Huiles essentielles efficaces et non toxiques

Mon article vous plaît ? Merci de le partager !

Les huiles essentielles ont depuis longtemps envahi le monde de la santé, physique

comme psychologique.

Peu coûteuses et présentées comme des solutions rapides et puissantes, on leur fait

confiance puisqu’elles sont « naturelles ».

 

Leur pouvoir immense est absolument réel, aucun doute.

Mais à la condition qu’elles soient en mesure de nous le transmettre !

C’est-à-dire qu’elles soient réellement naturelles.

Ce qui est bien plus rare que vous ne l’imaginez.

 

huiles essentielles

 

Les travaux du Professeur Grégoire Jauvais

Il y a sept ans j’ai acheté un des livres du Professeur Jauvais, naturopathe

de renom, internationalement reconnu, Docteur en naturopathie.

Et qui a dirigé entre autres un laboratoire de recherche scientifique.

 

Il y a découvert un procédé pour traiter les huiles essentielles de manière à ce

que notre corps en profite réellement et sans s’intoxiquer.

Depuis la lecture de ce livre je n’ai plus jamais fait appel à l’aromathérapie

ordinaire.

J’ai jeté toutes mes fioles, et préparations diverses que je mijotais chez moi.

 

Je voulais vous en parler depuis longtemps, mais je reculais devant la tâche

énorme de résumer des pages et des pages de démonstrations chimiques ardues !

Et j’ai découvert un article qui respecte totalement l’esprit de ses recherches.

J’ai essayé de vous le résumer du mieux possible.

 

Je vous conseille de lire d’abord mon article, moins compliqué, mais moins

détaillé bien sûr.

Et ensuite seulement d’aller lire celui-ci plus détaillé mais plus « hard », rédigé par

un de ses collègues, le Professeur Canal.

 

Vous pouvez sauter ce qui vous gêne et quand même comprendre ce qui est le

plus utile pour vous !

L’idée n’est surtout pas de vous décourager de faire appel à l’aromathérapie, bien

au contraire.

Mais à la vraie, celle qui est efficace et non toxique.

 

Remarque :

Ce monsieur ne me connaît pas, et je ne vous engage aucunement à acheter

ses huiles et préparations, que je n’ai jamais achetées moi-même.

 

Les huiles essentielles sont de l’énergie solaire liquide

Ces huiles essentielles sont fabriquées par les végétaux, à partir de l’énergie

solaire. C’est la raison de leur énorme pouvoir.

Ils y parviennent grâce au processus de la photosynthèse ainsi que grâce à

d’autres processus enzymatiques.

 

L’huile essentielle est dissoute dans la sève de la plante, sous forme d’une

solution hydrique donc.

Deux éléments sont nécessaires pour que cette solution se forme :

  •    un champ électrique issu de l’huile essentielle elle-même

 

  •    et un champ magnétique issu de l‘eau (la sève)

 

Chacun sait que l’eau est conductrice de l’électricité.

On comprend donc que sans cette eau l’huile essentielle ne peut circuler

dans un organisme vivant, végétal ou animal.

 

Ce mélange naturel porte le nom de solution en chimie.

C’est-à-dire que l’eau et l’huile essentielle sont indissociables.

Et ce n’est que dans cet état que l’huile essentielle peut transmettre son pouvoir,

son efficacité.

 

Pour que l’énergie des huiles essentielles soit utilisable, il faut donc qu’elle ait été

remise en circulation, en solution.

C’est-à-dire qu’elle ait été réhydratée.

 

Pour être efficaces les huiles essentielles doivent être

assimilables

Cela est assez évident.

Or les huiles essentielles du commerce ne sont pas réellement assimilables.

On nous les vend comme étant « naturelles » mais elles ne le sont pas du tout

naturelles !

 

Puisqu’elles ne sont pas réhydratées.

Elles ne peuvent donc pas transmettre leur énergie et avoir une réelle efficacité.

 

Elles sont par contre souvent diluées dans de l’alcool, des solvants chimiques

(même si ceux-ci sont extraits de substances naturelles) ou de l’huile etc.

 

Notre organisme ne peut assimiler que des huiles essentielles sous forme hydrique,

comme je le disais dans le précédent paragraphe.

Les huiles essentielles reconstituées sous forme de solution hydrique sont les seules

naturelles car elles se trouvent sous la même forme que dans le végétal vivant.

C’est cela le sens de naturel.

 

Les huiles essentielles du commerce ne sont pas seulement

inefficaces mais aussi toxiques

L’huile essentielle du commerce est déshydratée, car c’est sous cette forme que

la plante la met en réserve pour les périodes sans soleil.

Et qu’elle est extraite.

Mais lorsque la plante en a besoin, elle, elle réhydrate son huile essentielle.

 

De sorte que ces huiles essentielles du commerce sont toxiques.

Puisque non assimilables par l’organisme.

Les preuves de cette toxicité ont été vérifiées comme le montre le dernier

paragraphe de l’article.

Qui commence par « Ingérées sous forme classique… »

 

Méfions-nous donc du mot « naturel » mis à toutes les sauces du commerce

de la santé.

 

L’huile essentielle d’origan et les candidas

 

huiles essentielles

 

Mon dernier article « Infection de candidas les symptômes qui alertent »

a suscité bien sûr plusieurs demandes concernant cette huile d’origan.

Indiquée de manière répétée par tous ceux qui proposent des solutions

anti-candidas. Malheureusement…

Pour diverses raisons que je détaillerai plus dans le prochain article.

 

Mais déjà vous comprenez que vous avalez quelque chose d’agressif et d’autant

plus problématique qu’il est mis en contact direct avec la muqueuse

intestinale si fragile.

Une seule cellule d’épaisseur…

 

Elle tue pas mal de candidas, mais à quel prix !

Et ce n’est qu’une manière de s’attaquer à un symptôme encore et toujours…

Candidas qui reviennent encore et toujours aussi, en l’absence d’une alimentation

anti-inflammatoire réelle.

 

Voyez ce que dit le Professeur Jauvais de l‘impact sur cette muqueuse des huiles

essentielles.

Qu’il accepte à la rigueur en usage externe seulement.

 

Comment imaginer qu’ainsi vous résoudrez votre problème de départ, à savoir

une muqueuse trop poreuse à cause entre autres des candidas ?

Pas très cohérent de nourrir un cercle vicieux.

Tout ça pour utiliser des moyens « naturels » !

 

Le succès commercial énorme de l’aromathérapie

J’espère que ce succès vous apparaît pour ce qu’il est.

Fondé sur des produits très peu coûteux, sauf si vous achetez de l’essence

de rose ou d’iris !

Les huiles réellement naturelles, réhydratées correctement seraient évidemment

bien plus coûteuses, donc bien moins rentables.

 

Et puis ce commerce joue sur le côté solution rapide, expresse et naturelle !

Le bonheur immédiat avec suppression des symptômes  et sans médicaments :

Mal de tête ? Menthe poivrée !

Angoisse ? Lavande !

Entorse à la cheville ? Gaulthérie !

Douleur de dos ? Eucalyptus citriodora !

 

Oui mais cacher un symptôme sans se demander pourquoi il est là, c’est peut-être

masquer un futur ennui de santé plus sérieux.

Un mal de tête a un sens, une explication.

 

Autre remarque :

J’ai essayé de simplifier au maximum les démonstrations chimiques.

Pour que vous compreniez vraiment ce que vous faîtes en utilisant les huiles

essentielles du commerce ordinaire.

 

Mais il est difficile de simplifier sans dénaturer la réalité.

De sorte que le résultat vous paraît peut-être encore obscur !

Si c’est le cas demandez-moi de vous éclairer plus.

 

Be Sociable, Share!

21 réponses à Huiles essentielles efficaces et non toxiques

  • JACQUELINE dit :

    Bonjour
    j’ai lu votre article avec intérêt mais quelles huiles essentielles acheter ?
    merci de me dire
    cordialement
    Jacqueline

    • Marie Kelenn dit :

      Bonsoir Jacqueline,
      Les huiles essentielles non toxiques et efficaces sont réhydratées selon la méthode mise au point par le Professeur Jauvais.
      Il faut donc en trouver qui soient obtenues par cette méthode.
      Les siennes, en vente, ou alors connaître des naturopathes qui utilisent sa méthode.
      Mais il n’est peut-être pas nécessaire d’en utiliser en fait, en tous cas pas pour seulement supprimer un symptôme.
      Bonne soirée.
      Marie.

      • JACQUELINE dit :

        Bonjour Marie
        où peut on trouver les huiles essentielles selon le professeur Jauvais si on veut en utiliser un peu ?
        D’autre part je voulais vous demander votre avis :
        depuis plusieurs le dessus de mon pied gauche et cheville gauche sont enflées : je ne m’en suis pas rendue compte car je n’avais pas mal, c’était un peu rouge au début. Je suis allée voir une ostéopathe qui m’a dit qu’il y avait des blocages d’os dans mon pied , ça a bien désenflé, mais il reste un petit renflement comme un oedeme, quand on appuie le pouce il reste une trace En parallèle mon docteur m’a prescrit un doppler et une échographie abdomino pelvienne pour voir s’il n’y avait rien qui entravait le retour veineux et lymphatique, les examens étaient bons.
        Ce qui est bizarre c’est que le pied gauche
        Je voulais avoir votre avis là dessus.
        Pour info j’ai 54 ans 8 mois je fais de la marche, du yoga
        Vous remerciant par avance
        Jacqueline

      • Marie Kelenn dit :

        Bonjour jacqueline,

        Vous avez vu ce que j’ai répondu dans un précédent comemntaire à ce sujet.
        Mis à part en acheter sur ce site qui commerialise les huiles du Professeur Jauvais, je ne sais pas qui en vend.

        Il s’agit du lien vers l’article contenu dans mon article :
        http://www.nova-dyn.fr/la-nocivite-de-laromatherapie-classique/

        Je n’utilise plus du tout d’huiles essentielels moi-même.
        Leur usage contre les symptômes nous maintient dans l’illusion de la santé.
        Pensez-y !

        Ce que vous décrivez est la marque de l’inflammation qui se manifeste ici pour vous.
        D’autant plus que vous avez la preuve que la raison n’est pas d’ordre mécanique, circulatoire, lymphatique.
        Le médecin a prescrit les examens nécessaires pour vous rassurer.
        Donc il s’agit vraisemblablement d’inflammation chronique.
        Qui n’existe peut-être pas qu’ici d’ailleurs.

        Je peux difficilement vous en dire plus.
        Observez si vous avez d’autres symptômes inflammatoires.

        Ne vous inquiétez pas trop !
        Marie.

  • Calysta dit :

    Bonjour Marie
    Encore un article revelateur pour moi, en un mot je suis choquée ! Quels naïfs et ignorant nous faisons…. heureusement qu’il y a des personnes bienveillante comme vous avec ce blog, alors vraiment un énorme merci à vous pour toutes vos recherches et du temps que vous passez à nous en informer, j’aurais aimer vous découvrir plus tôt…

    Amicalement
    Caly

    • Marie Kelenn dit :

      Bonjour Caly,

      Je me dis que si moi je refuse d’avaler n’importe quoi, au sens propre et au sens figuré (!), d’autres auront la même envie de se protéger.
      Mais la majorité préfère garder l’habitude très confortable de se faire rouler dans la farine.
      Se faire berner est devenu une manière de vivre avec internet.

      Ces huiles essentielles si agressives sont très nuisibles pour les tissus.
      Quand on songe que certains espèrent régler (parce que des « experts » le conseillent) des problèmes de candidose avec les huiles.
      Alors qu’en fait elles ne font que rendre la muqueuse encore plus poreuse donc à aggraver l’inflammation chronique.
      Et au final la candidose se répand encore plus facilement dans le corps.
      Quand on sait qu’aucun moyen donné sur internet, ni dans les programmes connus, ne permet de s’attaquer à l’infection une fois qu’elle a atteint les tissus…

      En tous cas il faut apprendre à ne plus croire, surtout ceux qui savent le mieux nous duper.
      Je n’ai pas toujours su les reconnaître moi non plus.
      Si les huiles essentielles étaient le seul domaine concerné !

      Je vous remercie Caly de votre gentillesse.
      Amitiés à vous.
      Marie.

  • Sylvie dit :

    Bonjour, Comment faire pour savoir si elles sont vraiment bonnes, moi j’en ai acheté , mais j’espère qu’elles sont bonnes, je les ai prises dans une épicerie fine , puis d’autres de aromazone en europe. merci!

    • Marie Kelenn dit :

      Bonjour,

      La seule manière d’être certaine est de demander aux vendeurs.

      Mais ils n’ont jamais entendu parler de ce problème.
      Les fabricants non plus, ou alors ils vous diront que cela n’a aucune importance.
      Evidemment.

      Il s’agit d’un commerce énorme ; qui a intérêt à s’intéresser aux huiles réhydratées, les vraies ?
      On vous répondra que vous avez acheté des huiles naturelles !
      Le mot suffit pour, comme je disais plus haut, rouler les gens dans la farine.

      Il faut trouver des thérapeutes de santé naturelle exigeants, au courant.
      Je sais bien que c’est difficile.
      Parce qu’ils doivent assurer la fabrication eux-mêmes et donc vendre plus cher.
      La majorité s’en moque, leur intérêt est ailleurs, leurs préoccupations aussi.

      J’en avais rencontré un formé à la médecine chinoise, très compétent, il y a une dizaine d’années, qui m’avait préparé ses petites fioles.
      Et m’avait expliqué toute l’histoire.
      Mais à l’époque je ne connaissais pas les travaux du professeur Jauvais.

      Vous pouvez aussi cliquer sur le lien dans l’article et voir si vous pouvez en acheter sur ce site-là.

      A vous de juger si vous tenez à utiliser quand même vos huiles.
      Mais surtout réfléchissez aux vraies raisons qui vous poussent à vouloir en acheter.
      Les utiliser contre des symptômes ne sert à rien sur le long terme.
      Elles doivent être utilisées pour leur pouvoir énergétique, en lien avec le savoir de la médecine chinoise par exemple.
      Il existe un livre qui s’y consacre, je le possède.

      Bonne journée.
      Marie.

  • Anne R. dit :

    Bonjour Marie
    Merci infiniment d’avoir répondu en partie à mes questions… bien que je sois encore plus découragée! car c’est un vrai cercles vicieux: une paroi poreuse empêche l’assimilation, donc les bienfaits d’une alimentation saine, donc il n’y a aucun moyen de soigner une paroi poreuse!!
    Cordialement
    Anne

    • Marie Kelenn dit :

      Bonjour Anne,

      Je ne suis pas certaine que vous ayez bien pris le temps de lire mes explications !

      Ce à quoi je n’ai pas répondu directement, a obtenu une réponse quand même.
      Parce que si je vous dis réellement ce que je pense, vous ne me croirez pas.
      Tout le monde ou presque dit le contraire, et la majorité a raison, non ?!
      Donc je vous dis d’expérimenter.
      Je lis tellement de mails de celles et ceux qui ont expérimenté justement.
      J’ai une petite idée.

      Vous êtes découragée parce que je vous ai dit que le Père Noël n’existe pas !
      Alors que tous ceux qui veulent vivre d’internet, c’est-à-dire faire du business pour ne pas avoir à exercer un métier, vous racontent de belles histoires de Noël.
      Nous humains on aime bien entendre que sans effort on peut obtenir ce qu’on veut.
      Et vite en plus ! Du miracle, du miracle !

      Par ailleurs vous n’avez pas bien saisi ce que veut dire changer la flore et réparer la muqueuse pour stopper ( je ne dis pas éliminer) l’infection de candidas.
      Relisez mon article et mon commentaire.
      Manger des légumes bio et moins de sucre ce n’est pas tout à fait suffisant pour régler un problème de santé.
      Mais c’est très loin, je comprends bien, de vos habitudes.
      Donc vous appelez ça manger sain.

      Vous êtes-vous demandé pourquoi vous avez cette candidose ?
      Sans la réponse vous n’avancerez pas beaucoup.

      Les bienfaits d’une alimentation anti-inflammatoire sont justement, entre autres, de réparer la muqueuse !
      Parce que l’on diminue alors l’inflammation de cette muqueuse.
      Et si on parvient à la diminuer c’est parce qu’on parvient à augmenter les bonnes bactéries qui sont les meilleures armes contre les candidas.
      Ce sont elles aussi qui réparent la muqueuse si elles sont nourries de ce dont elles ont besoin pour faire leur travail.

      Au lieu de chercher des armes extérieures à vous contre ces candidas et l’infection, fabriquez vos propres armes.
      Les seules que vous aurez toujours à disposition, les seules sans effets secondaires.
      Evidemment les plus puissantes car elles sont sur place, intégrées à vous, faites pour vous.

      Toute une vision de la santé à changer pour ne plus être découragée !
      Une bonne flore c’est un bon moral, ça aussi c’est prouvé scientifiquement.

      Belle journée.
      Marie.

  • claire dit :

    Bonjour Marie,

    Merci pour cet article qui nous en apprend encore. J’étais tellement contente d’éviter les antibiotiques avec les HE qui marchent si bien.

    Par contre, qu’en est-il si on utilise les huiles essentielles par diffusion et non en interne ?
    Dans ce cas, elle ne passe pas en interne…

    Et aussi, qu’en est il si on l’applique sur la peau ?

    Merci pour votre investissement à nous informer.

    • Marie Kelenn dit :

      Bonjour Claire,

      Comme dit dans l’article, il est à la rigueur possible de les utiliser sur la peau selon ce Professeur.
      Mais que ce soit sur la peau ou par diffusion (donc passage par les muqueuses) elles arrivent plus vite encore dans notre sang !
      Ne vous trompez pas, tout ce qui touche la peau arrive immédiatement dans le sang, rien de plus interne donc.

      Par voie orale c’est la muqueuse intestinale qui est immédiatement touchée.
      Son rôle étant central dans toute notre santé, c’est la raison pour laquelle leur usage est vraiment déconseillé en interne.
      Il semble me souvenir que vous avez des motifs de prendre soin d’elle justement.

      Pour ce qui est de leur usage à la place des antibiotiques et leur « efficacité ».
      Oui si on considère qu’agir contre une infection est la seule chose à faire.
      En réalité, même si cela est absolument nécessaire parfois de recourir aux antibiotiques, se préoccuper de sa santé effectivement c’est se demander également pourquoi on a souffert de cette infection.

      Pas seulement agir sur le symptôme qu’est cette infection.
      Une infection cela signifie système immunitaire défaillant sérieusement.
      Or c’est notre protecteur face au monde extérieur.
      Un système immunitaire défaillant c’est nécessairement une flore défaillante et une muqueuse abimée.
      Inévitablement puisque les cellules immunitaires sont fabriquées à 80 % ici et par la bonne flore.

      Alors ne pas vous poser les bonnes questions face à ces infections, c’est ignorer ce qui se passe en vous.
      En silence.
      N’oubliez pas que seule la prévention peut protéger de certaines maladies dramatiques liées au système immunitaire.
      Vous connaissez leur nom comme tout le monde.
      Toutes les maladies auto-immunes en font évidemment partie.

      Une maladie a toujours un historique bien visible mais que la majorité des gens refusent de regarder et de comprendre.
      Ceux qu’on entend dire « le cancer m’est tombé dessus ! », ou autre chose.
      Mais une maladie ne nous tombe jamais dessus un beau matin.
      On lui avait ouvert la porte depuis longtemps.

      Les huiles essentielles ne sont donc que des amies en apparence.
      Sauf si on les utilise de manière énergétique.
      Surtout si elles sont toxiques en plus !

      Bonne journée.
      Marie.

  • JACQUELINE dit :

    Bonjour Marie
    Merci pour votre réponse, Je pense aussi que c’est de l’inflammation peut être chronique comme vous le dites
    je connais un praticien en ayurveda : je lui ai demandé son avis il m’a dit aussi que opur lui c’est de l’inflammation
    comment savoir si i y en a ailleurs ?
    quels conseils d’hygiène de vie quotidienne (alimentation, activité physique, etc…) me donneriez vous par rapport au symptôme précis d’inflammation?
    merci encore pour votre réponse et votre gentillesse
    cordialement
    Jacqueline

    • Marie Kelenn dit :

      Bonjour à nouveau Jacqueline,

      La manière dont l’inflammation chronique se fabrique en nous, à quels signes la reconnaître, et pourquoi elle se propage, tout est là :
      https://editions-du-goeland.learnybox.com/page-de-replay-webinaire-asi/
      C’est parce qu’elle est à la source de toutes ou presque de nos maladies que j’ai fait cette conférence et créé le programme ASI.
      Anti Spirale Inflammatoire, vous verrez pourquoi je dis spirale en parlant d’inflammation chronique.

      La conférence est longue car beaucoup de questions m’ont été posées après, mais les explications elles-mêmes durent une heure trente environ.
      Vous comprendrez mieux ce que vous pouvez faire avant qu’elle fasse des petits !

      Il ne s’agit pas de s’attaquer à un symptôme particulier, mais aux causes qui peuvent créer tous les symptômes inflammatoires.
      Ce sont les mêmes.
      Et nous sommes tous concernés.

      Merci à vous !
      Marie.

  • Muriel dit :

    Bonjour Marie,
    Le médecin traditionnel chinois qui me suit m’a conseillé les huiles essentielles XXX. Ce sont des huiles essentielles de grande qualité et au taux vibratoire élevé.
    Encore une autre qualité d’huiles essentielles ?
    SI tu pouvais me dire ce que tu en penses ?
    Merci beaucoup et belle fin de journée

    • Marie Kelenn dit :

      Bonsoir,

      J’ai supprimé le lien que vous aviez donné du site qui conseille ces huiles essentielles.
      Mais qui n’est pas le site du fabricant.
      Impossible de savoir donc quelle est la charte précise concernant la production de ces huiles.
      D’autre part le site que vous indiquez ne possède pas de mentions légales.
      Ce n’est pas un signe de qualité !
      Pourquoi donnez-vous ce lien, alors qu’il n’apporte rien aux lecteurs ici ?

      Et annoncer comme une grande qualité que ces huiles aient un taux vibratoire élevé, c’est vraiment penser que les gens sont bien ignorants.
      Ce qui fait une huile essentielle c’est justement son taux vibratoire.
      Qu’il soit élevé est la moindre des choses.
      Tous les fabricants honnêtes le disent.

      Il s’agit là d’une relation directe avec le vendeur qui lui n’a aucun site.
      Je n’ai pas consacré tant de temps à mon article pour voir arriver ce genre de lien !

      Par ailleurs lisez mieux mon article, lisez le texte qui est en référence.
      Cela m’éviterait d’avoir à répéter l’essentiel : ces huiles n’ont pas été réhydratées !
      Puisque rien ne le mentionne.
      Vous n’avez pas compris que c’était là LA question de base ?

      Et pire encore, si votre médecin « traditionnel » chinois (Formation où ? Combien d’années ? Par qui ?) était au fait de l’usage énergétique des huiles essentielles il (elle ?) ne pourrait vous dire de les utiliser vous-même.
      Car c’est bien cela n’est-ce pas ?

      Un médecin formé à la médecine chinoise sait lui les utiliser au bon endroit sur les bons méridiens.
      Ce qui est très complexe.
      Comment pourriez-vous le faire vous-même ? Il (elle à mon avis) vous a montré ?
      Non, on vous a laissé en faire un usage symptômatique…

      Bonne soirée.
      Marie.

  • Ping : Tuer les candidas ou les décourager ? - Nourriture-SantéNourriture-Santé

  • Danielle dit :

    Bonjour Marie

    J’utilise les huiles essentielles en usage externe, alors autant les prendre de bonne qualité, j’ai donc cherché un fabricant qui en vend selon la méthode du Docteur JAUVAIS… Je n’en ai pas trouvé et le site NOVA’DYN ne vend que 6 produits qui ne sont pas des huiles essentielles… J’ai trouvé ça curieux et, pour me documenter, j’ai lu un livre du bon docteur et écouté une de ses conférences. J’ai fini pas comprendre qu’il était « pour l’alimentation crue » et l’équilibre acido-basique. Je ne veux absolument pas devenir crudivore et ai donc laissé tomber mes recherches.
    Je trouve néanmoins curieux que personne sur le net n’ai entendu parler des HE réhydratées… En as-tu une idée ?
    Je te souhaite un bel été Marie
    Bien amicalement
    Danielle

    • Marie Kelenn dit :

      Bonsoir Danielle,

      J’ai bien expliqué que la méthode n’est pas commercialisée, et pourquoi.
      Comme je l’ai dit je connais pas loin de chez moi un thérapeute spécialisé en médecine chinoise et qui fabrique lui-même ses huiles essentielles selon cette méthode.
      Internet ? Mais c’est fait pour le commerce de masse, pas pour la qualité !

      Oui le Pr Jauvais ne vend que des produits qu’il conçoit lui-même avec, ou pas, des huiles essentielles.

      Mais de toute façon j’ai montré que l’usage non énergétique des huiles, c’est-à-dire seulement symptomatique, est illusoire.
      Chacun est libre de croire ce qui l’arrange, mais vouloir utiliser les huiles de manière symptomatique c’est obéir à la manipulation commerciale.
      Qui fait croire que c’est normal et utile à la santé.
      Alors que ce n’est qu’agir sur un symptôme, mais qui fait rouler sur l’or ceux qui fabriquent ces huiles !

      Pourquoi n’importe qui peut de nos jours se revendiquer spécialiste en huiles essentielles ?
      Internet en est plein de ces spécialistes.
      Parce que cela rapporte infiniment, sans rien résoudre en profondeur au niveau de la santé. Intéressant.
      Comme tout ce qui a du succès sur internet, on mène les gens en bateau !

      Par ailleurs, que le Professeur Jauvais soit favorable à une alimentation crue ne concerne pas le sujet des huiles.
      Personne ne demande de le suivre, pas moi en tous cas !
      Je connais bien trop l’impact sur le long terme, le sujet est traité de manière pointue par de vrais thérapeutes, cliniciens avertis.
      Depuis si longtemps.
      Seuls les gens qui vivent sur Youtube imaginent que c’est nouveau.

      Cet impact sur la santé se constate de toute façon par les cas très nombreux (ma boîte mails en est remplie, et pas que la mienne) de personnes épuisées, qui ne peuvent plus reprendre du poids, qui sont devenues en plus prédiabétiques.
      Sans parler des désordres intestinaux aggravés après un certain temps, de la candidose, de l’addiction au sucre.
      Toutes choses qui ne me surprennent pas !

      Bon été à toi également.
      Marie.

  • Lajoie dit :

    Bonjour, j écris pour la première fois. En fait, je découvre cet article et ce qui m interpelle se sont les derniers commentaires sur l alimentation crue. J aimerai en savoir davantage. Ai-je bien compris que l alimentation crue pourrait poser probleme, pourquoi ? Pouvez vous m indiquer les raisons ou avez vous déjà écrit sur le sujet ? En vous remerciant par avance et en m escusant d être hors sujet au vue du thème abordé ici. Lydie.

    • Marie Kelenn dit :

      Bonjour,

      Merci de songer que peut-être c’est un peu décalé par rapport au sujet de l’article.
      Les gens ne s’en soucient pas beaucoup habituellement !

      Et pourquoi êtes-vous surprise que l’alimentation crue puisse poser certains problèmes ?
      C’est cette question qui est curieuse.
      Enfin je connais la réponse !

      Le « bourrage de crâne » est tel que la question ne se pose même pas, manger cru c’est bon pour la santé naturellement.
      Eh bien non, pas plus que manger cuit.
      Les deux sont nécessaires.

      Je n’ai pas la possibilité ici de développer, il y a tant à dire !
      Mais une seule petite remarque :
      Votre corps pour se maintenir en vie doit demeurer impérativement à une température très voisine de 37 degrés.
      Chaque fois que l’on introduit un aliment cru il est froid nécessairement.
      Ce sera au système digestif, ce que l’on appelle le feu digestif, de « chauffer » cet aliment pour que le corps puisse en profiter.
      Ce qui a pour conséquence connue que les aliments crus sont bien moins facilement digérés que les cuits.
      Donc que finalement, même si leurs nutriments sont plus nombreux, ils ne seront pas autant assimilés que les nutriments cuits.

      De plus des études sérieuses prouvent et ont déjà prouvé que les nutriments de certains légumes n’étaient vraiment assimilés que cuits.

      Autre conséquence très dommageable pour l’avenir, le feu digestif, la capacité digestive, s’amenuise à force de manger cru.

      Et le corps laisse une énergie folle à « réchauffer » les aliments en continu.
      C’est évident, comme la consommation de gaz ou d’électricité quand on cuisine.

      Tout ça est connu depuis la nuit des temps ou presque !
      Et la science actuelle le démontre.

      Je pourrais vous parler aussi des cas réels, célèbres, de ceux qui ont prôné l’alimentation crue et qui ont curieusement fini leur vie bien tôt et de maladies pas très sympathiques.
      On n’en parle jamais, c’est bizarre, on ne nous parle que d’un cas contraire, toujours le même !

      Mourir vieux, en relative bonne santé, est arrivé et arrive de plus en plus à des tas de gens qui n’ont jamais mangé cru, tout le monde le sait.
      Il n’y a aucune preuve sérieuse sur le long terme et concernant une masse importante de personnes.

      Voilà vous savez un peu mieux !
      Marie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge

Nettoyez votre foie en douceur après les excès des vacances






 Recevez chaque nouvel article dans votre boîte mails

ainsi que la formation  :

« Détoxication du foie »

réservée aux abonnés