Carence en potassium et solutions

Mon article vous plaît ? Merci de le partager !

Plutôt que de faire la chasse au sodium pour se protéger des ennuis cardiaques,

mieux vaut introduire plus de potassium dans son alimentation.

 

Je vous ai montré dans mon précédent article que le sel de l’Himalaya favorisait

un bon rapport sodium-potassium nécessaire à une pression sanguine

correcte.  Ce qui n’est pas le cas du sel ordinaire, ni du sel de Guérande.

 

Mais pour atteindre cet équilibre vous avez aussi à votre disposition

des aliments riches en potassium et en énormément d’autres choses !

 

carence en potassium

 

Reconnaître une carence en potassium :

Si vous souffrez de crampes musculaires ou même de faiblesse musculaire,

de problèmes cardiaques, si vous êtes anormalement fatigué après un exercice

physique par exemple, alors il faut vous demander si votre alimentation ne

manque pas de potassium.

Autres symptômes tout aussi typiques, l’irritabilité, la fatigue, ou la diarrhée

chronique.

 

De même perdre ses cheveux anormalement, avoir des ongles fragiles, des dents

qui se cassent facilement ou le nez qui coule en permanence, tout cela signe une

carence en potassium.

 

Comment s’assurer un bon rapport sodium-potassium ?

Pour maintenir dans notre corps un rapport sodium-potassium satisfaisant

il faut installer deux habitudes alimentaires :

  •    la première est à respecter de toute façon pour la santé en général, à savoir

éliminer de ses achats les aliments industriels, transformés, tout préparés,

en sachets, bocaux, boîtes, surgelés etc.

Sauf exceptionnellement évidemment.

 

Car leur contenu en sodium à tous, même pour les aliments bio souvent, surpasse

énormément celui en potassium.

De plus les autres nutriments en sont absents pratiquement.

 

  •    il faut choisir des légumes frais et si possible cultivés en agriculture biologique

de qualité. L’idéal étant l’agriculture biodynamique qui assure une qualité

nutritionnelle bien plus élevée.

Dans tous ces légumes le rapport sodium-potassium est favorable.

 

A noter que le concombre offre un contenu particulièrement élevé en potassium,

qui lui confère la vertu de lutter contre la rétention d’eau.

Avec des propriétés anti-vieillissement qui devraient aussi vous convaincre !

 

Comme on ne remplit pas son réservoir à carburant avec du sirop de grenadine,

on devrait nourrir notre corps avec une nourriture conçue pour lui,

par la nature, et non dans des usines agro-alimentaires ou des laboratoires.

Ce qui est une aberration.

 

Sinon, il ne faut pas s’étonner de développer un jour ou l’autre des maladies

graves, toutes liées d’une manière ou d’une autre à des carences vitaminiques,

minérales, enzymatiques ou en anti-oxydants le plus souvent.

Qui entraînent des dysfonctionnements des organes.

 

Quels aliments nous évitent la carence en potassium ?

Il y en a beaucoup, faciles à consommer et qui offrent de surcroît une foule

d’autres nutriments :

  •    des légumes : l’épinard, les courges, le potiron, le brocoli, les choux

de Bruxelles , les asperges, le céleri, le fenouil, la laitue romaine.

Et l’avocat (fruit au sens botanique mais qui se comporte comme

un légume métaboliquement).

L’avantage de l’avocat, outre sa richesse nutritionnelle, c’est qu’il peut être acheté

non bio. Sa peau si épaisse décourage en effet les parasites.

De sorte que l’avocat est très peu traité, voire pas du tout.

  •    le saumon, les sardines

beaucoup.

Et la banane ? Oui elle en contient également, mais tellement moins que ce

qui est habituellement propagé.

Même pas la moitié, à volume égal, des légumes verts.

 

Et puis son niveau de sucre n’autorise pas une consommation en quantité.

Je ne répèterai jamais assez que la muqueuse de l’intestin grêle ne peut, en

une seule prise alimentaire, absorber plus que 20 à 25 grammes de fructose.

Le surplus fermente et surtout nourrit les mauvaises bactéries, qui

n’attendent que ça !

 

Il n’y a aucune nécessité nutritionnelle à se gaver de bananes. Bien au contraire.

Les bananes vertes ont par contre des vertus réparatrices au niveau de la

muqueuse intestinale.

Mais bien sûr difficile de s’en régaler autant que de bananes bien mûres !

Donc on croit ce qui nous arrange. En se créant de sérieux problèmes à

long terme.

 

La source la plus importante et facile de potassium :

les graines germées

La germination multiplie très fortement le contenu nutritionnel et enzymatique.

Ce qui permet, à moindres frais et naturellement, de fournir à notre corps avec

des quantités normales une richesse exceptionnelle en vitamines, minéraux et

oligo-éléments spécialement.

 

De plus la prédigestion, grâce au processus de germination, soulage le système

digestif. Et offre la meilleure absorption possible des nutriments.

 

Avec de bons niveaux en potassium, vous protégerez votre corps de la

cataracte, du diabète, de l’athérosclérose, du syndrôme de l’intestin irritable,

de l’ostéoporose, des problèmes cardiaques aussi.

Toutes maladies présentant un lien direct avec la carence en potassium.

Et vous assurerez un bon fonctionnement de vos muscles et de vos nerfs.

 

Quelles graines germées pour lutter contre la carence en potassium ?

Le fenouil, le céleri, les choux, le cresson, la carotte, le poireau, l’épinard,

la chicorée et le sarrasin en sont les plus pourvus.

Beaucoup d’autres en contiennent également, mais moins.

 

De quoi se lancer dans la germination, non ?

Parce que compter sur un complément de potassium ne vous apportera

jamais ce dont vous avez besoin.

 

 

Be Sociable, Share!

14 réponses à Carence en potassium et solutions

  • CHRISTIANE dit :

    MERCI MARIE pour ce bel article sur le potassium,
    Mais rien à dire sur tous ces légumes qui sont très agréable à consommer……. moi qui aime manger les avocats en salade avec d’autres légumes décrits sur ce email, je me régale et en plus bénéfique pour notre santé…..enfin je l’espère……une salade d’avocat avec tomates et poivrons, un œuf dur, un peu d’ail et tout est bénéfique pour notre santé (un filet d’huile de colza ou olive pour assaisonner) très bien pour la saison !!!
    Et pour les autres légumes je les utilise en potage sans trop cuire….j’espère ne pas commettre d’erreurs….
    Bonne saison d’été à vous tous.
    cris.

    • Marie Kelenn dit :

      Bonjour Christiane,
      Oui, on peut se régaler de tout ça en se faisant tellement de bien !
      On a tout l’été pour en profiter.
      Merci.
      A une autre fois.
      Marie.

  • Bonjour Marie,
    Je retiens pour aujourd’hui le concombre
    C’est vrai que j’en mange peu car j’ai du mal
    à le digérer mais peut-être faut il le manger à part comme les fruits?
    hannah@techniqueTipi Articles récents…Decodage dentaire: vos dents vous veulent du bienMy Profile

    • Marie Kelenn dit :

      Bonjour Hannah,
      Oui, le concombre étant un fruit en fait, consommé comme un légume, il vaut mieux peut-être le manger seul.
      Mais il peut y avoir d’autres raisons qui te sont personnelles.
      Bonne journée.
      Marie.

      • Nina dit :

        Bonsoir marie,
        A propos du concombre, j’en mange environs 1/4 ou 1/5 plus ou moins 1/2heure avant le repas et ce, 1 jour sur deux (l’autre jour, je mange une carotte crue)
        ou parfois une tomate, mais c’est plus rare depuis que vous avez dit qu’en automne il vaut mieux la manger cuite.

        Depuis que j’ai lu cet article, j’ai acheté un germoir ainsi que mes premières graines, alfalfa pour mon premier essai. Je suis ravie je ne connaissais pas du tout et je trouve ça délicieux. J’en mange plus ou moins une cuillère à soupe par jour soit nature avec mon concombre ou ma carotte soit que j’ajoute à mes légumes du repas au moment de servir ainsi que la cuillère d’huile d’olive et la gousse d’ail cru.
        Toutes ces petites choses sont déjà devenue un vrai petit rituel.
        Par contre j’ai aussi essayer de faire germer du millet, mais je n’ai pas acheter du millet à germer et ça ne germe que très peu (même pas la moitié des graines en 8 jours). Je le saurai pour la prochaine fois.
        L’avocat par contre, je dois me forcer car je n’aime pas du tout. J’en mange 1/2 un jour sur deux, en milieu de matinée si j’ai faim (car je ne déjeune pas) et pour arriver à le manger je l’écrase et ajoute 1/2 pomme coupée en morceaux, du coup ça passe.
        Je ne vous dirai jamais assez MERCI pour ce blog qui m’aide de jour en jour à retrouver la santé!

        Bonne soirée Marie et encore merci,
        Nina.

      • Marie Kelenn dit :

        Bonjour Nina,

        Le lycopène de la tomate, si anticancéreux, est bien mieux assimilé quand elle est cuite (études nombreuses qui le prouvent).

        Votre consommation d’avocat est intéressante déjà, l’important ce n’est pas tant la quantité que la régularité.
        Souvent je le coupe en petits morceaux et le mélange à de la salade ou des crudités, car comme vous je ne suis pas folle de son goût en fait.
        Et cela remplace l’huile.
        Mais avec la pomme ce n’est pas du tout une bonne idée, gras et sucre font très mauvais ménage digestivement parlant !

        Je suis ravie si vous aimez l’alfalfa, mais enlevez-vous les enveloppes ?
        Car elles sont pleines de lectines…
        Essayez le brocoli germé, ses enveloppes sont très faciles, très rapides à enlever.

        Bonnes expérimentations.
        Marie.

  • Abdoul dit :

    Bsr Marie! C’est très intéressant tout cela, je t’en remercierai jamais assez. Merci bien! À bientôt!

  • Ping : Melons et poivrons pour bien accueillir l'automneNourriture-Santé

  • Ping : La badiane contre les indigestions et la fatigue - Nourriture-SantéNourriture-Santé

  • Pierre dit :

    Merci Marie pour cet article très intéressant !

    Je viens d’abandonner mes petits panier bambou dont le bois se désagrège après plusieurs années de service quotidien et j’ai acheté un germoir 3 étages de plus grande capacité.

    Je viens de tester le sésame ( vendu en vrac et bio ) c’est excellent !

    Pour les légumineuse, il y a t il un avantage à les faire germer si par après on les cuit …. je les cuits al dente après trempage, mais je pourrais aussi les laisser germer avant !

    d’avance merci !

    @+

    Pierre

    • Marie Kelenn dit :

      Bonjour Pierre,
      Non, bien sûr que cuire des germes n’a pas beaucoup de pertinence.
      On tue les enzymes en grande partie, or c’est une des raisons de faire germer des graines.
      Soit on fait germer les graines soit on les cuit.
      Bonne journée.
      Marie.

  • Pierre dit :

    Merci Marie !
    @+

    Pierre

  • Ping : Stimuler la mémoire en 20 minutes avec la menthe poivrée - Nourriture-SantéNourriture-Santé

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge

Profitez de l’été pour aider votre foie !






 Recevez chaque nouvel article dans votre boîte mails

ainsi que la formation  :

« Détoxication du foie »

réservée aux abonnés