Aliment anti-crise les haricots noirs sont aussi un aliment anti-cancer

Mon article vous plaît ? Merci de le partager !

 

Ceux qui cherchent à consommer plus de protéines végétales et à manger

moins (ou plus du tout) de viande, connaissent bien  les légumineuses, et

spécialement tous les haricots, pour leur forte teneur en protéines.

 

Mais les haricots noirs dont je veux parler aujourd’hui sont un concentré

exceptionnel de bienfaits en tous genres, par exemple dans la lutte contre

le cancer.  Je précise qu’il ne s’agit pas de haricots rouges, mais bien de noirs.

 

Sans oublier que leur saveur est douce et agréable comparée à celle d’autres

haricots. Je n’ai jamais vraiment aimé les haricots, que je ne consommais plus

depuis longtemps. Maintenant les haricots noirs sont au menu régulièrement.

 

anticancer

 

Les haricots noirs sont un aliment anti-crise parfait et

pourtant très riche :

Deux portions par semaine ne feront aucun mal à votre porte-monnaie,

mais beaucoup de bien à votre corps. Avantages difficiles à obtenir avec

de la viande.

 

De plus ils se cuisinent rapidement et facilement. Ils prennent le goût

des aliments qui les accompagnent, de sorte que vous aurez réellement du

plaisir à les manger.

 

Ici je les ai préparés avec du chou-fleur et du brocoli.

Mais vous pouvez leur associer une céréale comme le riz, pour une combinaison

d’acides aminés essentiels, ou de la quinoa avec laquelle ils sont délicieux.

 

Ou des oignons, des légumes verts comme les courgettes, des algues comme

le wakamé qui s’associe bien aux haricots et les aide à cuire.

 

Vous obtiendrez ainsi un plat bon marché, très savoureux et nourrissant :

les haricots noirs contiennent beaucoup de fibres, de minéraux comme

le magnésium, le phosphore, le fer ou le manganèse, de vitamine B1 ou de

folates. Et même des omégas 3.

Tous très importants pour notre métabolisme.

 

L’huile d’olive les accompagne très bien (de préférence ajoutée après cuisson),

mais également la graisse de coco, que vous pouvez faire chauffer sans problème.

Avec du sel de qualité et du poivre, vous vous régalerez.

 

Aliment anti-cancer du colon et du sein :

Je ne m’avance pas au hasard en écrivant cela, bien sûr.

De nombreuses études le prouvent, qui proviennent de différents pays.

 

Le développement du cancer est lié à un stress oxydatif chronique et 

une inflammation chronique dans le corps.

 

Or les haricots noirs contiennent en quantité des antioxydants de très

grande qualité, également antiinflammatoires.

 

Ce qui explique qu’ils puissent aider à diminuer les risques de cancer, surtout

du colon, et du sein semble-t-il.

 

Les fruits et légumes rouges et orangés sont connus, pour la même raison, comme

des anticancéreux de premier plan.

 

Mais les trois anthocyanes, antioxydants qui donnent aux haricots noirs leur

couleur, et qui sont de la famille des flavonoïdes, en font un aliment encore plus

actif contre le cancer.

 

A eux s’ajoute la quercitine, autre flavonoïde puissamment anticancéreux,

que l’on trouve beaucoup dans les oignons.

 

Toutes les études entreprises ces dernières années un peu partout dans le

monde vérifient ces effets anticancéreux :

 

  • l’observation aux USA des habitudes alimentaires de 90000 infirmières

(âgées de 26 à 46 ans) a prouvé que celles qui consommaient au moins deux

fois par semaine des haricots ou des lentilles, étaient moins sujettes au cancer

du sein

 

  • durant sept ans des chercheurs japonais se sont intéressés au taux de

cancer du colon dans un groupe de 43000 personnes âgées de 40 à 79 ans.

 

Eux aussi ont constaté que le critère de déclenchement le plus important du

cancer était la non consommation de haricots.

 

Je suppose, ce n’est pas mentionné dans l’étude, qu’il s’agissait de haricots

azukis très aimés des Japonais. Mais avec les haricots noirs contenant des

antioxydants de meilleure qualité encore, les résultats n’auraient pas été

différents, à mon avis.

 

  • des chercheurs grecs ont eux démontré le pouvoir anti-radicaux libres

de la majorité des légumineuses et leur pouvoir de lutte contre le stress

oxydatif. D’où leur rôle dans la lutte contre le cancer.

 

Les haricots noirs protègent vos artères :

Les antioxydants dont je viens de parler, de la même famille que ceux

contenus dans les raisins, protègent des maladies cardio-vasculaires.

 

Ils s’attaquent aux radicaux libres pour les empêcher d’oxyder le cholestérol

qui peut se trouver dans les artères.  En évitant cette oxydation, les flavonoïdes

des haricots noirs évitent donc aussi le durcissement des artères, que l’on appelle

l’athérosclérose. Responsable des maladies cardio-vasculaires.

 

La présence des folates ( c’est-à-dire  la vitamine B9) , dont je parlais tout à

l’heure, participe de cette protection cardiaque.

 

De plus ces haricots ne vous feront pas grossir, bien au contraire

C’est une croyance totalement fausse, les haricots ne font pas grossir.

Pourquoi ?

 

Les haricots noirs contiennent en quantité importante et égale

des protéines et des fibres.

Ainsi, durant la digestion, l’absorption des sucres rapides est ralentie.

Cela aide à régulariser le taux de sucre dans le sang et les taux d‘insuline.

 

Les haricots noirs sont donc finalement un des meilleurs aliments de

prévention du diabète (de type 2) et de la prise de poids.

 

Quelques conseils importants pour les préparer et les consommer :

  • pour une cuisson rapide, faîtes-les tremper toute la nuit précédente

dans un grand volume d’eau.  Deux ou trois fois leur volume, car ils vont

beaucoup absorber l’eau et beaucoup gonfler.

 

Utilisez un récipient suffisamment grand, sinon débordement en vue…

Et placez-le au réfrigérateur pour éviter la fermentation.

 

  • les faire tremper éliminera l’essentiel de l’acide phytique qu’ils

contiennent. Ce qui est souhaitable car cet acide empêche l’absorption

de leurs nutriments.

 

Cela les rendra beaucoup plus digestes et évitera la production de gaz

intestinaux.

 

  • jetez l’eau de trempage, et pas sur vos plantes !

Elle est pleine de phytates et de tanins dont ni vous ni vos plantes n’ont besoin.

Tant pis si vous perdez quelques nutriments au passage.

 

  • si vous craignez encore les gaz, ajoutez  du curcuma, de l’ail, du cumin,

des graines de fenouil ou de la coriandre si vous en avez.

 

Je vous encourage à  découvrir ces haricots moins connus que d’autres

légumineuses, et surtout que d’autres aliments, et qui peuvent vous régaler.

 

Revenez nous dire comment vous les avez préparés et ce que vous en avez pensé.

 

Be Sociable, Share!

26 réponses à Aliment anti-crise les haricots noirs sont aussi un aliment anti-cancer

  • Et moi qui croyait, en ces temps de crise, à « la fin des haricots »…
    Tout faux.

    Marie, tu nous rappelles l’existence du haricot noir aux multiples vertus.

    Dont celle de lutter contre l’embonpoint.

    Comme quoi, le haricot favorise le… petit poi(d)s ! :)
    Jean-Luc (de Moralotop) Articles récents…Vide grenier : Episode 2My Profile

    • Marie Kelenn dit :

      Bonjour Jean-Luc,

      Le petit poi(d)s, le petit poi(d)s…
      Alix t’a mis au régime ? La peur de la plage a frappé ?
      Dis-lui de ma part que le régime c’est la pire des idées, qu’il y a mieux à faire.
      Et c’est vrai que les haricots noirs peuvent aider. Tu crois qu’elle viendra me lire ?!!!

      A bientôt Jean-Luc.
      Bon dimanche, au grenier ?

      Marie

  • Jean-Louis dit :

    Bonjour Marie,

    Je découvre le haricot noir au travers de cet article superbement documenté, grand merci. Je vais voir si je peux en trouver ici ; au moins vérifier si ces haricots « noirs » que l’on mange assez souvent, sont les mêmes que « les tiens ».

    Bien amicalement,

    Jean-Louis

    PS : je socialise, c’est trop important pour garder entre nous… :-)
    Jean-Louis Articles récents…Les épicesMy Profile

    • Marie Kelenn dit :

      Bonjour Jean-Louis,

      J’espère en effet que, comme moi, d’autres découvriront ces haricots qui sont si bénéfiques à la santé.
      Et ce sont bien les mêmes que ceux que vous mangez en Thaïlande. Les haricots noirs sont originaires d’Asie, et du Brésil surtout pour ceux que l’on importe en France. Je me suis renseignée sur leur provenance quand j’ai commencé à en cuisiner souvent. Je ne tenais pas à ce qu’ils viennent de Chine, où ils sont largement consommés.
      Comment ton « chef cuisinier » les prépare habituellement ? Une petite recette de belle-maman…

      A bientôt et bonne journée.
      Amicalement.

      Marie.

  • Salut Marie,

    C’est le haricot qu’on met dans le chili con carne…si oui super alors.
    Sauf qu’avec le tabasco que je mets dedans ça soit pas vraiment être anti-cancereux.

    @+
    Christian.
    Christian de Destresse Marketing Articles récents…Trois mises en condition imparables pour trouver des sujets de blogsMy Profile

    • Marie Kelenn dit :

      Bonjour Christian,

      Mais oui, c’est lui, s’il est noir. Je pensais qu’il était plutôt rouge ?
      En tous cas plus il est noir, mieux c’est.

      La petite goutte en plus, c’est bien cela le tabasco ?!, ce n’est pas mauvais en soi.
      Pas par hasard s’il accompagne un plat traditionnel comme le chili con carne.
      C’est fait de piment, ou de poivron pour la version douce. Et les piments ont beaucoup de vertus,
      notamment pour aider à la digestion de la viande.
      Il faudrait seulement éviter les marques trop bourrées de sucre et d’additifs de toutes sortes.

      Mais cela tu le sais bien n’est-ce pas ?…

      A bientôt Christian.
      Marie.

  • sylviane dit :

    Bonjour Marie

    J’ai une amie portugaise qui a été élevée au Brésil et alors là je peux te dire que c’est un fan des haricots noirs qui se mange pratiquement à tous les repas au Brésil du moins à Rio de Janeiro

    Le plat national brésilien est « la feijoada à brasileira » et feijoada vient de feijao cad haricots. C’est donc un plat à base de haricots noirs + des viandes diverses, je vais lui traduire ton article elle va être ravie de savoir que c’est bon pour la santé
    sylviane Articles récents…Exercices et jeux pour aider votre enfant à développer son intuitionMy Profile

    • Marie Kelenn dit :

      Bonsoir Sylviane,

      Je savais que le Brésil produisait beaucoup de haricots noirs, de là à imaginer que c’était le plat national !
      Merci de même nous donner le nom en portugais. Pour la prononciation je sens que ce ne doit pas être facile.
      Tu peux donc dire à ton amie qu’elle a bien raison d’en manger souvent.
      Et toi, tu aimes ces haricots ? Sans la viande, j’imagine.

      A bientôt Sylviane.

  • Bonjour Marie,
    C’est une bonne idée de relancer un peu la mode
    des haricots noirs, ce n’est vraiment la première
    chose à laquelle je pense quand je fais mes courses.
    Pourtant, je vois bien qu’ils sont bourrés de bonnes
    choses et l’élément clé…ils ne font pas grossir!
    hannah@technique Tipi Articles récents…Ne me dites pas que la loi d’attraction vous a tout apporté !My Profile

    • Marie Kelenn dit :

      Bonjour Hannah,

      J’ai moi aussi longtemps oublié l’existence de ces haricots noirs, par ignorance.
      Je me suis rattrapée depuis ! Et avec plaisir.
      Je ne digère pas très bien les légumineuses, mais eux ne me posent aucun problème et ne m’ont pas fait prendre de poids, c’est vrai.
      Ce qui m’arrive par contre quand je consomme du riz régulièrement.
      Alors j’espère que d’autres les essaieront.

      A bientôt.

      Marie.

  • Ping : Des trésors nutritionnels dans les protéines végétalesNourriture-Santé

  • wenck dit :

    Bonjour,

    J’avais lu comme quoi le riz serait fortement déconseillé compte tenu qu’il est un grand générateur de mucus pouvez vous m’éclairer svp

    Cordialement
    Nicole

    • Marie Kelenn dit :

      Bonsoir Nicole,

      Je suis absolument d’accord avec cette idée.
      Je l’ai lue chez de nombreux hygiénistes, notamment Arnold Ehret et Norman Walker.

      D’ailleurs j’en suis un exemple vivant.
      J’ai longtemps consommé du riz car ne mangeant pas de viande, je considérais que c’était bien !
      Et même si je l’aimais, il ne me convenait pas du tout en fait.
      Et heureusement, il y a une dizaine d’années j’ai lu ces auteurs.
      Je n’en mange plus, je m’en porte beaucoup mieux et je n’ai plus du tout envie de riz !

      Alors ne vous forcez pas à en manger.
      Bonne soirée.
      Amicalement.
      Marie.

  • wenck dit :

    Bonjour,

    Thierry souccar a écrit un livre dans lequel était dit que les céréales ainsi que les légumineuses favorisaient les maladies auto-immunes, pour plus de renseignement il faudra que je recherche le titre de celui-ci ainsi que l’explication qui s’y trouve en ce qui amène aux maladies auto-immune , avez vous déjà entendu ce type d’information?

    Cordialement
    Nicole

    • Marie Kelenn dit :

      Bonsoir Nicole,

      Je ne connais pas ce livre, mais je comprends bien pourquoi il le dit.
      Céréales et légumineuses sont très acidifiantes, donc inflammatoires.
      Et les maladies dites auto-immunes sont une manifestation de l’inflammation.
      Donc c’est logique !

      Merci Nicole de poser des questions si utiles et pertinentes.
      Bonne semaine.
      Amicalement.
      Marie.

  • wenck dit :

    Bonjour Marie,

    Merci à vous c’est toujours un plaisir de vous lire.

    Bonne semaine également

    Amicalement
    Nicole

  • Ping : Comment vous faire facilement des cheveux blancsNourriture-Santé

  • Ping : preuve du mois de novembre : julien blanchard | La classe de Mme Poirier

  • Cécile dit :

    Bonjour Marie,

    Connais tu la différence entre les haricots noirs et les azukis (je mange plus souvent de ces derniers)?

    Merci d’avance
    Cdt
    Cécile

    • Marie Kelenn dit :

      Bonsoir Cécile,

      Les haricots noirs sont des haricots aux vertus intéressantes , mais les azukis rouges sont très puissants pour énergétiser les reins.
      Ils sont considérés comme presque un médicament au Japon et en Orient en général.
      Là où l’on connaît l’importance majeure de soutenir les reins et toute leur zone pour la santé globale.

      Donc mange des azukis, et fais-les germer plus encore.
      Car ce sont tout de même des légumineuses dont on ne peut abuser.

      A bientôt.
      Marie.

  • Bertrand dit :

    Bonsoir à vous tous.
    Cette variété de haricot a l’air génial et surtout, gustativement, tout à fait correct. Je peux pas trop en dire davantage car la dernière fois que j’en ai mangé était aussi la première. Les haricots, ça n’a jamais été mon truc.
    Pour allier le plaisir à la nutrition, j’ai donc repensé à un plat créole que faisait ma mère : Le « carry de grains », un plat simple réunionnais : Oignons, ail, curry en poudre (+curcuma), gingembre et un peu de tomate. Je l’ai adapté pour que la recette respecte les conseils que vous nous donnez dans vos articles. Cuisson séparé des haricots (pré-germées), du reste des ingrédients, oignons cuits à l’étuvée dans l’huile de coco, ail/tomate/gingembre « décrudies », proportions de curcuma pas très maîtrisés par rapport aux autres épices (coriandre, fenugrec,…). D’ailleurs à propos de l’assimilation du curcuma, faut-il rajouter un peu d’huile extra vierge ou celle résultant de la cuisson des oignons suffirait-elle ? Du sel rose du toit du monde, le poivre, je me suis abstenu (rapport à son impact sur la porosité de la paroi intestinale), de plus le gingembre et l’ail quasi cru, ça envoie déjà pas mal. Pour la portion de vert, j’avais pensé aux tiges vertes des oignons blancs style grosse ciboulette… C’est de la même famille que le poireau non?
    Donc j’en ai mangé avec du riz semi complet bien trempé… (est ce que ça peut seulement germer du semi-complet?), 3 sixièmes de riz, 2 sixièmes de carry et 1 émincés « d’oignons verts ».
    Alors, je sais que l’essentiel c’est de se faire plaisir mais y a-t-il des optimisations à envisager ou c’est juste parfait?!

    • Marie Kelenn dit :

      Bonjour Bertrand,

      Merci de vous intéresser de si près à mes articles.

      La recette de votre maman était très bonne, elle s’appelle « curry de grains » non ?
      La graisse de coco est suffisante pour aider le curcuma à être absorbé.
      Et pour la proportion des autres épices, ça ira !!

      Les oignons de printemps, il semble que ce soit ceux dont vous parlez, sont excellents à la santé.
      Le mélange est parfait, sauf que les proportions en font un plat lourd à digérer et inflammatoire.

      Le riz est inflammatoire, comme les haricots, même s’ils contiennent des nutriments précieux.
      Donc diminuez la quantité de riz et de haricots au profit du vert !

      Non, il ne s’agit pas de se faire plaisir en mangeant seulement ce que notre goût nous demande.
      C’est un faux goût hérité de mauvaises habitudes.
      Tous les malades se sont faits plaisir…
      Le vrai plaisir ne rend pas malade.

      Il faut apprendre d’autres goûts et se faire plaisir avec autre chose de très bon aussi mais sans se faire de mal.

      Bonne journée et merci de ce message.
      Marie.

  • Ping : Les folates essentiels à votre muqueuse intestinale - Nourriture-SantéNourriture-Santé

  • Domitille dit :

    Bonjour Marie,
    J’espère que vous allez bien. Dans quelle catégories se rangent ces haricots? Car s’il s’agit de légumineuses, je ne suis pas sûre de bien comprendre le principe des associations alimentaires: ne faut-il pas préférer dissocier les protéines des glucides, donc éviter par exemple l’association lentilles-riz?
    Merci d’avance pour votre réponse et bonne journée à vous,
    d.

    • Marie Kelenn dit :

      Bonjour Domitille,

      Les haricots sont en effet des légumineuses.

      Je n’ai jamais pour ma part conseillé l’assocaition lentilles-haricots.
      Les deux sont des légumineuses, en fait.
      Il ne s’agit pas d’un problème glucides-protéines.
      De toute façon les deux contiennent des glucides.

      Le principe des associations alimentaires, tel que répandu partout, n’est pas du tout performant contre l’inflammation chronique, donc pour la santé générale.
      Ce qui est le seul critère de maintien de la santé dans tous les domaines, mentaux compris.
      Le programme ASI le démontre bien.

      Bonne journée.
      Marie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge

Profitez de l’été pour aider votre foie !






 Recevez chaque nouvel article dans votre boîte mails

ainsi que la formation  :

« Détoxication du foie »

réservée aux abonnés