Acides gras saturés et santé cardiaque

Mon article vous plaît ? Merci de le partager !

Les acides gras saturés de la graisse de coco vont-ils bloquer vos artères ?

Panique dans les chaumières.

Des articles viennent de relayer aux USA puis en France, buzz oblige, un texte qui

condamne la graisse de coco comme dangereuse pour la santé cardiaque.

 

Texte qui conseille parallèlement la consommation d’huiles riches en omégas 6.

Ceux qui me lisent, et pas que moi, devraient déjà lever le sourcil je pense.

Retour dans le passé : « les acides gras saturés sont si dangereux » !

 

Le contraire a pourtant été largement démontré ces dernières années.

Si on débusquait la réalité cachée derrière des conseils risqués et d’un

autre âge ?

 

acides gras saturés

 

Les acides gras saturés de la graisse de coco condamnés par

l’Association Américaine de Cardiologie AHA

Il y a moins d’une semaine cette association a publié un rapport qui compile six

études, et dont la conclusion est de déconseiller formellement la consommation de

graisse de coco.

Elle contient beaucoup trop d’acides gras saturés, ce qui explique son danger aux

yeux de l’AHA.

 

Il existe de très nombreuses autres études qui prouvent exactement le contraire

au sujet de la graisse de coco.

Mais cette association, dans un esprit scientifique un peu particulier, les a

éliminées et n’a conservé que celles qui abondaient en son sens.

 

Des études qui se contredisent ?

Ne soyez pas surpris que des études puissent se contredire.

La rigueur d’une étude, donc sa fiabilité, dépend de la méthode choisie pour la

mettre en place.

Ce qui implique beaucoup d’éléments précis.

 

Dans le domaine de la nutrition, par exemple,  on a besoin de poser des questions

à des patients, des consommateurs.

La manière de poser ces questions peut influer facilement sur les réponses.

Tout comme le moment où on les pose, l’état psychologique de la personne

interrogée, et de celle qui interroge !

De nombreux critères interviennent qui modifient les résultats.

 

Sans parler des chercheurs eux-mêmes pas toujours libres de conflits d’intérêts.

Le nombre, significatif ou pas, de personnes interrogées, suivies ; la durée de

l’étude.

 

Autre élément essentiel, comme ici, la qualité de la graisse de coco utilisée

dans ces études négatives n’était peut-être pas bio, avec tous les critères que cela

implique.

Les résultats ne peuvent être fiables, nécessairement.

Et ce « détail » est souvent à la base des résultats qui surprennent dans le monde

de la nutrition.

 

Les omégas 6 sont inflammatoires, c’est pourtant connu depuis

longtemps

La bonne association américaine, qui se bat pour la santé cardiaque, recommande

aux Américains de consommer de l’huile de tournesol, de l’huile de maïs, de soja,

de carthame, d’arachide, toutes très riches en omégas 6.

 

acides gras saturés

 

Alors que nombreuses sont les études qui ont démontré le rôle déterminant

de ces huiles végétales dans l’inflammation chronique.

Déjà en 2004 leur responsabilité était prouvée dans la survenue justement

des problèmes cardiaques.

 

A cause de leur contenu plus élevé en omégas 6 qu’en omégas 3 qui les rend

très inflammatoires.

Voyez l’article où j’explique le danger des omégas 6, et des margarines.

 

Non, les acides gras saturés ne sont pas dangereux pour votre

santé cardiaque

Aucune raison d’en avoir peur !

Il y a déjà un certain nombre d’années que cette idée a été battue en brèche par

de multiples études.

Longtemps que l’on a démontré les erreurs de méthode qui avaient amené à

conclure que les acides gras saturés étaient liés à la santé cardiaque.

 

acides gras saturés

 

Le lien santé cardiaque et acides gras saturés n’est pas avéré, les preuves

avec deux études parmi les plus récentes.

L’une en 2014 qui regroupe de nombreuses autres études, et l’autre en 2015.

 

En plus vous trouverez ici une liste de 16 études (incluant certaines des

précédentes) titres, résultats et conclusions, depuis 2009 jusqu’à 2017 et dont

l’intitulé global est :

« Les acides gras saturés sont-ils la cause des maladies cardiaques ? »

 

Les maladies coronariennes sont le résultat de l’inflammation

chronique

 

acides gras saturés

 

C’est la conclusion à laquelle est parvenue en 2016, après d’autres chercheurs,

l’équipe du cardiologue Aseem MALHOTRA de l’hôpital Lister de Londres.

« Cette idée que les acides gras saturés bloquent les artères est une absolue

bêtise non scientifique » dit-il.

 

Avec la cardiologue Rita REDBERG de San Francisco et le cardiologue Pascal MEIER

de Genève il a publié une étude dont le titre est :

« Les graisses saturées ne bouchent pas les artères : la maladie cardiaque

coronarienne est un problème lié à l’inflammation chronique dont le risque

peut être efficacement réduit par des modifications de l’hygiène de vie. »

 

Je le disais l’an dernier dans cet article, car d’autres l’avaient déjà démontré.

Un article qui explique quelles sont les meilleures sources de matières grasses.

 

La graisse de coco est même bénéfique à la santé cardiaque

Et à beaucoup d’autres aspects de la santé d’ailleurs.

Mais aujourd’hui ce qui nous dérange c’est l’idée que son contenu en acides gras

saturés pourrait nuire à notre santé cardiaque.

 

Accusation qui revient sans cesse dans la bouche de ceux qui ne suivent pas la

recherche scientifique de ces dernières années, ou qui ne veulent pas la suivre.

 

acides gras saturés

 

Titre d’une étude de novembre 2015   parmi de nombreuses autres :

« Un régime riche en graisse de coco bio augmente le taux de bon

cholestérol et diminue le tour de taille et la masse corporelle chez

des patients atteints de maladies coronariennes. »

(J’ajoute que se contenter de manger de la graisse de coco ne peut résoudre la

totalité du problème, comme vous vous en doutez !)

 

Autre étude de novembre 2014 : « La graisse de coco et ses effets potentiels 

sur la santé cardiaque ».

 

Pour finir avec la graisse de coco (aujourdhui !) : son rôle, déjà abordé en

commentaire sur ce blog, car déjà prouvé scientifiquement et cliniquement, dans

le traitement de la maladie d’Alzheimer.

Ceux qui désireraient des précisions peuvent les demander dans les commentaires.

 

Mise en garde concernant les quantités d’acides gras saturés dans

l’alimentation quotidienne

Les acides gras saturés, animaux ou végétaux ne sont pas directement dangereux

pour la santé cardiaque.

C’est un fait établi.

 

Mais, ils peuvent le devenir de manière indirecte :

  •    l’excès de matières grasses animales nourrit la mauvaise flore, donc à terme

sont source d’inflammation chronique, par conséquent de risque cardiaque

  •    toutes les matières grasses, même les bonnes, favorisent le passage des

endotoxines à travers la muqueuse intestinale.

(Ce sont les toxines libérées en continu par la mauvaise flore.)

Elles vont donc directement créer de l’inflammation dans le sang et tous les

tissus, dont ceux du coeur.

 

Les explications détaillées se trouvent dans cet article :

« Des matières grasses oui, mais en quelle quantité ? »

Comme je le rappelle dans l’article, prudence avec les modes paléo et cétogène.

Retour de bâton obligatoire au niveau de la flore dans quelques mois ou années.

 

Ce que cache cette histoire

La publication de ce rapport sera suivie par d’autres, qui viendront soutenir

la position de cette association. Vous verrez.

L’AHA a toujours, en dépit de toutes les évidences scientifiques de ces dernières

années, affirmé de manière obsessionnelle que les acides gras saturés étaient

dangereux.

 

Quelques informations supplémentaires permettent de saisir les vraies raisons

que l’AHA a de s’obstiner à promouvoir des matières grasses inflammatoires.

Et à déconseiller les graisses saturées.

 

L’AHA fonctionne grâce à l’argent de sponsors qui ont entre autres pour noms :

Subway (restaurants) , Cheerios (grand groupe céréalier) et le groupe

pharmaceutique suisse Bayer.

Bayer a signé le 14 septembre 2016 un accord de fusion avec…Monsanto !

Cherchant ainsi à devenir le grand leader mondial de l’agriculture.

 

Comment l’AHA pourrait-elle favoriser des études qui prouveraient le danger pour

la santé cardiaque des produits vendus par ses sponsors ? Question de survie.

 

Comme le disait vendredi le Docteur Peter OSBORNE dans sa conférence d’une

heure sur sa page Facebook :

« La guerre des matières grasses continue ! »

Parce qu’il s’agit de ça en fait.

 

Plusieurs médecins et nutritionnistes formés par l’Institut de Médecine Fonctionnelle

aux USA ont déjà réagi, par des articles et des interventions dans la presse.

On s’échauffe un peu sur la question.

 

La médecine fonctionnelle cherche à comprendre les causes des maladies, plutôt

que d’agir seulement sur les symptômes.

Une approche aux antipodes de la démarche de l’AHA bien sûr.

 

Il est triste que des journalistes spécialisés en santé reprennent ce rapport

de l’AHA, en parlant en plus d’une nouvelle étude.

Et sans aucun approfondissement.

 

Oser en 2017 nous dire sur un ton convaincant que l’huile de tournesol est une

excellente alternative à cette graisse de coco (jetez vite votre pot surtout !) est

pour le moins curieux.

 

Merci de partager cet article le plus possible.

 

 

Be Sociable, Share!

22 réponses à Acides gras saturés et santé cardiaque

  • Christian Aupretre dit :

    Oui, j’ai remarqué récemment une vague antagoniste contre l’huile de noix de coco sur l’internet…comme ça subitement!

    Mais au fait, n’est-ce pas cette même bonne AHA qui recommande les Statines qui ont des effets si toxiques?

    L’AHA est au service du Big Pharma et non au service des gens, c’est évident!

  • KarineCH dit :

    Merci Marie pour ces précieuses informations l’huile et la creme de coco resteront dans mon placard

  • Cathy dit :

    Marie……… MERCI !

  • Élisa dit :

    Merci , Marie ,de nous refaire part des bienfaits de l’huile de coco…
    Effectivement, avec tous les articles contradictoires qu’on peut lire en ce moment,
    on pourrait avoir des doutes, ainsi que les personnes à qui on l’a conseillée…
    Merci aussi pour tous les autres articles qui m’ont déjà bcp aidée !…
    Bonne journée

    • Marie Kelenn dit :

      Bonjour,

      Avec un peu de lucidité il est facile de ne pas croire tout ce qu’on lit et tout ce qu’on entend.
      Donc de ne pas douter.
      Il est évident que la majorité des articles et vidéos ne font que se reprendre les uns les autres.
      Et cela est vrai pour tous les sujets.
      Personne ne connaît réellement ce dont il parle, mais tout le monde donne son avis. Internet.

      Connaître son sujet c’est travailler, pas causer !
      Il m’a fallu plus d’une journée de vraie recherche, pas de copie, pour fonder mon article et le rédiger.
      Je ne vise pas la foule des internautes, mais ceux qui réfléchissent.

      Et certains comme souvent utiliseront mon travail pour rédiger leur article.

      Merci pour ce commentaire.
      Marie.

  • Danielle dit :

    Bonjour Marie !

    Quand j’ai vu cette info -surprenante- je me suis dis que tu allais ruer dans les brancards, et avec raison !

    A savoir : le lait maternel contient des graisses saturées… et du sucre ! Cherchez l’erreur !

    Je garde mon pot de coco !

    A bientôt Marie
    Danielle

    • Marie Kelenn dit :

      Bonjour Danielle,
      Y a plus de brancards !
      Un acide gras important dans la graisse de coco, l’acide laurique, est un composant essentiel également du lait maternel.
      Pas étonnant que cette graisse soit si dangereuse…!
      Tu as bien raison.

      C’est tellement mieux de faire chauffer de l’huile de soja, qui se dégrade en éléments cancérigènes.(prouvé)
      Contrairement à ce qu’a écrit ce « journaliste », auquel je pensais dans l’article, qui prétend à tort évidemment (et c’est démontré) que la graisse de coco libère quand elle est chauffée des composés cancérigènes.
      Mais où a-t-il vu ça ?
      Quand on ne sait rien on invente, c’est à croire.

      J’espère bien qu’un maximum de gens aura connaissance de la vérité.
      Continue de te régaler avec cette graisse.

      A bientôt.
      Marie.

  • ERIC THOLBECQ dit :

    BONJOUR MARIE ,
    MERCI POUR CET EXCELLENT ARTICLE.
    SI CELA PEUT AIDER J AI UNE PETITE INFO A PARTAGER :
    JE SUIS PARKINSONIEN DEPUIS 10 ANS ET LORSQUE JE PRENDS UN BAIN , JE SUIS COMME  » SCOTCHE » AU FOND DE LA BAIGNOIRE ET N ARRIVE PAS A CHANGER DE POSITION.
    MAIS J AI TROUVE 1 PETIT TRUC GRACE A LA GRAISSE DE COCO :
    J EN METS UNE CUILLERE A SOUPE (PAS PLUS )DANS L EAU DE MON BAIN ET AINSI JE NE SUIS PLUS  » SCOTCHE » ET ARRIVE A INITIER MES MOUVEMENTS ET CHANGER DE POSITION ,BEAUCOUP PLUS FACILEMENT,
    JE NE ME RINCE PAS CELA LAISSE AINSI UN FILM AGREABLE SUR LA PEAU.

    JE VOUS CONSEILLE PAR CONTRE AVANT DE QUITTER LA BAIGNOIRE , DE D ABORD LA VIDER ET DE LA RINCER A L EAU BIEN CHAUDE POUR EVITER DE GLISSER EN SORTANT DE VOTRE BAIGNOIRE.
    IL PARAIT QUE C EST TRES BON D EN MANGER POUR ALZEIMER ET PARKINSON,
    J EN METTAIS PARFOIS UNE OU DEUX CUILLERE A CAFE DANS MA TISANE DU MATIN
    EN PLUS AVEC CELA VOUS N AVEZ PLUS FAIM AVANT MIDI ( TOUT CE QUI EST GRAS DIGERE LENTEMENT)
    MAIS DES QUE JE MANGE OU BOIS DE LA GRAISSE DE COCO DANS LES JOURS QUI SUIVENT J ATRAPPE DES FURONCLES …MES PRISES DE SANG SONT POURTANT EXCELLENTES A TOUS POINTS DE VUE….
    JE PASSE DU COQUE A L ANE :
    AVEC LA NOIX DE COCO RAPEE ON PEUT FAIRE D EXCELLENTS BISCUITS SANS AJOUT DE FARINE (DONC EXEMPT DE GLUTEN)NI DE PRODUITS LAITIERS, EN BELGIQUE ON APPELLE CELA DES « ROCHERS », C EST TROP BON …
    BONNE NUIT ,
    ERIC

    • Marie Kelenn dit :

      Bonsoir Eric,

      L’usage de la graisse de coco n’est peut-être pas nécessaire dans la baignoire, son prix étant élevé tout de même.
      Une autre matière grasse pourrait faire l’affaire, non ?
      Vous pouvez enduire votre peau avec à sec, plus tard.

      Comme je l’ai indiqué dans l’article, en effet elle est très bénéfique en cas de maladie d’Alzheimer et aussi comme vous le dîtes de Parkinson.

      N’oubliez pas que la quantité, comme dit dans l’article, est à limiter quand même !
      Dans la tisane, c’est très tendance, je sais.
      Mais les gens qui prônent cet usage sont ignorants de ce que j’ai écrit : toutes les matières grasses encouragent les endotoxines libérées par les mauvaises bactéries à passer dans le sang.

      Et visiblement vous êtes concerné, réfléchissez bien !
      Ne suivez pas tous les conseils directement traduits de sites américains fort commerciaux.
      Je les connais !

      Les furoncles sont la marque de la très haute toxicité de votre sang.
      C’est-à-dire de la présence d’endotoxines entre autres et d’inflammation de toute manière.
      Attention, vous consommez trop de graisse de coco !
      Et surveillez votre inflammation chronique qui explique évidemment votre maladie de Parkinson.
      Pensez-y pour éviter l’aggravation.

      Les rochers, oui, c’est bon, mais la pâte est faite avec quoi ?
      Le gluten n’est pas le seul danger dans cette affaire.

      Bonne soirée.
      Marie.

  • leroux christiane dit :

    BONJOUR MARIE,
    Moi, je continue avec la graisse de coco BIO bien sûr et je ne lis pas tout et n’importe quoi !!!! que ce soit en cuisine ou en crème hydratante ça me convient et je ne suis pas prête à changer sauf si vous nous prouvez le contraire…….
    Continuez à nous enrichir et gratuitement ce qui n’est pas le cas de tout le monde.
    Je vous admire.
    cris.

    • Marie Kelenn dit :

      Bonsoir Christiane,
      Il me semblait honnête, après avoir toujours conseillé la graisse de coco, de rassurer le plus sérieusement possible les lecteurs.
      Mais c’est vraiment gentil à vous de prendre le temps de m’en remercier et de me témoigner votre confiance.
      Seuls les pique-assiette professionnels lisent et écoutent n’importe quoi de toute manière.
      Grâce à des lectrices et lecteurs comme vous je suis prête à continuer !
      Bonne soirée Christiane.
      Marie.

  • cc dit :

    Merci ! Il me semblait bien que c était pas clair tout ça

  • Ping : Régime cétogène et inflammation chronique - Nourriture-SantéNourriture-Santé

  • DURAND dit :

    Anne Marie Durand,
    Bonsoir Marie, suite à vos conseils j’utilise à nouveau la graisse de coco (bio de haute qualité) en petites quantités toutefois, pour des minis tartines de sarrasin et pour la cuisine. Merci Marie pour vos articles tellement intéressants.

  • Odile dit :

    Bonjour Marie ,
    Si je comprend bien il faut limiter la consommation de graisse (huile ) de coco ?
    je mets une cuillère à café avec un peu de cannelle dans ma tasse de café le midi et
    souvent j’en prends quelques cuillères bien gelées dans la journée est-ce une erreur ?
    Aussi je l’utilise en cuisine !
    Merci pour vos conseils .
    Odile

    • Marie Kelenn dit :

      Bonjour Odile,
      Lisez-moi bien et vous comprenez évidemment pourquoi il est dangereux de consommer tant de gras, graisse de coco ou pas.
      Vous suivez des conseils très à la mode, mais qui ne sont pas sérieux scientifiquement.
      Comme tout ce qui est à la mode, fait pour impressionner, faire croire aux formules magiques.
      La santé ne s’obtient jamais par ces trucs et astuces qui sont issus de personnes très ignorantes.
      Mais qui font beaucoup de bruit.
      Le bruit est inversement proportionnel au niveau de connaissances.
      Bonne journée.
      Marie.

  • yvette dit :

    bonjour Marie

    je ne comprends pas tant de contradictions
    la graisse de coco est bonne ou pas ?
    Merci infiniment

    • Marie Kelenn dit :

      Bonjour Yvette,
      Si vous lisez vraiment, vous comprenez bien qu’il s’agit d’un problème de quantité, non ?
      Il n’y a pas de contradictions, apprenez à lire c’est tout.
      Mais vous êtes habituée à lire, ou pire écouter, des messages simplistes qui ne vous font pas réfléchir.
      Réfléchir c’est la seule manière de ne pas se détruire la santé.
      Pensez-y avant qu’il ne soit trop tard, comme pour tous ceux et celles qui envahissent chaque jour ma boîte mails de leurs malheurs, après avoir passé leur vie sur Youtube.
      Marie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge

Nettoyez votre foie en douceur après les excès des vacances






 Recevez chaque nouvel article dans votre boîte mails

ainsi que la formation  :

« Détoxication du foie »

réservée aux abonnés