Manger des yaourts c’est bon pour l’intestin ?

Mon article vous plaît ? Merci de le partager !

Manger des yaourts, au lait animal ou végétal, est devenu depuis longtemps

une habitude, presque une obligation.

Pour bénéficier des nutriments du lait, pour faire le plein de probiotiques,

parce que c’est sucré et qu’on aime ça !

Lesquels choisir ?

Quels yaourts sont bons pour l’intestin ?

 

manger des yaourts

 

Manger des yaourts parce qu’on aime le goût sucré après un repas

Inutile de vous dire, j’imagine, que les yaourts non nature du commerce

sont de drôles de mélanges, bio ou pas.

Lisez bien la liste des sucres en tous genres, des ingrédients plus ou moins

souhaitables.

Avaler ce genre de yaourts ne peut évidemment pas faire réellement de bien.

Sans parler du problème des fruits ajoutés.

 

Il est possible de se passer de ce goût sucré après un repas.

J’ai longtemps cru que c’était trop difficile, et pourtant je vous assure que je ne

ressens plus du tout ce besoin maintenant.

 

Le sucre après un repas perturbe la digestion.

Et de toute façon le sucre est infiniment dangereux, on ne le dira jamais assez.

Songeons au développement incroyable du diabète de type 2 ces dernières années.

Pas par hasard.

 

Le sucre est tout sauf bon pour l’intestin, puisqu’il est très inflammatoire.

Si vous désirez comprendre comment se crée cette inflammation chronique

et surtout comment la résoudre, allez écouter ma conférence gratuite ici.

 

Manger des yaourts pour bénéficier des nutriments du lait ?

Le lait animal contient de nombreux nutriments importants c’est vrai.

J’ai déjà abordé la question de savoir si consommer du lait animal, vache ou pas,

est une bonne idée pour les humains.

Mais je voudrais insister sur un des aspects du sujet.

 

Un jeune lecteur m’a récemment interpellée (gentiment) par mail pour me dire

que si le lait animal n’est pas fait pour les humains, alors le miel non plus !

Petit problème de raisonnement et de connaissances.

 

Le miel n’a aucun point commun avec le lait animal !

Parce que ce n’est pas un produit hormonal.

 

Il a été découvert récemment que les bactéries du miel sont parmi les plus

anciennes à avoir colonisé l’intestin humain par le biais de l’alimentation.

Et même que c’est grâce à elles que l’espèce humaine a survécu.

Ces bactéries du miel sont maintenant partie intégrante du patrimoine génétique

humain.

 

Donc à tous les dogmatiques de certaines théories alimentaires, qui m’agressent

par mail dès que je parle de miel, je demande d’aller lire les travaux de ceux

qui vraiment savent de quoi ils parlent.

Et qu’ils trouvent ces travaux tout seuls en plus !

 

Le lait des animaux, humains compris, est un produit hormonal.

Destiné à permettre une croissance rapide au petit mammifère.

A quel âge avez-vous cessé d’être allaité par votre mère ?!!

En consommant des laits animaux nous poursuivons d’une certaine

manière cet allaitement de manière forcée.

Et nous avalons des hormones conçues pour d’autres espèces animales.

Alors, lait cru ou pas, yaourt ou pas, il n’y a en fait aucune logique à en

consommer.

 

Cependant l’espèce humaine ayant eu cette pratique depuis tellement longtemps

il faut reconnaître que nombre d’humains s’y sont adaptés.

Ce qui ne signifie pas qu’il n’existe pas de lien réel et démontré avec de

nombreux troubles de santé.

 

La solution alors ce sont les laits végétaux ?

Peut-être pas vraiment, non.

C’est l’industrie agro-alimentaire qui, sautant sur les troubles liés au lait animal,

a cherché, et est bien parvenue (!), à nous faire croire que transformer des

noisettes en lait c’est tellement normal et bon à la santé !

 

Noisettes ou amandes ou autres oléagineux ne devraient pas être consommés en si

grande quantité à la fois.

Imaginez la quantité d’amandes dans votre bol de lait d’amandes.

Imaginez la quantité d’oxalates contenus dans ce bol, car les amandes en sont

particulièrement pourvues.

 

Oxalates dont la particularité est de s’attaquer joyeusement à la muqueuse 

intestinale…

Finalement un yaourt au lait animal n’a pas d’impact plus sérieux.

 

Et les yaourts au soja ?…

Ce soja n’a pas été fermenté avant fabrication du lait, donc il est plus que

préférable de vous tenir à l’écart de ces produits commerciaux et non de santé.

 

Et les yaourts au lait de coco ?

En supposant que l’on puisse les faire à la maison, avec un yaourt au lait de coco

au départ et non avec des ferments (de lait animal), ce serait une excellente

et délicieuse solution.

Mais où trouver des yaourts au lait de coco, bio, pas trop chauffés ?

Si vous aviez une idée je serais très heureuse !

 

Quel intérêt de manger des yaourts ?

Le yaourt est plus digeste que le lait animal seul, car le processus de fermentation

transforme le sucre du lait (appelé lactose) en acide lactique.

Donc si vous souffrez d’une intolérance au lactose, c’est mieux pour vous.

Pourtant, seuls 20 à 30 % de ce lactose sont transformés en acide lactique.

Il en reste donc pas mal à digérer par vous-même !

 

Plus ennuyeux encore, la caséine du lait, c’est-à-dire sa protéine, n’est elle

digérée par la fermentation qu’à un taux qui ne dépasse pas 2%.

De sorte que, fermentation ou pas, la caséine du lait posera problème.

Et à la plus grande majorité des gens, qu’ils le sachent ou pas.

 

La caséine est bien plus problématique en fait que le lactose, mais son intolérance

est tout simplement moins repérée.

La caséine du lait, grosse molécule, fait partie des causes d’un intestin trop

perméable.

Si vous voulez découvrir comment résoudre les problèmes d’intestin perméable

ma conférence gratuite vous dit tout.

 

Autre problème lié aux yaourts du commerce.

Ils sont chauffés à très haute température, ce qui tue presque toutes

les bactéries et enzymes.

Ainsi le lactose est beaucoup moins transformé, car pour cela il faut des bactéries

vivantes. Donc l’intérêt pour les intolérants est moindre, encore.

 

L’idéal est de faire ses yaourts soi-même, en chauffant le moins possible.

 

Manger des yaourts parce qu’ils sont pleins de bonnes bactéries ?

C’est-à-dire de probiotiques ?

Les bactéries nécessaires à la fermentation du lait en yaourt s’appellent

le lactobacillus bulgaricus et le streptoccocus thermophilus.

Le lactobacille bulgaricus libère les acides aminés du lait, qui ensuite nourrissent

le streptoccocus. Qui pourra alors se multiplier.

Les deux bacilles sont donc nécessaires.

Aux yaourts du commerce est parfois ajouté le lactobacillus acidophilus, ce qui

peut poser des problèmes de santé d’ailleurs.

 

Tous ces lactobacilles peuplent naturellement nos intestins, si notre hygiène

de vie, bien sûr surtout alimentaire, est de qualité.

Et s’ils n’ont pas été détruits par des antibiotiques !

Raison pour laquelle nos médecins nous donnent le conseil de manger des yaourts

après une prescription d’antibiotiques.

 

Sauf que…

Ce n’est pas parce qu’un aliment est fermenté qu’il contient des bactéries

vivantes.

En état de nous être utiles ; et pas des cadavres de bactéries !

Et c’est le cas pour celles des yaourts au lait animal.

 

Or ces bactéries ont évolué au fil des millénaires, en relation avec

les organismes humains.

Et elles sont maintenant faites pour survivre dans notre intestin où elles trouvent

des nutriments pour se multiplier.

Mais où surtout elles ne peuvent survivre que dans cet environnement très pauvre 

en oxygène qu’est notre intestin.

 

Or le lait animal est trop riche en oxygène pour que ces lactobacilles

survivent.

(Etude datant de 2008 . Ouvrage du Dr Edward FARNWORTH)

Ce qui signifie que si votre objectif en mangeant des yaourts est d’enrichir votre

flore, il vaut mieux ne plus vous faire d’illusion…

 

Le meilleur yaourt est peut-être finalement celui que l’on ne mange pas !

Et si vous me dîtes que la solution est donc le kéfir, attendez la prochaine fois…






 Recevez chaque nouvel article dans votre boîte mails

ainsi que la formation  gratuite

« Détoxication du foie »

réservée aux abonnés

Be Sociable, Share!

94 réponses à Manger des yaourts c’est bon pour l’intestin ?

  • Dorian dit :

    Bonjour Marie,
    Je m’attendais à cette réponse. J’ai encore énormément de mal à me passer du sucre ou de pain en fin de repas. La technique est de boire une tisane ou de me laver les dents au plus vite ^^

    Que penses-tu des coupelle/faisselle de chèvre au lait cru. Je crois aussi qu’il faut éviter de boire le petit lait contrairement aux idées reçues.

    Merci de parler du lait végétal aussi… je me doutais bien que c’était pas génial et pourtant dieu que c’est bon !

    Dans les noix, il y a des oxalates aussi ?

    Merci d’avance pour tes réponses, bises !
    Dorian
    Dorian Articles récents…Comment changer sa relation à l’argentMy Profile

    • Marie Kelenn dit :

      Bonjour Dorian,

      Tu as du mal à limiter le sucre, en proportion de l’état de ta flore.
      Car c’est elle qui réclame ce qu’elle aime et que tu lui as trop donné…
      Donc la mauvaise flore, qui ne se nourrit que de sucre, s’est multipliée.

      Elle est tyrannique, et ta volonté n’y peut pas grand chose.
      Elle te domine en nombre et en pouvoir !!

      Pour y parvenir il faut appliquer la méthode que je me suis appliquée avec succès et que je m’apprête à révéler.

      La chèvre étant un animal, même si son lait est celui qui se rapproche le plus du lait maternel, je pense que l’éviter est souhaitable.
      D’autant plus en fromage, donc non fermenté.
      Mais c’est très bon, je sais !

      Aimer le lait végétal est aussi une preuve que ta flore n’est pas clean du tout !
      Parce que c’est tellement artificiel et gras, il faut supporter.
      Pour ma part je trouve ces laits écoeurants.

      Les noix contiennent moins d’oxalates que les amandes qui sont championnes.
      De temps en temps ça va, pas trop souvent.
      De plus ces oléagineux sont très forts en omégas 6 inflammatoires.

      Mais je sais que tu n’appliques pas mes recommandations pour ta flore…!
      Bises quand même.
      Marie.

      • Dorian dit :

        Merci Marie !

        Toutes tes recommandations non mais beaucoup tout de même !! Tu n’as pas idée de tout ce que j’ai changé avec toi !

        Merci pour tes réponses. La volonté peut faire beaucoup de choses mais c’est vrai qu’elle est mise à rude épreuve avec tout ça haha !

        Dorian
        Dorian Articles récents…Comment changer sa relation à l’argentMy Profile

      • Marie Kelenn dit :

        Bonsoir Dorian,

        Je sais bien que si tu es un humain dominé par sa flore intestinale, je suis aussi une humaine dominée par elle !
        Et je vais être cruelle avec toi…
        Imagine du fromage de chèvre, du bon, humide juste comme il faut, salé juste comme il faut.
        Et imagine que tu le dégustes avec un miel assez fort de goût, genre châtaignier ou de montagne.
        Tu craques ?!!
        Moi oui, c’est certain. Très rarement quand même.
        Il faut savoir ce que l’on veut.

        Bon appétit.
        Marie.

      • Cédric dit :

        Bonjour Marie,
        encore merci pour ce nouvel article passionnant.
        Je suis moi-même tyrannisé par des envies de sucre à la fin des repas.
        Je craque souvent avec des fruits secs (bourrés de sucre…), du chocolat ou du gingembre confit.
        parfois de la noix de coco.
        Depuis quelques années, j’ai supprimé beaucoup d’aliments (gluten, laitages, notamment), sans trop de difficultés. Le plus dur, c’est vraiment le sucré!
        J’ai hâte de connaître votre méthode!!
        Bonne fin de journée,
        Cédric

      • Marie Kelenn dit :

        Bonsoir Cédric,
        « Tyrannisé » c’est probablement le mot juste, malheureusement.
        Mais en avoir conscience représente le pas le plus important.
        La suite…au prochain numéro !
        Si la noix de coco vous satisfait, vous pouvez y aller sans inquiétude,
        sous n’importe quelle forme naturelle.
        Bonne soirée.
        Marie.

  • Elisabeth dit :

    Bonjour Marie

    Sauf erreur de ma part, il me semble que les yaourts sont des aliments acidifiants et à ce titre, sont plutôt à déconseiller.

    Il est vrai que c’est un aliment qui ne demande aucune préparation et que cela peut être tentant de s’en gaver.

    Ainsi, j’avais un ami célibataire qui trouvait évidemment plus facile de manger pas mal de yaourts plutôt que de passer beaucoup de temps à se faire la cuisine.

    La naturopathe qu’il a consultée, lui a fait savoir qu’il se préparait des problèmes rénaux et la « goutte ».

    Elisabeth
    Elisabeth Articles récents…Cancer – Business mortel ?My Profile

  • Nadia dit :

    Bonsoir Marie,

    j’avais déjà éliminé les yaourts mais je ne savais pas que les laits végétaux étaient aussi mauvais pour notre paroi intestinale. Bon j’en utilise peu. Par contre je mange des amandes et des noisettes trempées dans l’eau pour éliminer les lectines.
    Difficile donc d’absorber des probiotiques avec notre alimentation à part les aliments fermentés crus. J’aime bien la choucroute crue.

    Bonne semaine à toi Marie
    Nadia
    Nadia Articles récents…Aliments sans gluten, un piège à éviterMy Profile

    • Marie Kelenn dit :

      Bonjour Nadia,

      Les laits végétaux sont une invention absolument commerciale.
      Et de toute façon les oléagineux contiennent tant d’omégas 6, sauf exception, qu’il faut cesser d’en consommer trop.

      Si tu fais ainsi tremper tes amandes et noisettes tu évites un des problèmes qui leur sont liés en effet.
      De temps en temps en petite quantité c’est mieux.

      A très bientôt !
      Marie.

  • TELLIER dit :

    Bonjour,
    Que pensez des yaourth de Madame KLEIN ?
    Merci pour votre réponse.
    Bien cordialement.
    Thérèse

    • Marie Kelenn dit :

      Bonjour,

      Les yaourts de cette dame, les K-philus, contiennent entre autres des lactobacilles acidophilus.
      Ce sont des yaourts de lait de vache, chauffés (à moindre température cependant).
      Donc, même si en les consommant certaines personnes ont obtenu des améliorations de leur état, cela ne prouve pas que sur le long terme ce n’est que bénéfice !

      La différence avec les autres laits fermentés vient du fait que la fermentation est beaucoup plus longue.
      Mais l’argument selon lequel la caséine ne pose alors plus de problème est inexact, vous avez vu les résultats que j’ai donnés à ce sujet.

      De plus, comme je l’ai signalé dans mon article, des études scientifiques sérieuses ont montré que ce lactobacille acidophilus, inhibe fréquemment l’absorption de la vitamine C.

      Je les ai goûtés, ils sont plutôt agréables, mais quel prix !
      Si vous en consommez avec succès venez nous en parler.

      Merci de votre passage.
      Marie.

  • Angélique dit :

    Bonjour . J’essaie de lire régulièrement vos conseils. Je suis addict a à tous les aliments sucrés et gras, au fromage et aux yaourts ! Tout ce qu’il ne faut pas et je le sais bien ! C’est une addiction qui remonte à l’enfance et avec laquelle j’essaie de lutter mais mon cerveau à du mal l’accepter je crois ! Je ne sais pas non plus me limiter dans la quantité moi c’est tout ou rien ! Je ne sais plus quoi manger. Avez vous des conseils à me donner ? Merci d’avance

    • Marie Kelenn dit :

      Bonjour Angélique,

      Voyez ce que j’ai répondu à Dorian au sujet de l’addiction au sucre.
      Cela est valable pour tout.

      En mangeant du fromage nous donnons à manger à la catégorie de bactéries contenues dans notre flore qui aiment le fromage.
      Et qui vont pouvoir se multiplier très très vite de cette manière.
      Ensuite cela devient de plus en plus difficile de leur résister car elles sont de plus en plus nombreuses !

      Et votre cerveau n’a rien à voir là-dedans, je vous assure.
      Il obéit tout autant à ces fichues bactéries.
      (études scientifiques à l’appui)
      Nos efforts doivent porter sur ces bactéries.

      Voyez ici si je peux vous aider parce qu’il faut une méthode spéciale.
      La même qui reconstruit la flore, supprime les envies de sucre et fait perdre du poids.
      http://www.nourriture-sante.com/accompagnement-dans-votre-perte-de-poids-2/

      A une autre fois.
      Marie.

  • Rondot dit :

    Merci beaucoup pour votre article.
    Je suis chirurgien-dentiste orthodontiste et je répète à longueur de journée ce que vous dites très clairement.
    J’attends avec impatience votre article sur le kéfir que l’on me conseille mais je n’ai pas fait le pas; donc j’attends vos précieux conseils.
    Merci à vous.
    Pascale R

    • Marie Kelenn dit :

      Bonjour Pascale,

      Ravie de savoir que des professionnels de santé (enfin au moins vous !) font passer ce message également.
      Bravo de vous démarquer ainsi de ce qui est communément répété.

      A bientôt et merci de ce message encourageant.
      Marie.

  • Mona dit :

    Merci pour cet article très intéressant. Le professeur Joyeux dit qu’il mangera un yaourt quand sa dernière heure sera arrivée; mais sans donner toutes ces explications.
    Merci pour ce partage.
    Alors que pensez d’un complément alimentaire vu dans une revue allemande « le colostrum » aux vertus immunisante et antiallergiques dit dans la revue?
    Merci pour votre réponse.
    Au plaisir de lire vos article
    Mona

    • Marie Kelenn dit :

      Bonsoir !

      Nous ne pouvons donc que souhaiter au Professeur Joyeux de ne s’approcher d’un yaourt que dans très longtemps.

      Le colostrum est un excellent produit s’il est de très grande qualité.
      C’est en fait le premier lait que les femelles mammifères sécrètent après l’accouchement.
      Et durant trois jours, avant le « vrai » lait.

      Je connais une marque dont le colostrum bovin a été testé et dont on a pu prouver qu’il ne contenait pas de composants néfastes aux humains, même issu de femelles bovines.
      Vous posez la question dans ce sens, n’est-ce pas ?
      D’autres marques ne pourraient peut-être pas le confirmer, je ne sais pas.

      Par contre je voudrais témoigner de l’usage de ce même produit, et insister sur le fait qu’il n’aura la moindre efficacité que si un changement alimentaire est effectué avant et stabilisé.
      Dans le sens d’une alimentation non inflammatoire.
      Sinon, c’est comme de soigner chaque jour une plaie que l’on agresse à nouveau chaque jour.
      Le meilleur des compléments a ses limites, et ne peut lutter contre l’agression renouvelée.

      J’ai conseillé ce produit à des amis, à qui j’ai en même temps indiqué quels changements ils devaient apporter à leurs habitudes alimentaires.
      Quoi enlever et quoi ajouter, de manière précise.
      Quels changements d’hygiène de vie aussi.

      Ils n’ont pas vraiment suivi mes conseils, convaincus que le colostrum suffirait pour leurs problèmes respectifs.
      Et cela a été l’échec pour les deux assez rapidement, après une amélioration comme toujours.

      Donc réfléchissez bien avant de dépenser des sommes importantes et sur de nombreux mois en croyant que c’est la solution.
      La base sera toujours l’alimentation, c’est-à-dire la suppression des causes.

      J’espère vous avoir aidée.
      Marie.

      • Mona dit :

        Merci pour votre réponse. Oui je ne savais que penser du colostrum bovin.
        Une amie m’a dit soigner une grippe en prenant une forte dose de colostrum.
        Je suis d’accord que si l’alimentation n’est pas adaptée rien ne change
        Encore merci de prendre le temps de répondre et au plaisir de lire vos articles

      • Marie Kelenn dit :

        Bonsoir,
        Il est surprenant d’utiliser du colostrum pour une grippe.
        Un peu comme d’user d’une kalachnikov contre un lapin !
        Bonne soirée.
        Marie.

  • wenck dit :

    Bonjour Marie ,
    Merci beaucoup pour ce fabuleux article ,celà fais longtemps que je ne consomme plus de produits laitiers ,j’avais lu le livre de Thierry Souccar et d’autres sur le danger de consommer des laits issu d’animaux ,celà me révolte quand je vois ce que ces pauvres vaches subissent pour produire il me semble plus de 40l de lait au quotidien ,rien que de savoir ça je n’en veux plus ,comment un lait peut-il faire du bien lorsqu’il est produit avec de la torture ,ce qui est également révoltant sont ceux qui ne jure que par le lait de jument ,c’est incroyable ce que certains humains peuvent être égocentrique et le savon au lait d’anesse ,la bêtise de certains humains n’a décidément pas de limite ,leur ego est si surdimentionné qu’ils sont devenu sourds et aveugles à l’état de bien être de leur prochain .
    Amitié Nicole

    • Marie Kelenn dit :

      Bonjour Nicole,
      Eh oui je ne suis pas la première à en parler, même si certaines lectrices me reprochent avec agressivité de le faire !
      Si vous saviez les commentaires auxquels vous échappez parce que je les jette…
      La lucidité c’est difficile, vous avez raison.
      Amitiés à vous.
      Marie.

  • wenck dit :

    J’ai oublié d’ajouter que je pensais devoir remplacer par du lait végétal et je me suis mise à manger des yaourts de soja sans savoir que s’ils étaient produits avec de la fève celà inhiberait ma thyroïde et c’est ce qui c’est passé j’en ai fait des recherches et c’est dans un vieux livre que j’ai appris les dangers que représente la fève de soja pour l’organisme et dire qu’ aujourd’hui ils mettent de la farine de fève de soja dans celle du blé afin de rendre le pain plus moelleux .Pour ce qui est des autres laits végétaux ,j’en ai fais moi même ,c’est bon au goût ,mais comme vous dites ,bien trop riche on sature très rapidement ,j’ai arrêté d’en faire ou alors très occasionnellement et en très petite quantité .

    • Marie Kelenn dit :

      Je vois également que vous me soutenez, preuves à l’appui, au sujet du soja.
      Merci à vous.
      Parce que parfois je frôle le lynchage !!
      Le soja est si peu coûteux…le commerce nous a, là aussi, convaincus qu’il est donc excellent pour nous.
      Parce que les preuves scientifiques elles sont plus que contestables.

      Moi aussi j’ai essayé le lait d’amandes, avant de savoir ce qu’il en est des oxalates.
      Les amandes c’est bon, enfin un peu, parce que très vite c’est lourd.
      Et ce lait est insipide en fait.
      Il faut lui ajouter du sucre d’une manière ou d’une autre, lui donner du goût, sinon je ne vois pas le plaisir.

      Le lait d’avoine est plus agréable au goût je trouve, sachant que son gluten peut être un problème pour pas mal de gens.
      Pas pour tout le monde.

      Le mieux est de se déshabituer petit à petit.
      C’est possible, j’y suis arrivée !

      A bientôt Nicole.
      Marie.

  • suzanne de dobbeleer dit :

    Bonjour Marie,

    Comme le précédant, je n’ai pas reçu ce message, suite au changement d’ordi.

    Que dois je faire pour rentrer dans les rangs

    Bonne après midi. Suzanne

    • Marie Kelenn dit :

      Bonjour Suzanne,
      La seule solution est de vous réinscrire.
      Car personnellement je n’ai pas le droit de le faire.
      Dîtes-moi si l’envoi est rétabli.
      Bonne soirée.
      Marie.

  • Cécile dit :

    Bonjour Marie,

    Je te lis toujours avec autant d’intérêt, merci .

    Si j’ai bien compris le fromage blanc est « pire » que le yaourt? Ils se font de plus en plus rare à la maison…
    Mais je suis comme Doria, terminer par un petit goût sucré en fin de repas est très agréable…dur à supprimer, j’ai opté pour qqs carrés de chocolat!

    J’ai découvert l’autre jour du lait de Millet…je me suis dis pourquoi pas de temps en temps pour des crêpes au sarrazin!
    Qu’en penses tu?

    Bien cordialement,
    Cécile

    • Marie Kelenn dit :

      Bonsoir Cécile,

      Disons que le fromage blanc n’est pas fermenté avec les ferments du yaourt, donc on ne peut pas dire que la fermentation diminue les effets néfastes de la caséine et du lactose.
      Mais tu as vu, ces effets avancés ne sont pas complets en fait.
      Donc au final si vraiment on a envie d’un produit laitier, l’un ou l’autre c’est un peu la même chose.
      Sachant que n’avons jamais été des veaux !

      Quelques carrés de chocolat, puis petit à petit tu arriveras à un seul, non ?

      Le lait de millet pour ajouter à de la farine de sarrasin ?
      Bigre, sacrilège, je vis en Bretagne, je ne répèterai pas ton idée à qui que ce soit !
      Une crêpe au sarrasin, une vraie, c’est farine, eau et un peu de sel.
      Et c’est délicieux. Je les fais revenir dans la graisse de coco et on se régale.
      Ici on en trouve de bio dans presque tous les supermarchés, et elles sont très bonnes.

      Le lait de millet contient quoi d’autre que du millet ?…
      Mais peut-être que c’est bon.
      Dis-nous si tu en fais.

      Bonne soirée.
      Marie.

  • Anne Martinet dit :

    Bonjour,
    Merci pour vos articles et conseils. J’ai arrété les yaourts depuis longtemps mais n’arrive pas à supprimer le fromage. Est-il mauvais d’en manger de temps en temps? Même problématique pour le beurre.
    Je vous remercie
    Anne

    • Marie Kelenn dit :

      Bonsoir Anne,

      Vous n’êtes vraiment pas la seule à trouver difficile de supprimer le fromage !
      Essayez de limiter la quantité et la fréquence , très progressivement.

      Les produits laitiers ont obligatoirement un effet sur notre muqueuse intestinale, cela est expliqué, connu.
      Pas de doute.
      Mais cet effet sera visible en termes de santé plus ou moins rapidement, selon l’état de résistance de cette muqueuse.
      Nous avons tous un seuil au delà duquel elle lâche, ne se répare plus naturellement et où les ennuis commencent.

      Le drame c’est que lorsque nous découvrons les dégâts, c’est qu’elle a lâché depuis longtemps !
      Et les ennuis sont les maladies inflammatoires, et pire, auto-immunes.
      Cela est scientifiquement démontré.

      Il faut alors réparer cette paroi endommagée, reconstruire la flore, pour espérer aller mieux.
      Et ce n’est pas facile ni rapide.
      Donc comme toujours la prévention c’est bien mieux.

      Le beurre est « moins pire » s’il est bio bien sûr et cru.
      Car il contient beaucoup moins de molécules inflammatoires que les autres produits laitiers.
      Mais attention , il en contient encore.

      A vous de savoir jusqu’où vous pouvez aller en fonction de votre santé actuelle apparente.
      Lisez aussi mon article concernant les migraines.

      Bonne soirée.
      Marie.

  • Capucine dit :

    Bonsoir Marie
    Quel article passionnant! Merci vraiment pour tout ce travail de recherche et tous des conseils.
    Il y a longtemps que je ne mange plus de yaourts. Les très rares occasions où je vais dans un supermarché, je suis toujours stupéfaite par ces multiples rayons interminables de yaourts et produits laitiers.
    Cependant, je dois dire que j’aime le fromage J’en achète un peu, de chèvre ou de brebis, même si je sais que ce n’est pas l’idéal . J’ai du mal aussi à me passer des produits sucrés, j’ai bien envie de savoir comment tu t’y es prise pour les éradiquer. J’aime bien le miel, mais cela ne calme pas toujours mon envie de chocolat!
    Bien amicalement
    Capucine

    • Marie Kelenn dit :

      Bonjour Capucine,

      Merci.
      Je réagis comme toi à la vue de ces longueurs de produits dérivés du lait.
      Il faut vraiment inventer toutes sortes de faux aliments pour écouler les litres et les litres que ces pauvres vaches doivent fournir de toute force.
      Et c’est même vrai dans les supermarchés bio.
      Vaches et consommateurs, même combat !

      Le fromage…j’ai dans une autre vie invité des amis pour des repas composés de fromages et de vins, exclusivement…!
      Bon, il y a longtemps que j’ai compris les ravages de ces fromages.

      Mais bien sûr il a été difficile de m’en séparer, justement parce que j’avais trop nourri une flore avide de tomme et de Saint-Nectaire !
      Pour le sucre j’ai moins souffert, car cela n’avait jamais été dans mes habitudes.

      Le miel, même avec de la cannelle, ne fait pas « le poids » face à ton envie de sucre ?
      Tu as dû abuser dans une autre vie toi aussi.

      A bientôt.
      Amitiés.
      Marie.

  • Isabelle dit :

    Bonsoir Marie,
    J’e suis bien contente de lire cet article qui renforce ce que tu as souvent écrit sur les laitages. Depuis un an, avec tous ces livres sur l’intestin et le cerveau, les bactéries écrits par des médecins /chercheurs et leurs conseils divers de lavement, de prise de probiotiques, de régimes, etc, difficile en tant que public « lampda » de faire sa propre démarche pour espérer restaurer une bonne flore. Tous ces écrits d’ailleurs ne « jurent » que par les yaourts laitiers fermentés !!!
    C’est pour cela que ta démarche est vraiment importante. Merci !
    J’aime bien les yaourts de chanvre (omégas 6…) et de coco achetés en magasins bio, certes industriels et contenants du sucre (base de jus de raisin… un fruit…) mais bon… mes bactéries me mènent encore par le bout du nez !! (ne plus avoir envie de sucré ni de fromage de chèvre sur le long terme !! Du rêve à la réalité ?)
    Bonne soirée (nuit !!).
    Isabelle

    • Marie Kelenn dit :

      Bonjour Isabelle,

      Je connais ces livres, certains sont excellents au niveau des connaissances fournies.
      Pour ce qui est des solutions proposées, je suis bien de ton avis, ces gens-là ne sont pas toujours des pros de la nutrition vraiment pointue.
      Quand je dis pointue, en fait c’est tout simplement de savoir si tel aliment est ou pas fait pour nous, et pour tous, selon les cas.
      Rien de compliqué en plus, juste remettre en question des idées traditionnelles.

      C’est aussi le problème sur internet d’ailleurs.
      Les bonnes connaissances, les vraies recherches, peuvent très bien être fournies mais finalement détournées vers des solutions qui servent tel ou tel intérêt.
      Je crois même que c’est très habituel !!
      Cela fonctionne si bien, pourquoi s’en priver.

      Ma démarche est totalement inverse, je n’ai pas d’idéologie, de croyance à priori.
      Je cherche et depuis longtemps.
      Et j’applique, sans croyance de départ, je ne supporte pas la moindre adhésion à une idéologie quelle qu’elle soit.

      Je juge sur pièce et avec de nombreux recoupements, venus de mondes très différents de la santé, ce qui « tient la route » ou pas.

      Les résultats cliniques, réels, non idéologiquement orientés, existent heureusement et en grande quantité.
      Et ma petite personne a bien expérimenté aussi !

      Tu as acheté où tes yaourts de coco ?
      A Croq’Nature ?!
      Il va falloir que j’y retourne alors.

      C’est leur raison d’être à certaines bactéries de nous mener par le bout du nez.
      Au sens propre souvent, quand on passe devant une boulangerie par exemple…!

      Non, je t’assure que cela n’est pas un rêve, pour le pain et tout ce qui contient du gluten, j’y suis parvenue.
      Et c’est définitif, je n’en ai plus la moindre envie, honnêtement.
      Je me teste parfois et je réussis le test !
      J’en suis évidemment très heureuse.

      A bientôt.
      Marie.

      • Isabelle dit :

        Bonjour Marie,
        En effet, un travail de longue haleine je l’imagine pour toi ! Et cela rassure de lire que c’est possible. Les yaourts coco sont plutôt des desserts sucrés. On en trouve à Scarabée Biocoop et Azur Bio, les magasins bio de Rennes. Je n’en ai pas en ce moment, mais j’ai retenu qu’il y avait de l’amidon de maïs…. donc, c’est pas génial. Il existe une autre marque que je retiens parce que l’entreprise est bretonne (de Lesconil) et fait pas mal de produits aux algues : Marinoe. Je ne me rappelle plus la « recette », il y a du sucre de canne et ils sont très chers (tant mieux finalement, ça limite les dégâts…).
        Bonne soirée,
        Isabelle

      • Marie Kelenn dit :

        Bonsoir Isabelle,
        Merci de ces précisions.
        Oui, l’amidon de maïs…pour la consistance bien sûr.
        Dommage.
        Tout ce que vend cette entreprise est plus cher à qualité égale que chez d’autres.
        Tartare d’algues, algues séchées ou fraîches etc.
        Tu as raison le prix nous aide, comme pour le sucre de coco !
        A bientôt.
        Marie.

  • Cathy dit :

    Merci Marie pour tous tes articles si intéressants, enrichissants, qui amènent à se questionner et à découvrir sans jamais être dans le jugement :)

  • Pierre dit :

    Bonjour Marie,

    Je consomme un peu de fromage fait de lait cru, et un peu de beurre, fait maison au départ de crème fraiche fermentée par le kéfir. ( recette du smen Marocain )

    Ma consommation moyenne de beurre fermenté est environ 10 gr/jour et je le prends combiné à l’huile de foie de morue.

    Je n’ai pas d’autre solution pour produire le beurre fermenté, ne sachant pas en Belgique m’approvisionner chez green pastur ( au fait comment eux fermentent ils leur beurre ? ).

    Ma consommation de lait, animal ou végétal est nulle , ma consommation de yogourt est exceptionnelle.

    N’étant pas naturellement attiré par le sucré, mais bien par ce qui est amer, j’ai peu d’effort à réaliser ( peut être du au fait que je consommme quotidiennement des légumes lacto fermentés crus ? )

    Avec toute ma gratitude, j’attends l’article relatif au kéfir !

    @+

    Pierre

    • Marie Kelenn dit :

      Bonjour Pierre,

      Tout ça est très bien !
      Pour Green Pasture tu pourrais voir ici si d’une part ils ont le produit que tu cherches et si en plus ils peuvent te l’envoyer en Belgique.
      http://www.red23.co.uk
      Je sais qu’ils distribuent des produits américains de grande qualité par ailleurs.

      C’est une chance d’être attiré par l’amer qui est une saveur que la plupart des humains redoutent et dont ils ont pourtant bien besoin.
      Pour la santé du foie par exemple.

      J’espère que tu trouveras ton bonheur en GB.
      Bon week-end.
      Marie.

  • suzanne de dobbeleer dit :

    Bonjour Marie,
    J’ai trouvé une recette de yaourt au lait coco, avec de l’agar-agar comme gélifiant,
    et du yaourt, comme je n’avais pas de yaourt au coco, j’ai mis un ferment bio.
    les doses sont à revoir, mais je crois que cela sera bon. IL ne faut même pas sucrer.
    Voir pour la santé?
    Peu tu me dire si la poudre de coco pour faire le lait est valable.

    • Marie Kelenn dit :

      Bonsoir Suzanne,

      Oui, c’est une bonne idée, mais justement ce que je voudrais éviter c’est d’utiliser ce « ferment bio » qui contient des bactéries « laitières » !
      Peut-être que l’on peut procéder ainsi quand même, et penser que petit à petit les bactéries se modifient avec celles du lait de coco.
      Certainement pas très grave.

      La poudre de coco, c’est-à-dire ?
      Le lait de coco ira bien, non ?

      J’aimerais bien savoir si c’est bon en tous cas.
      D’autres lectrices et lecteurs aussi probablement.
      Merci !

      Bonne soirée.
      Marie.

      • Suzanne dit :

        Bonjour Marie,

        C’est trè agréable à manger, je dois adapter les quantiés d’agar-agar et je compte utiliser le yaourt comme ferment.

        Je te dirai ce que cela va produire, d’autant plus que je vais employer la poudre de coco pour faire le lait.

        Bonne journée.

      • Marie Kelenn dit :

        Bonjour Suzanne,
        La poudre de coco, de quoi s’agit-il en fait ?
        Et quel yaourt vas-tu utiliser ?
        Merci.
        Marie.

  • odette tremblay dit :

    Bonsoir Marie
    Je viens de mettre au point une délicieuse recette de yaourt au lait de coco. Je le partage avec tous ceux que ça intéresse:
    – 1 Boîte lait de coco Bio (400ml ) 40% gras .
    – 2 c à soupe huile coco Bio ( accentue le bon goût de la noix de coco)
    – 3 gélules de probiotique ( 10 billions bactéries chacune = 30 billions)
    – 2 c à thé poudre de tapioca ( épaississant)
    Stériliser un pot de vitre et couvercle dans H2O bouillante pendant 5 min. Laisser sécher.
    Pré chauffer le four à 120 degré pendant 5 min puis l’éteindre.
    Bouillir à feu doux le lait de coco et le tapioca pendant 2 min. Remuer de temps en temps.
    Laisser tiédir le mélange à 40 degré et ajouter les probiotiques. Bien mélanger.
    Verser le tout dans pot stérile et bien couvrir. Placer dans four et laisser fermenter minimum
    17 hres. pour un goût plus acidulé laisser jusqu’à 24 hres.

    On peut se servir de cette base pour ensemencer une autre recette et ainsi de suite jusqu’à 14 fois

    À votre santé tout l’monde!!

    Odette de Québec où l’hiver règne encore…

    • Marie Kelenn dit :

      Bonjour Odette et bonjour au Québec !

      J’ai toujours un grand plaisir à avoir des nouvelles de « chez vous ».
      L’hiver est encore là, mais il est venu tard je crois.
      La tire c’est pour bientôt ? Ou c’est déjà fait ?

      C’est gentil de nous donner cette recette qui semble bonne au goût.
      ET qui utilise une température douce.

      Il faudrait savoir si les souches de bactéries de ce probiotique sont bien celles nécessaires à la fermentation du yaourt.
      Comme indiqué dans l’article.
      En France le ferment le plus vendu ne répond pas à cette description justement.

      Mais ce qui me gêne plus c’est la présence de tapioca.
      Allez voir l’article sur les farines sans gluten, et les commentaires.
      Le tapioca est de la farine de manioc qui contient beaucoup de sucre.
      Et la farine en général n’est pas un aliment bon à la santé.

      Je trouve aussi qu’ajouter de la graisse de coco change aussi la nature de la fermentation.
      Et trop de gras de toute façon.
      On a là plus un dessert qu’un aliment fermenté bon à la santé.

      Bonne journée à vous et merci.
      Marie.

      • odette tremblay dit :

        Bonjour Marie

        Pour que la sève des érables coule d’avantage, on aura « malheureusement  » encore besoin d’une bonne tempête de neige! Ça coûte cher de la tire ,en argent mais aussi en courage.

        Concernant les bactéries, elles semblent bien travailler puisque le mélange a un goût acidulé comme le yogourt de lait de vache. Mais ce n’est peut-être pas un bon critère,
        mes connaissances dans le domaine sont très limitées.
        Si le mélange mérite le titre de dessert ,ça restera quand même un dessert santé . Qu’en dites-vous?

        Je vais essayer de changer l’épaississant pour autre chose. Que me suggérez-vous?

        Merci pour vos précieux conseils.
        Bonne journée
        Odette

      • Marie Kelenn dit :

        Bonsoir Odette,

        La tire se mérite, je sais, mais c’est si délicieux !

        Si le goût acidulé rappelle celui d’un yaourt de vache, alors il y a vraie fermentation.
        Et ce n’est pas si grave que les bactéries soient peut-être différentes.
        Cela permet de manger un dessert très sain si on lui ajoute de l’agar-agar au lieu du tapioca.
        Vous connaissez ?
        Très pratique pour préparer des desserts rapides et bons à la santé.

        Il restera à ajouter le goût sucré d’une manière ou d’une autre.
        Car je pense que c’était le tapioca qui le leur donnait, non ?

        Je vais essayer votre recette, prendre une photo et en faire un article pour tout le monde.
        Si vous le permettez, avec votre signature naturellement.
        Je vous offrirai mon livre de recettes en échange.
        Et si vous prenez une photo vous-même c’est encore mieux !
        Comme vous voulez.

        Tenez-moi au courant.
        Merci encore.
        Marie.

  • Pierre Hance dit :

    Merci Marie !
    @+

    Pierre

  • Isabelle dit :

    Bonsoir Marie,
    Ce serait en effet vraiment intéressant d’avoir une recette de yaourt au lait de coco. Je n’ai pas encore tenté, j’ai du ferment dans mon frigo, mais de fruits, je pensais que ça marcherait, mais non, c’est pour du kéfir. J’ai tenté moi aussi les desserts maison au lait de coco (liquide) avec tapioca. C’est en effet délicieux. Comme c’est très compact, une à deux cuillères suffisent à satisfaire ma gourmandise. Un pot dessert est bien trop. J’ai essayé avec l’agar-agar. C’est moins compact. Mais ce dessert avait été fait avec une briquette de lait de coco contenant déjà de la gomme de guar, qui doit épaissir…
    A suivre alors !!
    Bonne soirée,
    Isabelle

    • Marie Kelenn dit :

      Bonjour Isabelle,
      Le tapioca…! La gomme de guar non plus, pas bonne à la santé.
      Il ne faut pas confondre yaourt et kéfir en effet.
      Il reste toujours à résoudre le problème du ferment de qualité et pour yaourts.
      Bon après-midi.
      Marie.

  • odette tremblay dit :

    Bonjour Marie

    Suite à vos commentaires concernant la graisse de coco, je vais essayer de faire ma prochaine recette de yogourt avec du lait de coco 60% matière grasse plutôt que 40% et je vais retirer la graisse . En effet ,ça donnait une texture un peu trop riche.

    Le tapioca ne donne aucun goût sucré au mélange, je ne l’utilisais que pour épaissir.
    Je vais essayer de me procurer de l’agar agar.

    Au moment de servir seulement j’ajoute un peu de sirop d’érable.

    Je vous tiens au courant de ma prochaine expérience.

    Bonne journée
    Odette

    • Marie Kelenn dit :

      Bonjour Odette,
      La suite est attendue impatiemment.
      Le sirop d’érable, rien de meilleur pour moi, mais que de sucre !
      A bientôt donc.
      Marie.

  • Fantine dit :

    Bonjour Marie,
    J’ai dans cet article la réponse à ma question que je posais dans l’article du jeûne, concernant mes problèmes de mucus ! C’est si bon le fromage de chèvre ou de brebis et depuis quelques semaines, je ne sais pas pourquoi je suis attirée par cet aliment et je confectionne des recettes qui en contiennent. De plus, je me suis mise à acheter des yaourts de brebis ou de chèvre alors que je ne l’avais pas fait depuis 4 ans !
    En lisant cet article j’apprends que les amandes sont championnes en oxalates (remarque tu l’avais peut être déjà dit, mais j’avais oublié), ma question est : et si on les fait tremper pendant deux nuits en changeant l’eau, puis sécher à nouveau, est-ce que les oxalates sont encore là ?
    Il faut dire que depuis quelques semaines, j’ai très envie de ce fruit à coque et j’en mangeais tous les jours par poignée.
    Décidément, on croit bien faire et on fait tout de travers parfois !
    Amicalement,
    Fantine

    • Marie Kelenn dit :

      Bonsoir Fantine,

      Le fromage de chèvre ou de brebis, que c’est bon en effet.
      Mais il vaut vraiment mieux ne pas faire de quelconques recettes avec, ou alors que des légumes.

      Non le taux d’oxalates n’est pas atteint par le trempage.
      Diminue les quantités, tu agresses énormément ta muqueuse et tu nourris ta mauvaise flore qui réclame ensuite de drôles de choses !
      Pas de hasard.

      Suivre le conseil de manger beaucoup d’oléagineux c’est réfléchir en termes de nutriments de manière très simpliste.
      Mais on nous l’a tellement dit !

      Bonne soirée.
      Marie.

  • chantal dit :

    Bonsoir Marie,
    Cela fera certainement suite à l’article d’Odette sur la « tire » -jamais entendu ce mot !-,
    mais depuis que j’ai lu votre article, il m’est venue l’idée de confectionner mes yaourts-maison avec du lait de coco, dans ma vieille yaourtière…En cherchant sur le net, j’ai vu qu’il fallait simplement laisser fermenter pendant 24h !

    avec par exemple « Bioprotus 7000 » , probiotique en poudre
    sur Amazon
    ce serait pas mal, non ?

    Bonne soirée
    Chantal

    • Marie Kelenn dit :

      Bonsoir Chantal,

      Quand on tire la sève de l’écorce des érables au printemps, on la fait se solidifier sur la neige.
      Et cela donne des filaments comme on ferait avec du caramel.
      C’est aussi beau que délicieux.

      Oui, la yaourtière, mais comme je disais dans l’article le problème c’est quel ferment utiliser,
      si on veut un yaourt qui apporte des bactéries bonnes à la santé.
      Sinon ce n’est qu’un dessert.

      Or Bioprotus est un mélange de bactéries qui ne sont pas des bactéries faites pour les yaourts.
      Il faut comparer leur nom avec les noms des bactéries dans l’article.

      Et le même problème se pose que pour les yaourts du commerce.
      Ce mélange de probiotiques est-il encore vivant quand on l’utilise ?

      Bonne soirée.
      Marie.

  • fantine dit :

    Marie,
    J’ai oublié de te dire que j’ai déjà réalisé des yaourts au lait de noix de coco, sans sucre rajouté et sans yaourtière non plus d’ailleurs, avec de l’agar-agar, qui étaient onctueux, délicieux. Si ça t’intéresse, je te donnerai la recette.
    Amicalement,
    Fantine

    • Marie Kelenn dit :

      Bonjour Fantine,

      Si tu pouvais nous préciser quelle quantité d’agar-agar tu utilises, car il semble délicat à doser.
      Oui la recette intéressera j’imagine, même s’il ne s’agit pas de yaourt en l’absence de ferment.
      Sans sucre ajouté et c’était délicieux ?
      Un bon dessert de qualité ne se refuse pas !

      Merci Fantine.
      Marie.

      • Fantine dit :

        Bonjour,
        Hier, j’ai fait une nouvelle fournée de yaourts au lait de coco. J’ai utilisé 2 packs de 33cl de lait de coco que j’ai versé dans une casserole et j’ai ajouté l’équivalent d’une cuiller à café d’agar agar. Faire bouillir et ensuite laisser refroidir à 40° max, afin de rajouter les probiotiques (j’ai prélevé une grosse cuiller à soupe d’un de mes précédents yaourts contenant des probiotiques) et, prise d’inspiration, j’ai ajouté également 1 cuiller à soupe de kéfir fermenté. Un bon mixage et hop dans les pots que j’ai fermés par un couvercle. Mon four a d’abord été préchauffé à 120° PUIS éteint, afin d’y mettre les pots. J’ai laissé une quinzaine d’heures sans y toucher et ensuite j’ai mis au réfrigérateur.
        Les yaourts sont juste fermes comme il faut (ça n’a pas la consistance d’un flan !), et ne nécessitent pas de rajout de sucre ou quoi que ce soit, ils se suffisent à eux-mêmes tels quels.
        J’ai également essayé une autre recette à base d’agar agar en plus grande quantité et de purée d’amande, fermentés par du kéfir. C’est une autre variante. Je te donnerai la recette si ça tiintéresse.
        Amicalement,
        Fantine

      • Marie Kelenn dit :

        Bonjour,

        Merci pour cette recette de dessert qui doit être bonne au goût.
        Par contre il ne s’agit pas de yaourt.

        Le problème qui se pose est de trouver les bons ferments pour yaourt.
        Ils sont spécifiques, leurs noms sont dans l’article.
        On ne connaît pas la composition des probiotiques que tu as utilisés.

        Pour ce qui est d’ajouter des grains de kéfir de fruits…cela donne un mélange de ferments (bactéries, levures au moins) très douteux, pour ne pas dire pire.
        On ne peut pas mélanger ainsi des ferments de yaourt et des grains de kéfir.
        De plus ils n’ont aucun intérêt pour la santé en fait ces grains de kéfir de fruits.

        Tu les as avalés puisqu’ils sont dans les yaourts.
        Or il ne faut jamais avaler des grains de kéfir.
        Très mauvais effets sur la flore, désolée !
        Quant à ajouter de la purée d’amandes, tu sais ce que je pense de ce produit si transformé et inflammatoire.

        J’espère que tu comprends mieux.
        A une autre fois.

        Marie.

  • odette tremblay dit :

    Bonjour Marie

    Il me reste 3 capsules de pro biotique pour l’instant. J’attends une livraison le 9 mai.

    Que pensez- vous du CHIA. J’en ai entendu parler mais je ne l’ai jamais expérimenté.

    Merci beaucoup pour votre livre, c’est un cadeau très apprécié. Il arrive au bon moment
    dans ma vie. Encore une preuve tangible que la « Vie » prends bien soin de la « Vie »!!!

    Odette

    • Marie Kelenn dit :

      Bonjour Odette,

      Le problème est toujours le même avec les probiotiques en poudre : ils ne contiennent pas les ferments nécessaires aux vrais yaourts.
      Vous aurez un dessert fermenté mais pas un yaourt au sens propre.
      L’intérêt des yaourts par exemple, comme de tous les aliments tient dans le type particulier de ferments.

      Les graines de chia ont un contenu très intéressant mais il faut soit les faire tremper soit les faire germer.
      Pour éviter le problème des lectines.

      Bonne journée.
      Marie.

  • odette tremblay dit :

    Bonjour Marie

    Je viens tout juste de voir à la fin de votre livre toutes les louanges que vous dites concernant le CHIA. J’ai donc réponse à ma question.
    Maintenant il s’agit de bien doser, pour trouver une texture convenable. Pour cela,
    j’aurais besoin de vos connaissance en la matière:

    1- je réduis la graine en fine poudre.
    2- quelle quantité de poudre ajouter à 400 ml de lait de coco 60% pour texture
    onctueuse?

    Merci beaucoup
    Odette

    • Marie Kelenn dit :

      Bonjour Odette,

      Oui, mais voyez bien aussi ce que j’ai répondu à votre précédent message.
      Par contre les graines de chia n’ont pas leur place dans un yaourt.
      Dans un dessert, oui, et encore, car les réduire en poudre crée de l’oxydation.
      C’est un conseil donné par des gens bien ignorants que de transformer les graines de chia en poudre.
      La mode de parler de ces graines fait faire de grosses bêtises.

      Bonne journée.
      Marie.

  • Nathalie dit :

    Bonjour Marie!

    Un autre excellent article! J’aimerais témoigner que depuis que j’ai coupé le lait, les yaourts, le kéfir il y a 7 mois puis finalement le fromage il y a 1 mois suite aux lectures de votre blog, mes symptômes de nez congestionné ont pratiquement disparus!!

    Merci d’aider ceux qui veulent s’informer

    Nathalie

    • Marie Kelenn dit :

      Bonsoir Nathalie,

      Voilà qui ne me surprend pas, car c’est la première amélioration liée à la suppression des produits laitiers.
      Il ne faut pas chercher ailleurs la cause des troubles des jeunes enfants dans cette sphère ORL.

      Bravo si vous pouvez facilement vous en priver !
      C’est pas gagné pour tout le monde, j’en sais quelque chose.

      Merci pour ce témoignage.
      Marie.

  • odette tremblay dit :

    Bonjour Marie

    J’ai testé la graine de chia moulue, la texture du yogourt est granuleuse. Finalement, ce qui a le mieux réussi dans toutes mes expériences , c’est le tapioca.
    Les ferments pro biotiques sont:- lactobacillus acidophilus (cul 60)
    lactobacillus acidophilus(cul 21)
    bifidobacterium bifidum( cul 20)
    bifidobacterium animalis subsp. lactis (cul 34)

    Voici la recette de yogourt au lait de coco (vous pourrez l’ajuster à vos convenances)

    1 Stériliser pot de verre dans eau bouillante et laisser sécher.
    2 Chauffer le four à 120 degré puis éteindre.

    Ingrédients:
    – 400 ml lait de coco Bio 60%
    – 3 gélules pro biotiques ( total :30 billions bactéries)
    – 2 c thé poudre tapioca ou 1/4 c thé agar agar.

    Mélanger lait coco et tapioca ou agar agar. Portez à ébullition et bouillir à feu doux 2 min en brassant de temps en temps. Laisser tiédir à 40 degré C. pendant 30 min.
    Ajouter graduellement pro biotiques en brassant.
    Verser dans les pots stériles avec couvercle et laisser fermenter au four min 16 hres. Pour un goût plus acidulé, laisser fermenter plus longtemps, max 24 hres.

    Odette

    • Marie Kelenn dit :

      Bonjour Odette,

      Merci pour cette recette très précise.
      Vous avez donc obtenu un dessert, plutôt qu’un yaourt car les bactéries typiques du yaourt sont différentes, voyez mon article.
      Et surtout je vous assure que c’est une erreur de santé que d’utiliser le tapioca : augmente le taux de sucre sanguin !

      Si vous pouvez m’envoyer une photo alors je publierai la recette en article.
      Merci à vous.
      Marie.

  • chantal dit :

    Bonsoir Marie,
    Quelle poésie ! Ravissant 😚

    Justement je pensais qu’il ne fallait pas utiliser de ferment lactiques… ! Et si on utilisait de la présure (provenant de l’estomac de veau) comme les fabriquants de yaourts ? Ça doit se trouver

    je viens de réaliser des petits pots avec – outre un peu de sucre de coco & qques copeaux- du lait de coco mélangé à du kouzou (à délayer à froid d’abord avant de le verser dans la préparation qu’on fait bouillir ensuite quelques minutes).Cela donne de la consistance sans fermentation aucune.

    Au plaisir de lire votre avis
    Bonne nuit
    chantal

    • Marie Kelenn dit :

      Bonjour Chantal,

      Justement comme vous le dîtes il n’y a pas de fermentation, car pas de ferment.
      Il s’agit d’un dessert et pas d’un yaourt.
      L’intérêt du yaourt c’est la qualité de ses ferments bons à la santé.
      Voyez leurs noms dans l’article.

      La présure de veau n’a rien à voir avec les ferments pour yaourt.
      Les yaourts du commerce n’ont aucune vertu pour la santé, sauf rare exception.

      J’espère que c’est plus clair maintenant.
      Bonne journée.
      Marie.

  • Ping : Le kéfir de lait peut-il vous aider ? - Nourriture-SantéNourriture-Santé

  • cc dit :

    bonjour, est t il pire de consommer du lait végétal ou de vache. je ne sais par quoi remplacer pour mon fils de 2 ans qui demande à déjeuner le matin ?

    • Marie Kelenn dit :

      Bonjour,

      La réponse est simple, le lait de vache est à éviter absolument.
      Avez-vous lu mes articles sur les produits laitiers ?

      Le seul lait végétal qui fera du bien à votre fils et aucun mal, c’est le lait de coco.
      Allez lire aussi l’article sur la graisse de coco.
      Vous pouvez le mélanger avec du cacao par exemple si votre fils aime.
      Ce n’est pas le cas du lait de vache qui est totalement indigeste quand il est mélangé avec quoi que ce soit.
      Le pire étant le café.

      Bravo de vous poser ces questions pour votre fils.
      Tant d’enfants vivent des conséquences sérieuses et pour longtemps d’avoir bu du lait de vache.

      Bonne journée.
      Marie.

      • cc dit :

        Merci. J en achetais aussi mais il est vrai qu il aimait bien le lait d amande au chocolat. Je fais effectivement très attention à ce que mangent mes enfants et le premier de 5 ne déjeune d ailleurs plus que pour un plaisir occasionnel depuis que j ai lu votre article.

        Bonsoir

      • Marie Kelenn dit :

        Bonjour,

        Il est plus important pour vos enfants d’éviter des mélanges comme lait d’amandes et chocolat que de se passer de petit-déjeûner.
        Il est bien jeune et s’il a envie de manger le matin, laissez-le manger.
        A vous de vérifier qu’il est en forme s’il ne mange pas le matin.
        Ne le lui imposez pas, mais donnez-lui des aliments très digestes, naturels.

        Bonne journée.
        Marie.

  • Fantine dit :

    Bonjour Marie,

    Pour répondre à ta question, j’ai utilisé le ferment lactique pour yaourt Yalacta dont la composition est :
    Maltodextrine biologique
    Streptococcus thermophilus
    Lactobacillus bulgaricus
    Il me semble qu’il s’agit des ferments dont tu parles dans ton article. Après, je ne sais pas comment ils réagissent sur le lait de coco, mais le résultat est excellent au goût et en consistance.
    Je n’ai pas avalé les grains de kéfir, j’en fais d’abord fermenter dans un jus sucré et c’est ce jus sucré qui me sert à mes préparations. Les grains restent au fond du pot.
    Merci pour tes précieux conseils et le temps que tu prends à les donner.
    Amitié.
    Fantine

    • Marie Kelenn dit :

      Bonjour Fantine,

      Ce sont donc les bonnes bactéries, qui sont tout à fait utilisables pour le lait de coco.
      Le seul problème c’est la maltro-dextrine…
      Parce que justement elle est suspectée fortement de nuire à la flore intestinale.
      Ce qui est logique d’ailleurs.
      Or si on vante les bactéries du yaourt c’est pour leurs vertus favorables à la flore !

      Mais je pense qu’à la longue elle disparaît en utilisant un yaourt nouveau comme nouveau ferment.
      Au moins un certain temps, car après il faut reprendre les ferments Yalacta.

      Heureusement tu n’as pas mangé ces grains de kéfir alors.

      Amicalement.
      Marie.

  • Isabelle dit :

    Bonsoir Marie,
    J’ai discuté avec ma pharmacienne qui est diététicienne et s’intéresse à tout ce qui a trait aux recherches sur la flore intestinale. Lorsque je lui ai parlé des yaourts au lait de coco et des ferments possibles à mettre, elle m’a parlé justement de Yalacta. Je n’en ai pas acheté, je ne savais donc pas qu’il y avait de la maltro-dextrine… Dommage… Par contre, elle disait que dans ce genre de ferments, l’avantage est que c’est sans lactose et sans caséine. J’ai lu en effet sur le site web de Yalacta que c’est sans lactose. Sans caséine non. Comme tu le dis si bien en fin d’article, finalement, le meilleur yaourt est celui qu’on ne mange pas… J’ai bien aimé ta formule !
    Bonne soirée !
    Isabelle

    • Marie Kelenn dit :

      Bonsoir Isabelle,
      Oui, tu as bien compris !
      Je pense qu’il existe, mais pas vendus en France peut-être, des ferments pour yaourts, c’est-à-dire pour obtenir vraiment de bonnes bactéries, et sans ajout quelconque.
      Mais je ne les ai pas encore repérés.
      Je ne désespère pas et si je trouve je reviens en parler.
      Désolée de te répondre si tardivement.
      A bientôt.
      Marie.

  • Fátima Rocha Perini dit :

    Bonjour et merci Marie pour votre article !

    Je vais prendre des antibiotiques et je pensais faire du yaourt « maison: lait + yaourt nature du commerce » pour permettre à mon corps de compenser avec des probiotiques que les antibiotiques vont détruir. Après avoir lu ton article, j’ai changé d’idée. Peux-tu me donner un conseil alternatif ? Je suis au Brésil et j’essaierai d’adapter ta solution ici.

    Je te remercie beaucoup !

    • Marie Kelenn dit :

      Bonsoir,
      Merci de votre intérêt pour cet article.
      Il n’y a pas d’alternative, sauf une alimentation qui permette d’augmenter la bonne flore intestinale.
      C’est l’objectif de ce dont j’ai parlé dans ma conférence gratuite de juin.
      Si elle vous intéresse voici le lien direct :

      https://editions-du-goeland.learnybox.com/page-de-replay-webinaire-asi/

      Bonne soirée.
      Marie.

      • Fátima Rocha Perini dit :

        Ola Marie,
        Merci beaucoup de votre réponse ainsi que l’adresse. Ça m’intéresse énormément.

        À une prochaine fois et bonne soirée!

      • Marie Kelenn dit :

        Bonjour,
        Si vous avez besoin de précisions, n’hésitez pas.
        Bonne vidéo.
        Marie.

  • Fátima Rocha Perini dit :

    Bonjour,
    J’apprecie beaucoup votre gentillesse, merci !

  • Véronique dit :

    Bonjour,
    Quand à moi, accro à la noix de coco sous toutes ses formes, j’ai vu mon taux de cholesterol exploser. J’ai donc stoppé la noix de coco et j’ai pris de l’huile de son de riz, mais comme j’ai eu un doute et que le noix de coco me manquait j’ai recommencé et bingo re cholesterol à faire peur.
    Je ne suis pas la seule que la coco rend malade, l’herboriste que je connais m’a dit de me méfier car il lui était arrivé des désagrément avec la coco au niveau de la vésicule avec en plus des douleurs. Qui connaît un bon traitement naturel contre le cholesterol?
    Cordialement,

    • Marie Kelenn dit :

      Bonsoir,

      Lisez l’article qui a pour titre « Matières grasses nécessaires et meilleures sources ».
      J’y explique ce qu’est le cholestérol avec les dernières avancées de la science en ce domaine.

      Vous comprendrez que la graisse de coco ne rend certainement pas malade, elle révèle plutôt un état inflammatoire.
      Elle vous permet de fabriquer du cholestérol car vous en avez besoin pour contrebalancer l’inflammation en vous.
      Le cholestérol vous protège.
      Et si vous en fabriquez beaucoup c’est que vous en avez beaucoup besoin à cause d’un haut niveau d’inflammation chronique.
      Il faudrait surtout réfléchir à ce problème.

      Je ne sais pas si un herboriste a suivi les recherches récentes au sujet du cholestérol.
      Et je ne vous conseille pas de venir ici (mon site n’est pas un forum) demander à tout un chacun un bon traitement naturel contre le cholestérol !
      Lisez bien mon article, vous comprendrez.
      Et cherchez un médecin qui soit au courant.

      Marie.

  • Arx dit :

    Bonsoir,
    Très intéressant, je suis d’accord avec vous et ai moi même supprimé les produits laitiers depuis longtemps, je consomme consomme seulement parfois des yaourts pour profiter de la fermentation. En revanche je suis surprise de votre avis si tranché envers le soja. Les yaourts au « lait » de soja subissent une fermentation dans la phase finale de fabrication, bien que les fèves n’aient pas été fermentées avant; et le produits final contient des ferments (le détail des souches ne figure pas sur la liste des ingrédients). Aussi ma question est: les yaourts au soja, mauvais pour la santé ? Car, même s’il présente un certain nombre de désavantages, le soja est une plantes qui renferme tout autant d’avantages, pourquoi s’en priver ? Si pas tous les jours voire plusieurs fois par jours bien entendu

    • Marie Kelenn dit :

      Bonjour,

      Mon avis sur le soja n’a rien de tranché, il est très justifié au contraire.
      Ce serait trop long de donner toutes les preuves ici.
      Et la manipulation dont il fait l’objet par des ignorants qui se laissent berner depuis si longtemps ne m’intéresse pas.
      Je n’ai aucune envie de discuter avec ceux qui en font un marketing dangereux.
      Les études scientifiques existent, disponibles à tous.

      Les fèves doivent être fermentées, ajouter des ferments après n’a aucun effet sur le soja bien évidemment.
      Les yaourts au soja sont comme je l’ai dit mauvais à la santé.
      Cherchez un peu plus, auprès de la vraie connaissance, pas sur n’importe quel site internet.

      Le soja est pire que le lait animal quand il n’est pas fermenté.

      Marie.

  • valerie dit :

    Bonjour je souffre depuis 5 ans du syndrome du colon irritable et j’ai une intolerance au lactose je vous avoue que c’est très difficile de s’alimenter. J’essaye chaque jour de manger une banana pour tous ses bienfaits et je consommais chaque jour un yaourt alpro soya mais votre arcticle me fais sérieusement changer d’avis. Je ne vais plus en consommer car je ne savais pas que c’était si mauvais. Je prends aussi des probiotiques (kijimea) pour mon intestine je sais pas si c’est vraiment éfficace.J’ai éliminer le gluten de mon alimentation aussi . Merci à vous pour votre article qui m’a aider concernant les yaourts. VAL

    • Marie Kelenn dit :

      Bonsoir,
      Le syndrôme du colon irritable est une preuve de l’inflammation de votre intestin.
      Lisez mes articles qui traitent du sujet, ils sont nombreux.
      Et ceux qui parlent de flore intestinale.
      Supprimer le gluten ne suffit pas il faut aussi absolument supprimer les produits laitiers, et modifier toute votre alimentation pour diminuer cette inflammation.
      Bonne soirée.
      Marie.

  • Sylvie dit :

    Rebonjour Marie,
    Très intéressant, comme toujours!
    Cela me semble logique également de ne pas consommer de produits laitiers, sachant que nous sommes normalement sevré du lait vers 2 ou 3 ans. Mais les résultats que semblent avoir des naturo (comme Daniel Kieffer) avec les yaourts de Mme Klein me titillaient!

    Concernant les yaourts de coco (sous réserve de trouver les bons ferments!) , faudrait il retirer la couche supérieure, en contact avec l’air?

    Que conseillez vous aux nouveau nés que leur mère ne peut ou ne veut ^pas allaiter? Lait de coco?

    Désolée de vous assailir de questions!

    • Marie Kelenn dit :

      Bonsoir Sylvie,
      Non il n’est pas nécessaire d’enlever la couche supérieure d’un yaourt au lait de coco.
      Je ne me permets pas de conseiller quoi que ce soit pour des nourrissons !
      Marie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge

Nettoyez votre foie en douceur après les excès des vacances






 Recevez chaque nouvel article dans votre boîte mails

ainsi que la formation  :

« Détoxication du foie »

réservée aux abonnés