Fricassée de quinoa, oignons rouges et izikis

Mon article vous plaît ? Merci de le partager !

Voilà un plat chaud qui convient parfaitement aux besoins de la saison,

très simple et rapide à préparer, réchauffant et savoureux.

 

De plus cette fricassée de quinoa vous fera découvrir une algue nouvelle,

et que tout le monde aime, les izikis. 

A moins que vous ne trouviez de l’aramé, algue conseillée à tous les débutants

parce qu’elle est très douce et qu’elle a un goût presque sucré.

 

fricassée de quinoa

 

Ce qu’il vous faut pour cette fricassée de quinoa

Pour 4 personnes :

  •    2 verres de quinoa cuite. De grands verres si vous êtes très gourmands !
  •    2 oignons rouges ou jaunes
  •    2 cuillerées à soupe d’izikis  ou 1 grosse poignée d’aramé.
  •    1 cuillerée à soupe de graisse de coco
  •    du sel, du curcuma et du poivre

 

Comment vous y prendre

  •    la veille vous faîtes tremper un grand verre de quinoa dans son double

d’eau en volume. Prenez un récipient assez grand, car sinon la quinoa

pourrait déborder.

  •   le lendemain au moment de préparer le plat, rincez la quinoa, ne gardez

pas son eau de trempage.

  •    faîtes la cuire avec son double d’eau en volume et du sel

( pas de sel raffiné).

A partir du moment où l’eau bout comptez un petit 1/4 d’heure.

Les petits germes blancs apparaissent comme des yeux autour des graines.

Après ce temps coupez le feu et laissez 5 minutes votre quinoa gonfler avec

un couvercle.

  •    pendant ce temps mettez vos algues à tremper dans de l’eau, durant

10 minutes environ. Elles vont s’attendrir, assez vite pour l’aramé, moins vite

pour les izikis.

  •    émincez les oignons, ajoutez-les aux algues trempées. (pas quand elles

trempent !) Vous pouvez couper vos algues en petits bouts, ce sera plus simple

pour les manger ensuite. Salez et poivrez. Pas trop bien sûr.

  •    faîtes chauffer la graisse de coco et ajoutez-y de suite la quinoa cuite.
  •    faîtes rissoler quelques minutes en ajoutant le mélange algues-oignons.

Jusqu’à ce que le mélange soit bien chaud et les oignons rissolés sans être roussis.

  •    au moment de servir saupoudrer de curcuma, sauf si vraiment vous

n’appréciez pas son goût, ce qui serait dommage ! Un peu, cela suffit.

 

Pourquoi cette fricassée de quinoa est idéale en automne

 

izikis et aramé

 

J’ai déjà parlé des besoins alimentaires liés  à l’automne.

 

Et je disais que pour lutter contre les refroidissements le mieux était de

manger des aliments dont la saveur est piquante, ainsi que des

aliments salés pour aider nos reins.

De plus il faut bien sûr des nourritures qui réchauffent.

 

Tout dans cette fricassée répond à ces besoins :

  •    les oignons et leur saveur piquante qui va soutenir l’énergie

du poumon.

  •    la quinoa très réchauffante. Ce ne serait par exemple pas le cas

de l’orge qui est une céréale rafraîchissante d’été.

  •    les izikis à la saveur salée et qui peuvent dissoudre des mucosités

à l’origine de problèmes respiratoires.

De plus elles renforcent l’énergie des intestins qui sont liés aux poumons

et doivent être soutenus à l’automne.

 

Et surtout elles sont très bonnes et tendres.

 

Remarque à propos des izikis. ( à gauche sur la photo)

Même si au Japon elles sont consommées en quantités depuis des siècles

sans problème de santé, la France réglemente son importation et réserve

sa consommation aux bains ! Ce qui est indiqué sur les sachets que vous verrez.

 

Parce qu’il a été trouvé certaines fois des taux élevés d’arsenic.

La plupart des pays au monde vendent les izikis sans problème.

 

J’en consomme toute l’année depuis très longtemps. Je n’ai rien remarqué

qui pourrait être lié. Mais si vous préférez vous abstenir, alors choisissez

l’aramé qui a aussi des qualités très intéressantes.

  •    l’aramé (à droite sur la photo) a une saveur plus douce, presque

sucrée. Si vous craignez de ne pas apprécier le goût iodé, « de mer », alors

choisissez l’aramé.

Ce qui nous intéresse dans l’aramé à l’automne, c’est qu’elle a des vertus

antivirales prouvées.

Comme toutes les algues, un prochain article vous le dira, elle a d’autres

vertus  médicales dans d’autres domaines.

  •    le curcuma, qui colore la préparation en jaune sur la photo.

Il y a des tas de raisons, dont je parlerai bientôt, de consommer du curcuma.

C’est l’aliment qui au monde, ces dernières années, a fait le plus l’objet d’études

dans de nombreux pays.

 

Aujourd’hui c’est surtout sa capacité à nous réchauffer énergétiquement

qui est la plus intéressante.

C’est-à-dire qu’il va servir de bouclier en quelque sorte aux attaques extérieures

liées à la température, au vent, à l’humidité et aux virus.

C’est une épice piquante qui soutient l’énergie des poumons et des intestins.

 

Remarque à propos du curcuma :

Pour que ses incroyables qualités, notamment antioxydantes, puissent agir, il

doit être consommé en même temps que de la matière grasse.

Et pour que tous ses nutriments soient absorbés vraiment, il faut ajouter à cela

de la chaleur. Toutes choses qu’offre cette recette bien sûr.

 

Pour encore plus d’assimilation du curcuma il faudrait respecter ces conseils.

 

Il ne s’agit donc pas là seulement d’une recette, mais d’une recette qui peut

constituer comme une ordonnance préventive.

Pour éviter fatigue, rhumes et grippes.

Ce que je trouve plus agréable que de se rendre à la pharmacie !

 

A vous maintenant de raconter votre découverte des algues et les essais que vous

avez peut-être faits.

Je proposerai d’autres idées bien sûr plus tard.

 






 Recevez chaque nouvel article dans votre boîte mails

ainsi que la formation  :

« Détoxication du foie »

réservée aux abonnés

Be Sociable, Share!

30 réponses à Fricassée de quinoa, oignons rouges et izikis

  • Bonjour Marie,
    Quelle merveilleuse recette. Fais-moi confiance, je vais l’essayer très prochainement.
    Ici, il faut que je me rende à Montréal pour trouver des algues facilement et mon stock étant épuisé, ce sera mon voyage de la Toussaint… C’est te dire mon impatience !
    Merci et à bientôt !
    Bernadette GILBERT Articles récents…Gratin de légumes au fromage de chèvreMy Profile

    • Marie Kelenn dit :

      Bonjour Bernadette,

      Elle te plaît ? C’est parfait !
      C’est un plat que j’ai mis au point spontanément quand je manquais de temps pour laver et faire cuire des légumes.
      Il peut se préparer bien sûr avec du riz ou du sarrasin, c’est très bon aussi. Ou d’autres céréales.
      Il suffit de penser à faire tremper les graines la veille, cela gagne du temps le lendemain.
      On peut ainsi manger un vrai repas préparé en quelques minutes.
      Sans micro-ondes ni plat tout prêt.

      Bon voyage à Montréal…
      Amicalement.

      Marie.

  • Cette recette à l’air vraiment super. Je n’hésiterais pas à essayer de la réaliser pour ma petite famille.
    Merci pour le partage, j’ai enfin trouver une recette qui sort de l’ordinaire.
    A bientôt.

    • Marie Kelenn dit :

      Bonsoir et bienvenue sur mon site,

      Tant mieux si cette recette vous semble originale.
      Elle est en effet née dans ma cuisine !
      Bonne dégustation.
      Cordialement.

      Marie.

  • BLOUIN dit :

    Bonsoir Marie,

    Cette recette me met en appétit…

    Comme d’habitude elle est doublement intéressante de par tes explications…

    Je n’ai pas d’izikis mais des spaghettis de mer, alors je vais faire avec !!!

    Je reviens sur mes graines germées !!!!

    Ah les graines de chou rouge sont délicieuses, de plus faciles à faire germer, elle ont des

    petites pousses violette…trop mignon !!

    Maintenant je m’attaque au radis pourpre et à la roquette (pour la roquette ça va être

    dur car ce sont des graines à mucilage…)

    Bonne nuit à bientôt

    Isabelle

    • Marie Kelenn dit :

      Bonsoir Isabelle,

      Les haricots de mer, que l’on appelle aussi des spaghettis de mer, sont une bonne idée, surtout pour ceux qui reculent devant les algues !
      Et j’en connais…
      Tu as raison d’en préparer, ils sont doux comme des haricots verts, tu ne trouves pas ?
      Et ils sont comme toutes les algues bourrés de tout ce dont nous avons besoin.

      Tu es une aventurière de la germination ! C’est rare quelqu’un qui fait germer du chou rouge.
      Comme tu dis les petites pousses sont très gracieuses. Tu les décris parfaitement. Un peu semblables aux pousses de betterave rouge.
      Je n’ai jamais essayé la roquette et le radis pourpre. C’est un tort car comme toutes les pousses rouges, violettes, elles sont très détoxicantes.
      Et dans une salade elles sont vraiment décoratives.

      Les graines à mucilage…pas gagné, je sais. Bon courage !
      Tu utilises un germoir avec une grille ou un arbre en terre ? Tu vois ce que je veux dire ?

      Merci de nous parler de tes expériences, on arrivera peut-être à faire envie à d’autres !
      Bonne soirée Isabelle.
      Amicalement.

      Marie.

  • Lilah dit :

    Bonjour Marie,

    Merci pour cette recette qui a l’air bien appétissante.
    Je connais les izikis, et je les aime beaucoup.
    Ils n’ont pas de goût fort.
    Je me demande si à la place de la quinoa, le riz serait bien aussi pour la saison.

    Lilah.

    • Marie Kelenn dit :

      Bonjour Lilah,

      J’espère que vous aurez goûté ce plat qui est savoureux, c’est vrai.
      Le riz complet est la céréale qui convient le mieux en automne !
      Il combat parfaitement l’humidité.
      Donc n’hésitez pas à l’utiliser avec des algues, c’est très bon en plus.
      A une autre fois.

      Marie.

  • Jean-Louis dit :

    Bonjour Marie,

    Merci pour ces conseils et explications, très utiles ; tes lecteurs devraient comprendre l’intérêt qu’ils ont à te suivre.

    Pour ma part, je t’ai socialisée, euh… pardon, j’ai socialisé ton article ;-)

    Dis-moi, si je trouve du quinoa, je peux la faire ta recette, avec du wakamé ?

    Amitiés et à bientôt,

    Jean-Louis
    Jean-Louis Articles récents…ConcombreMy Profile

    • Marie Kelenn dit :

      Bonjour Jean-Louis,

      Merci pour le partage social. Je devrais y songer plus moi-même…

      La quinoa n’a rien d’obligatoire, c’est seulement pour présenter des idées différentes de celles auxquelles on est habitué.
      Comme je l’ai écrit à Lilah, le riz convient parfaitement surtout à cette époque.

      L’algue wakamé est une des plus riches sur le plan nutritionnel, donc pas de problème.
      Mais elle demande plus de préparation pour être facile à déguster.
      La couper en petits bouts et la faire tremper un bon quart d’heure après l’avoir lavée. Elle est coriace !
      Mais une fois amollie, elle est très discrète au goût.

      Bonne expérience !
      Amitiés.

      Marie.

  • Nathalie dit :

    j’aime beaucoup tes conseils , et encore une fois je me suis régalée avec la recette du quinoa aux oignons rouges .Depuis que je te lis mes menus varient plus souvent
    ne change rien je suis fan !!!!!!!

    • Marie Kelenn dit :

      Bonjour,

      Bienvenue sur mon site.
      Je ne peux que me réjouir de te lire, merci !
      Et surtout tant mieux si mes articles t’aident à cuisiner autrement.
      Je voudrais bien que les gens essaient de nouvelles manières de manger.
      Qui à te lire ne sont pas douloureuses, on dirait !
      Il est possible de se faire plaisir en mangeant, sans nuire à sa santé.
      Merci de m’encourager à continuer.
      Reviens pour nous dire si tu vois des changements par contre au niveau de ta santé, de ton bien-être quotidiens.

      A bientôt.
      Cordialement.
      Marie.

  • Heloise dit :

    Merci Marie pour cette recette!
    Si je trouve des izikis au quartier asiatique vendredi, je teste!
    Où trouves-tu les tiens?
    Bonne semaine
    Heloise Articles récents…Faire sa crème pour le corps en 3 étapesMy Profile

    • Marie Kelenn dit :

      Bonsoir Héloïse,

      J’espère bien que tu vas essayer cette recette !
      A la fois très simple et pas ordinaire. Et d’un goût facile à aimer.

      Je ne vais jamais dans les épiceries chinoises ou asiatiques en général.
      La qualité est rarement fiable, nos critères ne sont pas vraiment les mêmes…Les circuits ne sont pas vraiment garantis.
      Mais il me semble (Christian contredis-moi si je me trompe) que la marque que j’achète, Lima, est belge, non ?
      Ils ont été pionniers dans la qualité bio. Ils vendent beaucoup d’algues, entre autres.

      Bonne soirée.
      Marie.

      • Heloise dit :

        Merci Marie. Je n’en ai pas vu de Lima aujourd’hui au magasin bio, et au « chinois » pas eu le temps de chercher : ( Oui Lima est bien implanté ici (Belge je ne sais pas au fait). Ils font d’excellents produits (miso, gomasio…)
        Je retourne en ville fin du mois, je chercherai encore!
        Bon weekend
        Heloise Articles récents…Lâcher prise ne fait pas de vous un paillassonMy Profile

      • Marie Kelenn dit :

        Bonjour Héloïse,

        Peut-être que ton magasin a fait le choix des algues basiques.
        Pourtant s’il est une algue qui peut amener les gens à en consommer c’est bien l’iziki.
        J’espère que tu mettras la main sur un sachet un jour.

        A bientôt.Bon week-end aussi.
        Marie.

  • Fantine dit :

    Bonjour Marie,

    Juste une question s’il te plait : les échalottes ont-elles des vertus similaires à celles de l’oignon ? J’ai remarqué que je ne digérais pas bien l’oignon et il me semble ne pas avoir ce problème avec les échalottes. Je remplace souvent les oignons par des échalottes dans mes recettes.
    Qu’en penses-tu ? Merci
    Amicalement,
    Fantine

    • Marie Kelenn dit :

      Bonsoir Fantine,

      Les échalotes ont des vertus exceptionnelles, tout autant que l’ail par exemple, et que l’oignon.
      Elle sont moins fortes en piquant mais cela n’enlève rien à leur pouvoir contre l’humidité.
      C’est peut-être pour cela que tu les digères mieux d’ailleurs.
      Bonne soupe !

      Amicalement.
      Marie.

  • Ping : Comment vous faire facilement des cheveux blancsNourriture-Santé

  • Ping : Comment profiter des bienfaits du curcumaNourriture-Santé

  • Aurelie dit :

    Bonjour je suis une nouvelle lectrice, je me régale de vos articles et conseils. J’ai remarqué que celui ci a quelques années deja mais j’aimerai essayer l’iziki hélas je ne trouve que wakame. Pourriez vous m’aider a orienter mes recherches? Merci a bientôt

    • Marie Kelenn dit :

      Bonsoir,
      Que vous dire ? Je ne suis pas vraiment surprise.
      Peut-être sur internet ?
      Cherchez les sites des producteurs, plutôt que des revendeurs.
      Voyez à Roscoff, Finistère, meilleure source d’algues en France.
      Sinon, toutes les algues sont excellentes à la santé, mais les izikis, ou les aramé aussi, sont très douces.
      Bonne recherche.
      Marie.

  • Aurelie dit :

    « Pas vraiment surprise »? Merci pour votre aide je vais chercher de ce côté :)

    • Marie Kelenn dit :

      Je voulais dire qu’il est fréquent de ne pas trouver d’izikis dans un magasin bio.
      Marie.

  • sandrine dit :

    Bonjour Marie,

    j’ai lu quelque part dans un autre article que l’on pouvait aussi faire cuire la quinoa sans utiliser de l’eau mais en la cuisant directement dans la poele avec de la graisse de coco, mais alors quand savoir si c’est cuit ?

    Je me demande cela car après avoir essayé ce midi (les enfants se sont régalés) il me semble que les graines étaient tout de même dures à mastiquer, pourtant 20 bonnes minutes de cuisson. Et là une heure après le repas je ressens une grosse grosse fatigue !!!! je me dis que ce n’était peut être pas assez cuit, ou alors les crudités du début du repas (concombre, graines germées, huile d’olive, vinaigre de cidre et ail) sont en cause ?

    qu’en pensez vous ?
    En tout cas cela avait bon goût, j’ai ajouté du chou de chine et du poireau et de la dulce.

    Au plaisir de vous lire !
    Belle journée à vous

    • Marie Kelenn dit :

      Bonsoir Sandrine,

      Honnêtement il y a malentendu, j’ai dû mal m’expliquer.
      Parce que la quinoa doit de toute façon tremper une nuit, au moins.
      Si cela vous fatigue alors que dire des aliments habituels, industriels, sucrés,
      avec du gluten ou du lait…!
      Au pire vous auriez pu ressentir une gêne intestinale.

      Mais la recette avec du chou de Chine, poireaux et dulse est une merveille pour la santé.
      Alors si vos enfants ont aimé, il faut refaire !
      La quinoa est excellente pour eux.
      Et cela prouve aussi qu’ils sont prêts à découvrir de nouveaux goûts.
      C’est très bon signe.
      Profitez-en pour essayer d’autres choses.

      Continuez, avec trempage !
      Bonne soirée.
      Marie.

      • sandrine dit :

        Bonjour Marie,

        j’ai oublié de préciser que j’avais fait tremper la quinoa toute une nuit avant… c’est pour cela que je me suis demandée si je l’avais assez fait cuire à la poele… peut être pas assez d’apport humide, graisse ou eau des autres légumes ?

        Oui j’ai été ravi de la réaction de mes enfants, et le goût de la quinoa est vraiment top, j’en referais c’est sur !!

        Belle journée à vous
        Sandrine

      • Marie Kelenn dit :

        Bonjour Sandrine,
        Oui, certainement la raison.
        En cuisinant plus souvent vous apprendrez.
        Bonnes découvertes.
        Marie.

  • Catherine S dit :

    Bonsoir Marie,

    Pour l’utilisation du curcuma j’ai fait une préparation avec 1 dose de curcuma, 2 doses de fenouil et 2 doses de coriandre.
    Je mets un peu de ce mélange dans une cuillère à soupe d’huile de coco et je fais revenir mes légumes.
    Si je rajoute du quinoa, je le fais tremper 8h minimum bien entendu mais je ne le fais cuire dans de l’eau que 5mn et ensuite je le rajoute aux légumes pendant 4 à 5mn à feux très doux.
    C’est toujours très bon et bien cuit.
    J’espère qu’ainsi mon foie est bien protégé.

    Bonne soirée à vous
    Catherine

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge

C’est le moment ! Le printemps se prépare, nettoyez votre foie en douceur






 Recevez chaque nouvel article dans votre boîte mails

ainsi que la formation  :

« Détoxication du foie »

réservée aux abonnés