Le meilleur conseil anti-cancer

Mon article vous plaît ? Merci de le partager !

Je n’ai jamais possédé de four à micro-ondes et je sais pourquoi.

Mais je sais aussi que le lien four à micro-ondes et cancer est un

sujet très controversé. Des milliards sont en effet en jeu…

 

J’ai donc réuni des preuves visuelles et scientifiques dans le

but de vous faire réfléchir aux risques encourus, comparativement aux

avantages en termes de gain de temps.

 

four à micro-ondes et cancer

 

 

Une expérience à réaliser vous-même

Nous sommes dans le Tennessee (Etats-Unis) en 2006.

 

Deux plantes de même type vont être arrosées durant 9 jours. L’une

avec une eau chauffée au four à micro-ondes, et l’autre chauffée de manière

classique.

 

Les photos de l’expérience vont parler d’elles-mêmes.

Vous allez pouvoir cliquer plus bas sur un lien qui vous présentera deux

photos sur un site en anglais. Mais justement, les mots ne sont pas nécessaires

pour comprendre !

 

La plante arrosée avec de l’eau passée au micro-ondes se trouve

à gauche sur les deux photos. Je pense que vous l’auriez deviné d’ailleurs !

 

La première  photo à droite montre deux plantes après une semaine

d’arrosage.

La seconde série de photos  vous montre l’évolution de deux plantes, le jour 1,

le jour 3, le jour 5, le jour 7 et le jour 9.

 

Cliquez sur ce lien et vous verrez les photos en question.

 

La première plante n’a pas eu le même destin que sa voisine.

Elle a rapidement montré des signes de dépérissement, pour

finalement mourir.

 

Comment le fonctionnement d’un four à micro-ondes peut-il

expliquer ces résultats ?

Pour chauffer très vite les aliments ou les liquides, les micro-ondes du four

doivent agiter le plus violemment possible les molécules d’eau de la nourriture

ou du liquide.  Le principe de fonctionnement est celui du courant alternatif.

 

Les molécules sont frappées si fort qu’elles changent de polarité ( + ou -) des

milliards de fois en une seconde. Cela provoque des frottements innombrables

donc de la chaleur.

 

Le problème c’est que cette excitation folle détruit totalement

la structure moléculaire des cellules.

Dans un organisme vivant les molécules sont programmées pour s’organiser

d’une certaine manière entre elles, selon chaque organisme.  D’où la différence

entre les êtres vivants.

 

Ce programme, cette information, assure la vie de l’organisme, sa cohérence.

La mort intervient justement quand cette information ne passe plus, 

quand les molécules sont désorganisées. Ce qui entraîne le pourrissement

des tissus.

 

Les conséquences dans notre vie

En 1991 un procès fut intenté à un hôpital en Oklahoma après le décès d’une

patiente qui avait reçu un transfusion de sang chauffé au four à micro-ondes.

Ce qui prouve bien qu’un sang dont la structure moléculaire est détruite ne

peut plus maintenir en vie.

 

En Suisse une étude très importante fut menée en 1989 pour observer

les modifications  du sang humain après ingestion d’aliments chauffés

au four à micro-ondes.

 

Des échantillons du sang de 8 personnes, dont les deux chercheurs Blanc et

Hertel, ont été analysés durant 2 mois.

Quand ils mangeaient de la nourriture chauffée normalement et quand ils

mangeaient de la nourriture chauffée au four à micro-ondes.

 

Le taux d’hémoglobine diminuait de semaine en semaine, ce qui constitue

un risque d’anémie. Le taux de bon cholestérol diminuait également.

 

Le lien four à micro-ondes et cancer

D’autres études ont montré que les micro-ondes sont responsables de la

formation d’éléments cancérigènes dans les céréales, les viandes

et les produits laitiers.

 

De même certains nutriments des légumes deviennent cancérigènes,

surtout les légumes racines comme les carottes, les navets ou les pommes

de terre.

Le brocoli lui perd 97% de sa vitamine C.

 

Hans Hertel, qui a su résister aux intimidations et aux menaces, a maintenu

que la nourriture chauffée au four à micro-ondes était dangereuse pour

la santé.  Que les aliments irradiés irradiaient eux-mêmes ensuite.

 

Et surtout que le sang des personnes qui consommaient des aliments chauffés

au four à micro-ondes subissait des modifications semblables à celles

qui indiquent un début de processus cancéreux.

 

Avant que vous n’alliez jeter votre four à micro-ondes, j’aimerais que vous

fassiez la petite expérience dont je parlais tout à l’heure.

Arrosez deux plantes avec une eau différente, comme dans l’expérience en

photos. Durant quelques jours.

Et venez nous raconter la fin de l’histoire !

 

Photo ©Mc Carthys_Photoworks-Fotolia

 






 Recevez chaque nouvel article dans votre boîte mails

ainsi que la formation  :

« Détoxication du foie »

réservée aux abonnés

Be Sociable, Share!

33 réponses à Le meilleur conseil anti-cancer

  • Nicole dit :

    Pauvre plante! quand je pense que certains chauffent les biberons au four à micro ondes!
    Nicole Articles récents…Peindre avec les couleurs de la natureMy Profile

    • Marie Kelenn dit :

      Bonjour Nicole,

      Justement, j’avais envie de parler du problème du lait maternel réchauffé au four à micro-ondes.
      Et puis cela aurait fait un peu long !

      Mais tu ne te doutes pas comme tu as raison, le lait maternel perd ainsi ses vertus protectrices de l’immunité.
      Ce qui est quand même regrettable.

      Un américain chercheur à l’Université de Stanford aux Etats-Unis a prouvé que le lait maternel perdait presque toutes ses vitamines.
      Et que les acides aminés étaient tellement abimés qu’ils en devenaient dangereux pour le système nerveux des bébés, et pour leurs reins.
      Il faudrait que les mamans soient plus au courant.

      Merci pour tes passages ici !
      Bon dimanche.
      Marie.

      • Jean-Pierre Flahaux dit :

        @ Marie Kelenn
        Pourriez-vous nommer le chercheur de l’Université de Stanford ? Son étude est certainement convaincante. Nous pourrions alors étayer l’hypothèse par des éléments de preuves scientifiques.
        Merci d’avance.

      • Marie Kelenn dit :

        Bonjour,

        Je n’ai pas le souvenir du nom de ce chercheur à l’instant, je le retrouverai.

        Il me semble que mon article fournit des explications suffisantes et vérifiables pour se faire une opinion, sauf à qui en a déjà une.
        Vous me demandez le nom de cette personne, imagineriez-vous que j’ai inventé l’étude en question ?!

        L’Université de Stanford a une telle réputation que vous pourrez très aisément trouver son nom vous-même sur internet.
        Comme je l’avais fait moi-même.
        Il ne s’agit d’ailleurs là que du problème lié au lait maternel.
        Il existe foule d’autres études indépendantes qui couvrent le sujet avec les mêmes conclusions. Et depuis fort longtemps.
        J’enfonce des portes ouvertes en l’abordant.

        Merci de chercher par vous-même si cela vous dérange tant, et d’éviter les insinuations désagréables.
        Je pourrais d’ailleurs vous demander quel est votre intérêt dans cette affaire ?

        Marie Kelenn.

    • Heloise dit :

      En effet!

      Merci Marie d’attirer l’attention sur ce sujet encore controversé, malgré les expériences comme celle que tu donnes.
      J’en ai un chez moi que j’ai reçu parce qu’il fait four, mais je n’utilise pas la fonction micro-ondes sauf très très rare exception (peut-être 2x/an)

      Bon weekend :)
      Heloise Articles récents…Daft Punk sur la radio des blogueurs!My Profile

      • Marie Kelenn dit :

        Bonjour Héloïse,

        J’espère t’avoir définitivement convaincue de ne plus l’utiliser qu’en fonction four classique !
        Controversé, tu sais bien par qui et pour quoi…J’ai vu les chiffres de production : une mine d’or !

        A bientôt.
        Marie.

  • Najia cheikh lahlou dit :

    bonjour Marie j ai besoin de vous ecrire priere me communiquer une adresseelectronique ou meme un telephonne merci

  • sylviane dit :

    Bonjour Marie

    Je ne me sers plus de MO depuis des lustres et n’ai jamais été une fana du truc mais quelques fois quand je rentrais du travail épuisée ça me rendait service de décongeler un plat vite fait

    Dès que j’ai pu bénéficier de + de temps pour moi j’ai donné le MO
    sylviane Articles récents…Ils ont vaincu l’adversité : une leçon de vie et d’espoirMy Profile

    • Marie Kelenn dit :

      Bonjour Sylviane,

      Tu as donné ton four à un ennemi j’espère !!
      Le gain de temps explique, je sais bien, l’utilisation de cet engin.
      Mais c’est tout un choix de vie, avec d’autres priorités, qui doit être fait.
      La santé est à ce prix.

      Cordialement.

      Marie.

  • Jean-Louis dit :

    Bonjour Marie,

    Je connaissais la genèse du MO, lorsque des militaires américains ont découvert des cadavres de vaches (de mémoire) suite à des essais de radar…

    Je connaissais donc la nocivité du bazar, mais la tu la démontres brillamment ;-)

    Amitiés et à tout bientôt,

    Jean-Louis
    Jean-Louis Articles récents…Au cœur de la santé : l’argent colloïdalMy Profile

    • Marie Kelenn dit :

      Bonjour Jean-Louis,

      Merci, tu es bien bon ; mais par contre, c’est quoi cette histoire de vaches et de militaires américains ?
      Si tu as le temps, viens m’expliquer !

      A bientôt de te lire.
      Amitiés.
      Marie.

  • Heloise dit :

    Coucou Marie,

    Oui, oui ;-)

    C’est certain! C’est comme l’industrie pharma…

    Bonne semaine :)
    Heloise Articles récents…Daft Punk sur la radio des blogueurs!My Profile

  • Annick dit :

    Bonjour Marie

    Ma mere est une enthousiaste de votre site et vient de me faire suivre le lien sur les micro-ondes. J’ai fait un peu de recherche et il semble que l’experience des plantes ait ete dementie. Voir http://www.snopes.com/science/microwave/plants.asp. J’hesite donc a me separer de mon micro-ondes, bien que je l’utilise avec parcimonie. Cela ne vaut pas une bonne cocotte…

    • Marie Kelenn dit :

      Bonjour Annick,

      Bienvenue sur le site, et merci de venir discuter de cet article.

      Ma démonstration, limitée de toute façon car d’autres études très nombreuses existent, n’est pas fondée que sur l’expérience des plantes.
      Vous avez vu que beaucoup d’autres expériences attestent du même problème.

      Le site auquel vous faîtes référence est un site de dénonciation, comme il en existe beaucoup en anglais ou en français.
      Les chercheurs dont je parle sont des chercheurs indépendants, c’est-à-dire non liés à de quelconques intérêts financiers ou corporatistes.
      Avez-vous lu ce que dit ce site à propos par exemple de l’ouragan Katrina aux Etats-Unis ou à propos de l’aspartame…?
      Un peu surprenant quand même.
      J’imagine ce qu’ils ont dû écrire au sujet de l’expérience des rats du Professeur Cerquiglini !!

      Vous mettez le doigt en fait sur le problème fondamental qui oppose la science officielle et celle qui ne l’est pas, tout en étant elle aussi de la science d’ailleurs !
      Que l’on aborde le sujet des OGM, de l’agriculture biologique, des traitements contre le cancer, du nucléaire, de l’homéopathie, de l’acupuncture, des téléphones mobiles ou des pesticides, on se heurte toujours au même problème.

      L’une refuse l’existence de la notion d’énergie vitale, qui au contraire sous-tend les recherches de l’autre, depuis tout de même 1925 en Occident. Et c’est Einstein qui avait mis le doigt sur la notion. Ceux qui dérangent sont des génies, pas des doux rigolos.

      Sans parler des connaissances millénaires des plus vieilles médecines du monde, l’indienne et la chinoise.
      Dans la Chine ancienne un médecin n’était payé par son patient que s’il parvenait à le guérir…! Ceci explique peut-être cela !

      Cette énergie vitale qui circule dans toute forme de vie est abimée, détruite, distordue, désorganisée par les traitements chimiques, les radiations nucléaires, les ondes électromagnétiques, entre autres.

      Faîtes des recherches avec le mot « épigénétique » par exemple. C’set une science mise au point par le biologiste cellulaire Bruce Lipton dont le livre « La biologie des croyances » a obtenu il y a quelques années la distinction de meilleur livre scientifique international de l’année. Livre traduit maintenant en français.
      Les résultats en anglais seront plus approfondis, malheureusement.
      Ou bien cherchez « médecine quantique », « biologie quantique ». Vous découvrirez le monde des ondes qui nous maintiennent en vie.
      C’est passionnant.

      Peut-être regarderez-vous votre four d’un autre oeil. Je le souhaite !!
      Cherchez aussi ce que représente financièrement le lobbie des fours à micro-ondes…
      Ils se battent comme des forcenés.

      Je vous remercie d’avoir fait ces recherches, cela m’a permis de lancer quelques idées qui j’espère aideront tout le monde, et surtout rendront tout le monde curieux.

      N’oubliez pas de remercier bien sûr votre maman, pour tout !
      Et de lui souhaiter une excellente santé.
      A bientôt j’espère.

      Bien cordialement.
      Marie.

  • Bonjour Marie,

    Je savais que le four à micro-ondes était nuisible, car j’ai vue une vidéo d’une biochimiste qui le déconseillait fortement. Elle disait notamment que l’état des enfants hyperactifs ou avec ce genre de problème s’améliorait dès qu’on cessait de leur donner de la nourriture chauffée au micro-ondes. Il ne faut pas se tenir près du four à micro-ondes non plus.

    Et je vais dire aussi comme Nicole et même j’ajouterais qu’il y en a peut-être plus que juste «certains» qui chauffent les biberons au four à micro-ondes…

    Je n’utilise le mien que pour chauffer mon «sac magique» lorsque j’en ai besoin.

    Merci de nous donner cette preuve avec les plantes. Je n’ose pas sacrifier mes plantes juste pour tester. Je crois ce que je vois.

    Amicalement,

    Sco!
    Sco!@couple routine Articles récents…Si la perfection existait, le perfectionnisme n’existerait pas!My Profile

    • Marie Kelenn dit :

      Bonsoir Sco !,

      Merci de venir me soutenir !
      Non, l’expérience des plantes était destinée aux sceptiques. Moi aussi je les aime trop.

      Je ne savais pas que même l’hyperactivité avait été reconnue comme liée à cet engin. Tu as bien fait de le dire.
      Et si ces chers agités mangeaient moins de sucre également…

      A propos du danger de la proximité avec les fours MO, je voulais en parler, et j’ai supprimé le paragraphe finalement.
      Mais voilà ce que j’avais prévu :

      Attention si votre conjoint se lève la nuit pour se faire chauffer un petit quelque chose dans un four MO, ne laissez pas le four adossé au mur de votre chambre…
      Les ondes traversent les murs bien sûr et on en profite même à distance !

      J’arrête là ! Merci à toi.
      Amitiés.
      Marie.

  • Jean-Louis dit :

    Bonjour Marie,

    Juste un petit commentaire par rapport au test à faire sur des plantes.
    Dans ce cas, cela dépend également fortement de la qualité de l’eau prise au départ.
    En effet, si l’eau de contrôle est elle-même déjà « morte » ou peu s’en faut (ce qui est de plus en plus courant), l’effet sera nettement moins impressionnant qu’avec une eau de qualité et « vivante ».

    A notre bonne santé, …
    Jean-Louis Articles récents…La géobiologie, pour vous aider avant l’achat d’une maisonMy Profile

    • Marie Kelenn dit :

      Bonsoir Jean-Louis,

      Bienvenue ici !

      C’est absolument vrai, mais dans l’objectif d’une simple comparaison et pas d’une recherche du meilleur résultat, ce n’est pas déterminant.
      Par contre, la vie s’entretenant par l’énergie, tu as raison, et c’est bien tout l’enjeu pour notre consommation d’avoir accès à une vraie eau vivante !

      Je vais aller voir si tu abordes ce sujet sur ton blog. J’avoue que pour ma part les solutions de qualité réelle sont difficiles à conseiller, tellement onéreuses…

      Merci et à bientôt.
      Marie.

  • Ping : L'avocat aide votre corps à produire naturellement du glutathionNourriture-Santé

  • Ping : Cantine et matières grasses dangereuses - Nourriture-SantéNourriture-Santé

  • Capucine dit :

    Bonjour Marie. Merci pour cette démonstration par les plantes. C’est édifiant et décidément convaincant.
    Pour ma part, j’ai donné il y a 5 ans mon four à micro ondes à une collègue, l’avertissant des dangers , mais elle ne semblait pas s’en soucier.
    J’ai lu quelque part (où?) une autre expérience liée aux canaris: ils meurent s’ils vivent enfermés dans la cuisine où fonctionne le micro ondes, comme autrefois où on les utilisait dans les mines pour détecter le grisou. C’est cela qui m’a décidée à me débarrasser de mon appareil, dont je ne me servais que rarement Et comme je suis une adepte du minimalisme…
    Amitiés
    Capucine

    • Marie Kelenn dit :

      Bonjour Capucine,

      Je vois que vous avez un niveau de conscience qui n’a pas attendu mon blog pour s’élever !
      Merci de parler de cette expérience avec des canaris que je ne connaissais pas.
      Edifiant.

      Nous avons aussi en commun le goût pour le minimalisme !
      J’essaie pour ma part de pratiquer ce principe : un nouvel objet entre chez moi si un autre en sort…
      Cela résout pas mal de problèmes et cela repose l’esprit.
      Vous devez connaître Dominique Loreau, non ?

      Bien amicalement.
      Marie.

  • David dit :

    Bonjour Marie,
    votre article soulève en moi, une nouvelle fois, de nombreuses questions!
    Sur mon lieu de travail, je n’ai qu’un micro-ondes pour réchauffer les plats.
    Vous conseillez de manger chaud à chaque repas, surtout en cette période. Je suis donc confronté à un dilemne: manger froid ou chauffer au micro-onde?
    Autre question: pour des raisons de facilité, je cuisine souvent de quoi faire plusieurs repas avec le même plat. De cette manière, il n’y a plus qu’à réchauffer et le dîner est servi!
    Quel est selon vous le meilleur mode de « réchauffage » à adopter?
    Merci et bonne soirée

    • Marie Kelenn dit :

      Bonjour David,

      Eternel problème, en effet.
      Le four à micro-ondes est totalement dangereux, donc à choisir il vaut mieux manger peut-être froid ou cru que l’utiliser.
      Surtout si vous ne le faîtes qu’à midi.

      Et l’essentiel, je me suis peut-être mal exprimé ailleurs, est de manger cuit, froid ou pas.
      Même si ce n’est pas idéal.
      Le cru réclame beaucoup plus d’énergie pour être digéré.

      A vous de varier, entre du cru et du cuit froid, peut-être ?
      Mais votre question suivante est aussi très importante : réchauffer rend la nourriture peu digeste et même toxique.
      En tous cas morte d’une certaine manière.

      Pratique bien sûr, mais une des causes des problèmes de santé, même si on en parle peu.
      Car de tels aliments nourrissent la mauvaise flore qui détruit notre santé en fait !

      Il faut s’organiser et je sais bien que ce n’est pas facile.
      Mais c’est notre mode de vie qui nous rend malade, rien d’autre, donc des choix de vie sont à faire…

      Si vous trouvez une solution pratique, vous rendrez service à beaucoup !
      A bientôt peut-être.
      Marie.

  • David dit :

    Bonjour Marie,
    je viens de faire un essai avec la soupe: réchauffée dans une assiette au cuit-vapeur.
    10 minutes à 60°, elle était à température idéale. J’ai juste eu le temps de manger ma salade verte en entrée!

    Manger du cuit froid ne me dérange pas du tout. Par contre, dans mon foyer, ça risque d’être difficile de faire bouger les lignes… J’en ai déjà fait bouger de nombreuses, il faut que je marque une pause…
    J’opterai certainement par moment la solution du « moins pire »: réchauffer doucement les plats à la poêle avec un oignon et de la graisse de coco par exemple.

    Très belle journée,
    David

    • Marie Kelenn dit :

      Bonjour David,

      La solution « la moins pire », on est bien d’accord.
      Après un début de prise de conscience on essaie de mettre les choses en place.
      Selon les possibilités de nos vies.

      Il n’y a que la vraie prise de conscience profonde qui fait que finalement on adapte nos vies à nos exigences de santé.
      Et là il n’y a plus aucune contrainte.
      Malheureusement les humains sont ainsi faits que, souvent, seule la maladie provoque ce basculement.
      Donc oui, il faut du temps, mais vous avez bien démarré !

      Le vent devrait vous conduire aujourd’hui vers votre planche, non ?
      Marie.

  • David dit :

    Bonjour Marie,
    le vent laisse ma planche au garage. Elle préfère les jours sans vent où la houle reste lisse. Cependant, c’est un bon jour pour se balader sur le sentier!
    David

    • Marie Kelenn dit :

      Bonjour David,
      Ah le sentier des douaniers…
      J’ai préféré la plage tout à l’heure, au soleil et sans vent.
      Merci.
      Marie.

  • colin dit :

    Bonjour Marie,
    Je connaissais les méfaits du micro-ondes sur le corps mais pas sur les aliments, merci. En même temps s’ils agissent sur l’un c’est logique qu’il agissent sur l’autre.
    Par contre, je ne savais pas du tout qu’un aliment recuit perdait sa qualité. Adieu, la poté cuite deux fois! snif.
    Je me permet une question que cet article a suscité. Je vais bientôt déménager et je me pose la question de passer au tout électrique. Quel est votre avis sur les plaques à induction?
    Cordialement,
    Colin

  • colin dit :

    Bonjour Marie,
    La question était à tout hasard, je vais devoir encore y réflechir. Merci.
    Cordialement,
    Colin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge

C’est le moment ! Le printemps se prépare, nettoyez votre foie en douceur






 Recevez chaque nouvel article dans votre boîte mails

ainsi que la formation  :

« Détoxication du foie »

réservée aux abonnés