Les deux conditions d’une détox efficace

Mon article vous plaît ? Merci de le partager !

Pour réussir une détox efficace, et c’est tout à fait possible, il vaut mieux

respecter certaines conditions.

Quel que soit le moyen que vous utiliserez.

Sinon vous perdrez votre temps et votre argent. Et vos espoirs.

 

Au printemps les meilleures chances sont de votre côté pour que votre foie vous

aide dans votre envie de nettoyer votre corps.

Dans votre envie de vous alléger de quelques déchets, de toxines toujours plus

nombreuses dans votre existence.

 

Les magasins et boutiques regorgent de préparations en tous genres qui vous

promettent une détox efficace, rapide, rajeunissante et amincissante bien sûr.

Internet et les librairies vous fournissent des formules détox plus alléchantes les

unes que les autres.

 

En un mot après avoir utilisé ces flacons, poudres, ampoules, thés, tisanes, bains

et autres formules magiques durant trois jours, un week-end ou plus, vous ne vous

reconnaîtrez plus ou presque !

 

Comme l’an dernier, comme les années précédentes.

Comme l’an prochain.

 

Ma boîte mails a vu arriver récemment une « sélection de produits

incontournables » pour ma détox du foie au printemps.

A utiliser en synergie  évidemment, parce que c’est tellement mieux.

 

Pour que votre corps se nettoie au printemps il doit en premier lieu compter sur

son foie, car c’est lui qui va travailler, détoxiner.

Pas vous, pas les produits et méthodes diverses que vous allez utiliser.

 

Encore faut-il, pour qu’il y parvienne, qu’il puisse faire ce travail.

Qu’il ne rencontre pas d’obstacles trop forts.

Et sans deux conditions de départ il n’y parviendra qu’en partie, difficilement,

voire pas du tout.

 

 

détox efficace

 

 

Les toxines chimiques que vous laissez entrer en vous

Les violettes que vous voyez plus haut sentent si bon, n’allez pas imaginer que leur

parfum naturel puisse menacer votre corps !

Malheureusement nous vivons entourés de fausses odeurs de violettes, de faux

parfums, produits de synthèse qui eux nous empoisonnent littéralement.

 

Si vous désirez alléger la charge toxique de votre foie et donc de votre corps,

il va falloir en tout premier lieu faire la chasse aux produits chimiques !

 

Votre foie passe son énergie à lutter contre eux comme il peut, alors

une détox efficace en plus…c’est beaucoup trop lui demander.

Commencez par là, sans cette condition première, laissez vos ampoules de pissenlit

ou autres cures de sève de bouleau chez le marchand !

 

Diminuer en grande partie votre exposition aux produits chimiques est de l’ordre

du possible et pas du rêve.

Plus, cela relève de l’obligation face à votre corps et à celui de vos enfants nés

ou à venir.

 

Et même, n’hésitez pas à poursuivre la chasse auprès de vos connaissances, dans

votre entourage.

Il existe des sites très sérieux qui décrivent les dangers gravissimes que nous

encourons tous, nous et nos descendants, à laisser la terre se transformer en usine

chimique globale.

Allez y piocher vos arguments.

 

Et votre détox dans tout ça ? !

  •    aliments biologiques le plus possible.

En apprenant à manger autrement, à consommer autrement, notamment en ce qui

concerne les produits animaux, la note finale diminue réellement. Vérifiez !

Si la demande augmente les prix diminueront.

  •    n’achetez plus de produits d’entretien chimiques. 

Le bicarbonate de sodium fait la plupart du temps très bien l’affaire.

Et même souvent mieux.

  •    donc plus de parfums chimiques, de savons chimiques, de bains, de soins

pour le corps et le visage ou pour bébés de synthèse, de pots-pourris douteux.

De dentifices, shampoings, mousses à raser non naturels.

 

Méfiez-vous du label bio en ce domaine, il cache de drôles d’ingrédients parfois.

Vérifiez les ingrédients par exemple dans cet article.

Ne vous laissez plus séduire par ce genre de produit si charmant !

 

détox efficace

 

La capacité de votre corps à réussir une détox efficace dépend

de quoi ?

Même si vous pouvez réduire la toxicité qui vient de l’extérieur, les toxines

exogènes, comme indiqué au premier paragraphe, il est de moins en moins

possible d’y échapper.

Où que nous allions, quoi que nous fassions au XXIe siècle, nous rencontrons

des toxines, de plus en plus de toxines chimiques.

 

Des centaines de produits chimiques circulent en nous quotidiennement.

C’est d’ailleurs la quantité contenue dans le sang prélevé dans le cordon ombilical

des nouveaux-nés de pays très développés !

 

Va-t-on pour autant se désespérer ou passer notre existence en détox permanente ?

Bien sûr que non.

Parce que nous ne sommes pas si démuni que ça en fait.

 

Nous pouvons augmenter notre capacité à nous défendre, augmenter notre

immunité pour nous rendre moins sensible à ces toxines.

C’est la seule solution cohérente et efficace sans effets secondaires d’aucune sorte.

 

Les métaux lourds ont existé sur la terre de tout temps, ce qui implique que

le corps humain soit équipé pour les éliminer.

Grâce à un système immunitaire très performant.

 

Mais ce système immunitaire a été considérablement affaibli par une alimentation

industrialisée.

Qui a déséquilibré le microbiome intestinal de la grande majorité des humains

des pays développés.

 

80 % environ de ce système immunitaire sont logés au niveau de la muqueuse

intestinale.

C’est elle notre première ligne de défense.

Le foie n’est que notre deuxième ligne de défense.

 

Un microbiome équilibré peut seul contribuer au renforcement du système

immunitaire au niveau de la muqueuse.

 

Les effets, vérifiés, sur l’état du foie d’une muqueuse trop poreuse

Chez ceux qui ont une muqueuse trop poreuse, une flore (ou microbiome)

dominée par les mauvaises bactéries, les mauvaises levures etc. on repère depuis

pas mal d’années déjà un foie très toxique.

 

Une première étude scientifique, et une seconde.

 

Parce que le foie reçoit une surcharge de toxines en continu depuis

cette muqueuse inflamée.

Que cette surcharge de travail le dépasse.

Il ne peut plus traiter les toxines du corps comme il le devrait.

La médecine parle alors de foie paresseux ou congestionné ou pire parfois.

 

Il a même été démontré le lien entre l’hyperperméabilité de la muqueuse

intestinale et la progression des maladies du foie.

Dans cette étude par exemple.

 

J’ai expliqué dans ma conférence comment cette flore déséquilibrée et cet intestin

trop poreux créent en plus de l’inflammation chronique en nous.

 

Alors qu’une flore saine, au contraire, faite de bonnes bactéries et de bonnes

levures nourrit le corps et le défend contre les toxines venues de l’extérieur.

Et contre les mauvaises bactéries aussi.

En même temps qu’elle cicatrise la muqueuse.

 

Toutes ces mauvaises bactéries, mauvaises levures et toxines exogènes circulent

en nous, non éliminées par le foie surchargé.

Et vont polluer le corps un peu partout.

 

Il s’agit là d’un cercle vicieux qu’il faut briser en modifiant notre flore par des

changements alimentaires.

Ce qui améliorera l’état de la muqueuse intestinale donc du système immunitaire.

Une flore équilibrée redonnera au foie sa capacité à détoxiner le corps.

 

Voici donc la deuxième condition pour que votre détox soit efficace.

 

Dangers des détox trop répétées

Désirer faire une détox efficace sans améliorer votre santé intestinale auparavant,

c’est agir sur un symptôme uniquement et non sur une cause :

  •    vous ne renforcez pas votre système immunitaire pour bloquer l’entrée des

toxines

  •    vous ne renforcez pas le pouvoir naturel de vos organes à se nettoyer seuls

 

Finalement votre corps s’affaiblit, n’est plus en mesure de se défendre

lui-même, de faire son ménage lui-même.

La fonction de détoxination naturelle disparaît progressivement.

Il faudra donc faire des détox de plus en plus fréquentes et puissantes.

 

Vous sombrez dans la dépendance à des produits ou des techniques, considérés

comme naturels, mais qui ne le sont pas du point de vue du corps.

Vous réglez un problème de manière définitive, ou vous entretenez une machine

sous dépendance ?

 

Un corps dépendant n’est pas un corps en bonne santé.

Aussi longtemps qu’il est possible de l’éviter, c’est toujours préférable.

Même si nous savons que peut-être un jour nous ne pourrons plus l’éviter.

Mais pour que ce jour soit lointain il faut renforcer le corps le plus possible avant.

 

De plus contraindre souvent un corps à éliminer ses toxines c’est l’épuiser à

la longue.

On a perdu l’objectif de départ qui était de retrouver vitalité et bien-être.

 

Quelques coups de pouce doux et très utiles

Vous ne détoxinerez pas votre corps en profondeur avec eux, pas de détox efficace

sur le long terme, mais vous allégerez momentanément la charge du foie et

de manière agréable.

 

Retrouvez un article qui vous parle d’herbes et de légumes pour décongestionner

votre foie au printemps.

Et la méthode douce et si efficace pour reposer l’organisme.

 

détox efficace

 

Mais vous pouvez également aller lire cet article rédigé par ma collègue Nadia,

et qui vous dit vraiment tout sur une herbe très utile et délicieuse.

Avec même des recettes pour l’utiliser !

Vous avez peut-être reconnu l’ail des ours.

 

La semaine prochaine je vous parlerai d’une troisième condition pour réussir

une détox efficace.

 

 

Be Sociable, Share!

15 réponses à Les deux conditions d’une détox efficace

  • Laurence dit :

    Merci Marie pour tous ces bons conseils pleins de bon sens et souvent de science. Vous résumez si bien l’essentiel en matière de physiologie : flore intestinale – digestion – foie, les 3 étant intimement liés, et base de l’ensemble de notre santé physique et en grande partie psychique. J’y ajoute un cœur plein de grâce (et non de graisse : ))

  • nadia dit :

    Bonsoir Marie,

    tu as raison de préciser que vouloir détoxifier un organisme épuisé ne peut que l’épuiser encore plus, à moins d’y aller tout en douceur.
    Je te remercie pour le lien vers mon article. D’ailleurs l’ail des ours est en train de sortir. Je ne vais pas tarder à aller en ramasser. Je me réjouis déjà.

    Bonne semaine à toi
    Nadia

    • Marie Kelenn dit :

      Bonsoir Nadia,
      Je crois que l’ail des ours n’aime pas l’ambiance iodée…malheureusement !
      Bon week-end.
      Marie.

  • Gérard dit :

    Merci pour votre article,
    cependant j’aimerai savoir au cours de cette journée de diète la quantité d aliment que l’on peut absorber ? jusqu’à satiété ?
    D’autre part que pensez vous de la levure de bière vivifiante ou non et peut raisonnablement prendre du silicium 365 jours par an ?
    Merci de me répondre
    cordialement
    G.Ruiz

    • Marie Kelenn dit :

      Bonsoir Gérard,

      Vous parlez de la journée poireaux ?
      Vous en mangez autant que vous voulez.

      La levure, vivifiée ou non, est problématique car les levures présentes ne sont pas contrôlées mais sauvages.
      Elle nourrit la mauvaise flore c’est-à-dire des candidas et autres levures, champignons etc.
      Or les mauvaises levures sont, comme les candidas, ce que l’on peut imaginer de plus nuisible à la santé.
      Risqué pour la très grande majorité des gens.
      Mais bien entendu les vendeurs n’en savent rien.

      Le silicium, cela dépend de la raison pour laquelle vous en prenez.
      Mais on s’éloigne encore !
      Merci de respecter mon travail c’est-à-dire l’article que j’ai écrit.
      Autrement plus nécessaire que des produits commerciaux !
      Qui ne sont que des béquilles qui vous évitent de vous demander d’où viennent vos ennuis.
      Le silicum peut bien sûr aider mais n’agit pas sur les causes.

      Nous ne sommes victime que de notre manque de réflexion.
      Et acheter tel ou tel complément ne changera jamais la santé de qui que ce soit !
      Juste un pansement.
      Par contre lire mon article et y réfléchir si !

      Marie.

      • cc dit :

        « Nous ne sommes victime que de notre manque de réflexion » Parfait cette phrase et tellement vraie ! Encore Merci pour votre site :)

      • Marie Kelenn dit :

        Bonjour,
        Malheureusement tout est fait pour que nous ne réfléchissions plus.
        Raison pour laquelle je me refuse à faire des vidéos sans support écrit.
        Notre cerveau n’est en mode réflexion que s’il lit quelque chose.
        Sinon il est en mode « je gobe ». Ceci explique cela !
        Marie.

  • chantal dit :

    Bonjour Marie,

    Encore un excellent article, utile et pertinent !
    C’est de saison, même si j’ai rarement fait de détox pour ma part (peut-être une fois avec des pommes) ; je prépare / cuisine juste encore plus de  » vert  » au printemps tout en allégeant les repas…et en restant vigilante sur la provenance des produits (c’est la base !).

    Pourtant, durs durs, les temps actuels °¡° ↘
    Voici un site répertoriant les additifs alimentaires utilisés en …bio !!
    48 dont 4 d’origine chimique (7 dit-on aujourd’hui) : http://amap-puteaux.blogspot.fr/2014/02/additifs-autorises-en-bio.html
    😨

    Il est d’autant plus utile de renforcer son système immunitaire !

    J’attends donc la avec impatience ;
    Mais j’ai déjà de quoi faire…avec tout le reste 😊 !!!
    ( tout en restant, bien sûr sereine et trouvant aussi un moment pour se promener,
    ce que j’ai fait hier, tiens 😉 à  » l’Orangerie  » * …il était temps !
    on a eu un t.beau soleil !)

    Un grand merci pour tout

    Bonne journée,
    Chantal

    * Peut-être connaissez – vous ?

    • Marie Kelenn dit :

      Bonsoir Chantal,

      Bravo de n’avoir jamais fait de détox.
      Un peu de bon sens ne fait pas de mal !
      Les gens croient faire du bien à leur santé avec ces idées à la mode, c’est triste.
      Et les résulats sont parfois tellement catastrophiques.

      De toute manière au final c’est toujours la mauvaise flore qui se gave et se multiplie, d’année en année.
      Cela est scientifiquement démontré, chaque fois que l’on réduit les quantités de manière importante.
      Vive les cures qui rendent malades sur le long terme !

      Oui nous sommes inexorablement exposés à des quantités majeures de toxiques chimiques.
      Mais qu’on ne se plaigne pas si on ne voit pas que l’évidence c’est la défense par un système immunitaire renforcé.

      J’ai récemment pensé à vous alors que je me plaignais du temps phénoménal que me prenait le ménage…!
      Je vois que vous avez trouvé une voie de « sortie » !!
      Et pas n’importe laquelle en plus.

      Bon soleil ce week-end.
      Marie.

  • Danielle dit :

    Bonjour Marie !

    Merci pour cet article d’une grande sagesse, je crois effectivement qu’il faut traiter notre organisme de façon douce et non agressive, il fait déjà tout son possible pour s’auto-guérir, laissons-le agir quand il le faut et qu’il le peut !

    J’ai regardé hier soir l’émission « Enquêtes de Santé » sur France 5 (Intestin, le tube du siècle), et j’ai repensé à la justesse de ce que tu nous a appris dans ta formation « anti-spirale inflammatoire »… Un grand merci pour cela car nous voici armé(es) pour s’alimenter pour nourrir nos bonnes bactéries !

    Belle journée Marie et à bientôt !
    Un grand merci, car tu nous a appris à nourrir

    • Marie Kelenn dit :

      Bonjour Danielle,

      Heureuse de te retrouver !

      Tu sais, la sagesse c’est de l’honnêteté qui repose sur de la connaissance.
      Evidemment ce discours ne séduit pas les businessmen en tous genres.

      C’est tellement révoltant de voir que l’on vend des solutions qui ne peuvent pas fonctionner en profondeur.
      Seulement en apparence, et encore.
      Les « marchands » le savent parfaitement.
      Mais il faut bien que le client continue d’acheter.
      C’est le principe de base de toute consommation.

      Le pire c’est de constater les dégâts chez ceux qui se laissent influencer.
      Pas une semaine sans que je ne reçoive une demande d’aide de quelqu’un qui s’est lancé dans une cure miracle plus ou moins longue.
      Et s’est détruit le métabolisme, avec des ennuis médicaux nouveaux à la clé.
      Et les thérapeutes en reçoivent bien plus que moi encore !
      Cela ne cesse pas.

      Il est vrai qu’avec mon programme ASI je vise au contraire à rendre les gens autonomes.
      Une méthode solidement soutenue scientifiquement.
      Alors j’apprécie que tu en aies conscience.
      Selon la composition de départ de ta flore tu sentiras les changements, en douceur comme tu dis.
      Donc pour toujours.

      Comme je l’ai dit à une autre participante du programme ASI qui m’a fait part récemment de sa gratitude pour ce que j’y transmets, j’apprécie ton soutien car il est difficile de faire face à la manipulation généralisée.
      Merci de ta présence !

      Bon soleil.
      Marie.

  • Ping : Infection de candidas les symptômes qui alertent - Nourriture-SantéNourriture-Santé

  • Ping : Tuer les candidas ou les décourager ? - Nourriture-SantéNourriture-Santé

  • Ping : Problèmes de vue et fonctionnement du foie - Nourriture-SantéNourriture-Santé

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge

Nettoyez votre foie en douceur avant les excès des fêtes






 Recevez chaque nouvel article dans votre boîte mails

ainsi que la formation  :

« Détoxication du foie »

réservée aux abonnés

Commentaires récents