Par quoi remplacer le sucre sans se tromper ?

Mon article vous plaît ? Merci de le partager !

Remplacer le sucre une bonne fois pour toutes est une nécessité, mais la question

de savoir par quoi devrait se poser à tous.

Les réponses fournies par le commerce agro-alimentaire se multiplient.

Sont-elles pour autant bonnes pour nous, que nous soyons en bonne santé ou

atteints de diabète par exemple ?

 

remplacer le sucre

Fleur d’agave

 

Remplacer le sucre par du sirop d’agave ?

Depuis pas mal d’années le monde de la santé nous a convaincus que consommer

du sirop d’agave était une manière très saine de remplacer le sucre de table, par

exemple dans les pâtisseries et dans nombre de produits industriels.

Il a l’image d’un sucre naturel, c’est-à-dire non transformé, et sans impact sur la

santé.

Rien n’est plus faux.

 

Sa popularité phénoménale lui vient d’un marketing tout aussi phénoménal,

qui nous fait prendre un produit hautement raffiné pour un aliment naturel plein

de nutriments.

 

En réalité, sauf exception, tous les sirops et autres nectars d’agave en vente, bio

ou pas, ne sont que du fructose concentré (de 55% à 97%), obtenu par des

procédés de transformation mécanique ou chimique qui détruisent la plus grande

part de son contenu en vitamines, anti-oxydants et enzymes.

 

Il ne présente pas plus de vertus nutritionnelles que le sucre de table blanc.

Et pour ce qui est des calories, même si cela n’a aucune importance, il en fournit

autant que le sucre classique, à savoir 16 par petite cuiller.

 

Que son index glycémique soit bas, ce qui en plus n’est pas toujours vrai, ne suffit

pas pour faire de lui un produit sain.

Les médias qui parlent de santé croient encore à ce critère, mais c’est oublier

l’essentiel :

  •    il fait monter le taux de triglycérides, ce que votre médecin n’aime pas

du tout

  •    il déclenche de l’inflammation
  •    il abime le foie par excès de fructose raffiné.

 

En effet le sirop d’agave contient du fructose concentré, ce qui n’existe jamais

dans aucun aliment naturel sucré.

Cela en fait un aliment tout aussi dangereux pour le foie que le sirop de blé

ou de maïs.

 

Une chaîne américaine de restaurants crus et végétaliens en a d’ailleurs interdit

l’usage dans ses cuisines depuis deux ans. (« Café gratitude »).

 

Le xylitol est souvent conseillé pour remplacer le sucre

Vous avez sans doute déjà rencontré ce produit assez coûteux qui se présente sous

la forme d’une poudre blanche pouvant agréablement remplacer le sucre.

C’est un sucre d’alcool qui appartient à la famille des polyols, comme le sorbitol

ou le malitol.

Ils existent à l’état naturel, ce ne sont pas des sucres artificiels.

 

Le xylitol est extrait de la cellulose du bouleau, et offre de nombreux avantages

pour la santé :

  •    il se transforme moins vite en glucose que le sucre de table, donc fait moins

monter le taux de sucre sanguin, et a moins besoin d’insuline pour être

métabolisé.

Ce qui évite de développer de la résistance à l’insuline responsable de prise de

poids.

  •    il ne nourrit pas le candida
  •    il n’a pas d’impact sur la formation de caries et même a un effet salutaire sur

les dents

  •    son index glycémique est bas.

 

Mais en cas d’excès il peut entraîner des ballonnements, de la diarrhée, des gaz.

D’autre part, en tant que polyol il appartient aussi à la liste des aliments appelés

FODMAPs.

 

Ces aliments ont la particularité de fermenter rapidement dans le système

digestif.

Et cette fermentation rapide peut chez de nombreuses personnes déclencher des

troubles comme maux de tête, douleurs intestinales, ballonnements ou fatigue.

 

Il est donc très utile de vérifier vos réactions personnelles au xylitol, tout en

achetant un xylitol pur de la meilleure qualité.

Les gens qui souffrent de problèmes digestifs d’un ordre ou d’un autre devraient

être vigilants avec le xylitol.

 

L’agave appartient elle aussi à cette famille des FODMAPs comme le miel ou

les fruits.

 

La stévia peut elle très avantageusement remplacer le sucre

Au départ la stévia est une plante dont les feuilles ont un goût fortement sucré.

Au départ, car pour la rendre plus attractive, elle a été transformée en poudre

blanche. La poudre verte ne rencontrait que peu d’adeptes…

 

Donc on a, là encore, affaire à un produit hautement transformé, par l’usage de

solvants chimiques, d’alcools, par le séchage et même avec l’ajout d’un alcool

sucré l’érythritol. Ce dernier étant en fait sans danger.

Il faut donc s’assurer d’un produit de haute qualité et bio évidemment.

 

J’ai voulu récemment goûter à cette poudre blanche que je ne connaissais pas.

Bien dosée c’est agréable, c’est vrai.

Je vous conseille, si vous en cherchez, la marque allemande de qualité serieuse

« Gesund und Leben » (Santé et vie) : Steevia.

Méfiez-vous surtout de toutes les contre-façons non bio dont les noms

se terminent par « via » !

 

Mais le plus problématique avec la stévia c’est qu’en l’état actuel des recherches

c’est un produit controversé.

J’ai trouvé des études sérieuses et récentes qui la présentent comme

anti-inflammatoire et anti-cancer.

Tout aussi sérieuses et récentes, d’autres études alertent de cas nombreux d’effets

secondaires : élévation du taux d’insuline, prise de poids, troubles thyroïdiens et

surrénaliens, et même déséquilibre hormonal.

 

Il est donc peut-être plus prudent de limiter sa consommation dans l’attente de

précisions rassurantes !

 

Remplacer le sucre par l’aspartame et compagnie ?

Vous le savez déjà probablement, ces sucres artificiels sont un cauchemar

pour le corps.

Je ne peux le démontrer ici, il faudrait un article entier.

Je vous renvoie aux livres qui dénoncent leur danger, dont celui de Corinne Goujet

sur les additifs alimentaires.

Voyez également ce lien en français : texte passionnant et très documenté rédigé

par Marie-Monique Robin dont je vous avais parlé à l’occasion de la sortie de son

dernier film sur Arte.

 

Quel choix pour qui ?

fringales de sucre, les substituts de sucre ne vous conviennent pas du tout.

Ils vont continuer à nourrir en vous ce goût immodéré pour le sucre.

Même s’ils sont moins nuisibles, et encore, que le sucre.

 

Dans ce cas-là il vaut mieux de temps en temps un peu de sucre naturel :

les fruits bien sûr, un peu de miel, du sucre de fleurs de coco (valeur

nutritionnelle réelle), du sirop d’érable (produit cependant non naturel…).

Ni jus de fruits (absence de fibres), ni fruits secs bien trop concentrés en sucre.

 

Ainsi en vous autorisant le goût sucré naturel (de temps en temps !) vous ne

créerez pas de trop fortes frustrations, et vous rééduquerez petit à petit

votre goût.

Puisque les sucres raffinés et industriels sont de faux sucres, en plus d’être

dangereux.

 

L’addiction est toujours un symptôme d’un problème de santé plus sérieux,

comme un déséquilibre de la flore intestinale.

D’une très forte candidose ce qui devrait vous alerter rapidement.

Plutôt qu’un manque de volonté, ou une marque de troubles émotionnels.

Ces troubles sont en fait presque toujours, au contraire, la marque du désordre

intestinal.

 

  •    si vous désirez seulement vous offrir un petit plaisir sucré, alors pas de

danger à utiliser un substitut de qualité, xylitol ou stévia éventuellement, selon vos

éventuels troubles personnels.

Vous y gagnerez par rapport à du sucre classique, évidemment.

 

Sans oublier cependant qu’il s’agit de produits raffinés.

Et que de plus il n’est pas souhaitable d’en consommer trop en quantité, car ils

trompent votre organisme.

En fait votre cerveau continue de recevoir un message « sucré » qui déclenche la

sécrétion d’insuline.

Or cette insuline se retrouve sans rien à se « mettre sous la dent » !

Puisqu’il n’y a pas eu de glucose avalé.

Ce phénomène peut être à l’origine de perturbations sérieuses du métabolisme.

 

Pour sucrer une boisson oui, pour des pâtisseries, à éviter…

De toutes façons les pâtisseries ne sont que des mélanges démoniaques de

protéines, de sucres, d’amidons et de graisses.

Difficile de bâtir une santé là-dessus.

 

Occasionnellement, personne n’en meurt !

Mais encore une fois, selon vos ennuis de santé personnels, il faut apprendre à

vous en passer le plus possible.

 

Quelle solution avez-vous peut-être déjà adoptée face à vos envies de sucré

et pour remplacer le sucre ?

 

 

 

Be Sociable, Share!

98 réponses à Par quoi remplacer le sucre sans se tromper ?

  • Dorian dit :

    Bonjour Marie,
    Merci de faire la lumière sur ces différents « dérivés » du sucre.
    Le sirop d’agave bio a pourtant le vent en poupe !
    De mon côté, j’ai fortement réduit le sucre ces derniers temps.
    Mais la vie me rattrape souvent. J’ai une très bonne discipline la semaine, ce qui fait que j’en mange très peu (pour comparer à la moyenne), mais quand le WE arrive, que je ne fais pas forcément mes repas, que je vais au resto, etc. alors je me dis que c’est joker !
    Je me suis rendu compte que la discipline ne me rendait pas heureux dans les moments où je devrais justement m’éclater. Donc même si on prend quelques poisons de temps en temps, je pars aussi du principe que tout ça, c’est de l’énergie et que si mon corps ne l’accepte pas, alors il le rejetera…
    Belle soirée à toi !
    Dorian
    Dorian Articles récents…[Histoire] Manière douce ou manière forte ? A vous de choisirMy Profile

    • Marie Kelenn dit :

      Bonjour Dorian,

      Oui, le vent en poupe et depuis longtemps.
      C’est bien pour cela que je voulais faire cet article.

      Et voilà, le week-end on fait des folies !
      Des écarts de temps en temps, oui, mais le but est que justement la discipline devienne une manière naturelle et agréable de vivre.
      Vois ce que décrivent très bien certains commentaires plus loin.
      Ce n’est peut-être pas aussi simple pour le corps de rejeter en fait.
      Tout le monde se dit ça et un jour tout le monde vérifie que ça n’a pas marché.

      Bonne semaine de discipline !!
      Marie.

  • Elisabeth dit :

    Bonsoir Marie
    Merci pour ces infos.
    Question. Le sucre de canne bio complet non raffiné est-il à bannir ? Est-il beaucoup moins bien que les substituts évoqués, dès lors qu’on le consomme modérément ? Par exemple pour sucrer un café ?
    Bonne semaine.
    Bien à vous.
    Elisabeth

    • Marie Kelenn dit :

      Bonjour Elisabeth,

      Le sucre complet bio est du sucre…
      Tout aussi inflammatoire et acidifiant que le blanc.
      Rien n’agresse plus la muqueuse intestinale que le sucre.
      Donc même pour une boisson c’est de trop.

      Dans ce cas le miel est préférable, car anti-fongique et antibactérien, au moins.
      Avec des qualités nutritionnelles exceptionnelles.
      Les substituts ont l’avantage de ne pas être du sucre.

      A bientôt.
      Marie.

      • Elisabeth dit :

        Bonsoir Marie, Bonsoir à toutes et tous.
        J’ai oublié des remarques sur mon expérience des stevia et sucre de fleur de coco.
        Le stevia vert (non raffiné) passe très bien dans les gâteaux maisons (et pâte à crêpe). Il ne donne aucun goût bizarre (à condition bien-sûr d’en mettre peu (ce qui va de soi vu son très fort pouvoir sucrant). C’est comme ça que j’ai recyclé le stevia acheté au départ pour le café, auquel il donne un désagréable goût de réglisse.
        Le sucre de fleur de coco ne donne aucun goût bizarre au café. Il est aussi « neutre » que le sucre de canne complet.
        Quant au sucre de canne complet, je l’ai remplacé par le sucre de fleur de coco pour le café, mais actuellement je ne suis pas chez moi et je consomme du sucre de canne, d’où ma question d’hier à Marie. OK il est aussi « sucré » que le sucre blanc mais je crois savoir qu’il apporte quelques sels minéraux que n’a pas le sucre blanc en raison du raffinage. D’autre part je parlais de sucre de canne car je crois qu’il est meilleur ou « moins pire » que le sucre de betterave, certes pas moins sucre, mais ayant je crois quelques avantages que j’ai oubliés.
        Mais ceci est hors sujet puisqu’il est question des substituts du sucre… Alors pardon pour mes questions et remarques sur le sucre de canne complet !
        Bonne soirée.
        Bien à vous.
        Elisabeth
        (PS mon PS d’hier, pour ajouter « complet », était dû à la fatigue et à l’étourderie. Je sais bien que complet = non raffiné. Merci de n’avoir pas relevé cette bévue !

      • Marie Kelenn dit :

        Bonjour Elisabeth,

        Merci pour ce témoignage sur la stevia.

        Le sucre de fleurs de coco a bien moins d’impact sur la glycémie que le sucre complet, même le plus complet !
        (Qui bien sûr est nettement plus acceptable que le sucre de betterave raffiné )
        Sur le plan des antioxydants, entre autres, c’est également plus intéressant.
        Ils ont tous les deux des minéraux, mais cela ne compense pas les défauts des sucres de toute manière.

        Bonne journée.
        Marie.

  • Michelle dit :

    Bonjour,

    Merci pour ce point sur le sucre, il est difficile de s’en passer.

    Pour ne pas nourrir le candidat, je crois qu’il est préférable de supprimer tous les sucres ?, ou peut-on en manger un peu, peut-être que le miel est seulement autorisé.

    Le candidat appelle le sucre.

    Merci pour votre aide.

    Michelle

    • Marie Kelenn dit :

      Bonjour Michelle et bienvenue ici !

      Le sucre agit comme une drogue donc nous ne sommes pas responsables d’y être si attaché.
      Par contre il faut savoir ne pas alimenter cette addiction, il y va de notre santé.
      Voyez cet article sur mon blog :
      http://www.nourriture-sante.com/limitez-les-aliments-sucres-pour-ne-pas-vieillir-trop-vite/

      Le candida adore le sucre et le candida est un de nos pires ennemis.
      Donc oui, supprimez le sucre absolument.
      En ce qui concerne le miel j’ai lu à plusieurs reprises des études disant qu’il ne nourrissait pas le candida.
      Et que même il était antifongique, donc anticandida.

      Si vous avez un doute, vérifiez-le, consommez-en un peu et voyez si vos candidas augmentent ou pas.
      Personnellement je mange un peu de miel, sans crainte.

      Cordialement.
      Marie.

  • SIMON CORINNE dit :

    Bonjour Marie,

    Encore un article passionnant. Le sucre est un de mes principaux problèmes alimentaires car je n’arrive pas à le supprimer. J’utilise le sucre de fleurs de coco et le miel mais ma mémoire me rappelle très souvent toutes les sucreries que j’ai ingurgitées durant des années. Cependant je ne désespère pas de réussir à m’en passer de plus en plus souvent.
    D’ailleurs je trouve le cocktail miel et cannelle très aidant quant à la dépendance au sucre sous toutes ses formes à condition de ne pas en abuser bien sûr.
    Merci de tous ces conseils qui petit à petit m’aide à changer ma façon de voir la nourriture même si j’avance lentement
    A bientôt
    Corinne

    • Marie Kelenn dit :

      Bonjour Corinne et bienvenue ici !

      Vous n’êtes pas la seule à ne pas pouvoir supprimer le sucre, comme je le disais plus haut il agit comme une drogue aussi addictive que la cocaïne.
      Et vous avez raison c’est une affaire de mémoire en nous.
      Donc utilisez du miel, ou du sucre de coco plein de nutriments et d’antioxydants.
      En petite quantité bien sûr.
      Mais ainsi petit à petit vous vous libérerez.

      Tant mieux si le mélange miel-cannelle vous réussit, ce qui ne m’étonne pas du tout.
      La cannelle libère des fringales et le mélange est excellent à la santé.

      Bien sûr qu’il ne faut pas désespérer !
      Et y aller doucement est la garantie d’y arriver.
      Il ne faut pas brutaliser un corps habitué depuis longtemps à certains aliments.
      Justement à cause de la mémoire dont vous parlez.

      Si vous avez envie que je traite une question particulière n’hésitez pas à me demander.
      Cordialement.
      Marie.

  • DIKRA dit :

    c est tres interessant tout ce que vous avez dit….Personnellement;j utilise des dattes pour sucrer les jus mais je ne sais pas si c est une bonne idees ou non….Priere de me repondre;merci

    • Marie Kelenn dit :

      Bonjour,

      Les dattes, très conseillées dans certains milieux, sont en réalité des concentrés de fructose.
      Il faut les utiliser en très petite quantité.
      Les fruits de plus ne devraient jamais être ajoutés à un quelconque aliment, même les légumes.
      Et les jus, pour être efficaces, ne devraient pas avoir besoin de cet ajout.

      Cordialement.
      Marie.

  • sylvie bouchard dit :

    Bonjour, J’aimerais savoir pourquoi tu dis que le sirop d’érable serait pas naturel? il provient de l’érable(arbre) dans la nature. merci!

    • Marie Kelenn dit :

      Bonjour Sylvie,

      Je dis que le sirop d’érable n’est pas naturel parce que c’est vrai !!
      Naturel ne veut pas dire sans additif.
      Comme je l’ai écrit dans l’article, naturel signifie non transformé.

      Or le sirop d’érable est obtenu à partir de l’eau d’érable portée à plus de 100 degrés.
      Ainsi on obtient après filtrage le sirop que l’on aime.
      Le miel lui est naturel car non transformé.

      Que les Québécois me pardonnent !
      J’adore leur sirop et leur fondant, beaucoup trop.

      Cordialement.
      Marie.

  • fantine dit :

    Bonjour,
    Eh bien, comme je l’ai déjà dit : je ne remplace pas. Je ne consomme pas de sucre de manière générale, mais quand parfois, rarement, l’envie s’en fait ressentir, je ne crache pas sur du miel de bonne qualité, ou du sucre brun bio, du rapadura. Nous avons essayé la stévia verte, surtout pour mon mari, mais il n’a pas aimé le petit goût anisé et préfère le rapadura qui reste du sucre de canne.
    Je consomme pas mal de jus de fruits+légumes, tous les jours, en plus de mes fruits et légumes entiers cuits ou crus. J’ai parfois des envies de sucres, de quelque chose à me mettre sous la dent, qui croque si possible, mais sucré, en plus des fruits frais. Nous avons, pour cela, toujours des dattes de bonne qualité, stockées dans le bas du réfrigérateur. Et si ça ne suffit pas, tant pis, je me fais quelques biscuits, occasionnellement. Ou bien, si j’en ai, mais c’est très rare, du chocolat au cacao 100% cru bio.
    Bonne journée.
    Amicalement, Fantine

    • Marie Kelenn dit :

      Bonjour Fantine,

      Le miel est la meilleure des solutions pour satisfaire la petite envie de sucré, car c’est un vrai apport santé sans les défauts du fructose concentré.
      Comme je l’avais expliqué dans cet article :
      http://www.nourriture-sante.com/miel-cannelle-cocktail-exceptionnel/

      Par contre les jus de fruits…c’est bien la dernière chose à faire, et spécialement quand on a des ennuis intestinaux.
      Evidemment ils sont conseillés, car c’est la seule manière de faire boire en quantité et aimer les jus verts aux gens !!
      Même chose pour les dattes, riches en nutriments mais trop fortes en fructose.
      Les fringales sont oubliées mais à quel prix…
      Le fructose est tout sauf anodin, même venant des fruits.

      La stévia blanche est bien meilleure que la verte, rien à voir même.
      Si bien dosée le goût de réglisse disparaît.

      Bonne semaine.
      Amicalement.
      Marie.

      • david dit :

        Bonsoir, pourquoi dites vous que le fructose n’est pas anodin ? Vous parlez du fructose quand on mange un fruit ou du fructose extrait des fruits ? Merci beaucoup

      • Marie Kelenn dit :

        Bonjour,
        Je parle du fructose naturel des aliments.
        Le fructose extrait, pur, est à bannir de toute alimentation de santé.
        Rien n’est plus inflammatoire que le fructose ! (études)
        Raison pour laquelle il faut absolument éviter les jus de fruits ou contenant des fruits.
        Marie.

  • yvette dit :

    Bonjour Marie,
    Voici bien longtemps que je n’ai pas laissé de commentaire sur ton blog par manque de temps, mais je te lis régulièrement et continue de faire mon « miel » du fruit de ta quête.

    Pour supprimer le besoin harcelant du sucre, pour moi il n’ya eu qu’une réponse : supprimer totalement le sucre! Au bout de quelques jours, le besoin s’atténue et disparaît.
    Quand j’ai pu regarder la boite de chocolat ou les desserts proposés avec indifférence, j’ai pu manger à nouveau des fruits avec modération. La compulsion est toujours mauvais signe quel qu’en soit l’objet, non?
    Bien sûr je ne dis pas fontaine..! Mais pour l’instant, ça tient bon, mon foie et ma tête me disent merci et ma silhouette (ce qui n’est pas désagréable comme bénéfice collatéral) aussi!
    Et autre avantage, le goût s’affine, on apprécie mieux les saveurs et le choux-fleur, le fenouil, les carottes râpées, les betteraves…ont une douceur qui suffisent au palais pour « le sucré ».

    Amicalement

    • Marie Kelenn dit :

      Bonjour Yvette,

      Ravie de te lire, surtout que tu donnes un témoignage qui devrait faire envie !
      Donc la méthode dure a marché pour toi.
      Je suppose que tu devais avoir une motivation santé suffisamment sérieuse.
      Nous humains, sans la menace, nous ne sommes pas très courageux généralement…

      Demeurer indifférente devant des desserts, voilà un idéal qui fera rêver beaucoup.
      En tous cas c’est possible et tu sembles dire en peu de temps.

      Parfaitement, la compulsion est le signe que quelque chose de sérieux se cache quelque part !
      Il faut le repérer avant trop de grabuge.

      En plus comme tu le dis c’est gratifiant, et satisfaisant sur le plan psychologique.
      Se savoir capable de maîtrise, et moins dépendant.

      Il te reste à pouvoir manger à nouveau une pâtisserie sans retomber dans l’engrenage.
      Bon, ne joue pas avec le diable quand même.
      Ce résultat est déjà fantastique.
      Et puis nous n’avons aucun besoin de pâtisseries, surtout.

      La phrase finale sur l’amélioration du goût me plaît beaucoup, c’est l’objectif de mon blog, tout autant que la santé.

      Merci pour ce message Yvette, reviens plus souvent si tu peux.
      Amicalement.
      Marie.

  • Michelle dit :

    Merci pour votre réponse, vous me rassurez, il y a une telle polémique sur le candidat qu’à force on ne sait plus.

    A bientôt, de vous lire.

    Michelle

    • Marie Kelenn dit :

      Bonjour Michelle,

      Les sources que j’évoque sont fiables, ne vous inquiétez pas.
      Mais bien sûr il faut du temps pour que les choses soient sues du grand public.
      En moyenne on évalue à 17 ans (!) le temps nécessaire pour que des études soient diffusées par le monde médical.

      Cordialement.
      Marie.

  • wenck dit :

    Bonjour Marie ,

    Je suis tout à fait de votre avis ,celà fait longtemps que je me suis renseignée sur les méfaits du sucre , je sens de l’animosité lorsque vous parlez de jus vert ,faut-il comprendre que le mélange feuilles vertes et pommes ou mandarines sont à déconseiller? Merci
    Amitié
    Nicole

    • Marie Kelenn dit :

      Bonjour Nicole,

      Vous avez lu ce que je n’ai pas écrit !
      Je dis simplement que sans le sucre des fruits ou de légumes très sucrés, comme la carotte ou la betterave, qui se régalerait de jus composés seulement d’épinards, de bettes et de chou ?
      Evidemment pas grand monde.

      Le plus important est de bien saisir que le fructose est un sucre comme les autres, et bien avant de parler de son métabolisme spécial, il faut savoir ce qui se passe au niveau de la muqueuse de l’intestin grêle avec les sucres.
      Cette muqueuse ne peut pas en une seule prise absorber plus que 20 à 25 grammes de sucre.
      Le reste fermente et nourrit les mauvaises bactéries.
      Alors ceux qui s’exclament « c’est trop bon » en avalant leurs jus sucrés, donnent surtout à manger à leurs mauvaises bactéries qui se régalent bien aussi !
      Les fruits sont d’ailleurs des FODMAPs comme je les ai décrits en commentaires sous le précédent article.

      Avaler du fructose sans fibre (ce que sont les fruits en jus) et en quantité, n’est peut-être pas tout à fait une bonne idée.
      Est-ce bien « naturel » de manger ensemble une mandarine et de l’épinard ?
      Cela ne se justifie que parce que cela nous arrange.

      Amicalement.
      Marie.

  • sylviane dit :

    Bonjour Marie

    Personnellement j’utilise le xylitol depuis quelques années mais n’étant pas du tout addict au sucre un paquet me fait presque 1 mois et encore parce que je fais des pommes au four, il est assez sucré et le seul problème est le prix mais il existe d »éjà en France des sites Bio qui le vendent à prix très intéressant ce qui n’est pas le cas, hélas, ici au Portugal

    Ma fille et moi détestons le stévia sauf dans son cas quand elle va au Brésil où là il est vraiment meilleur
    sylviane Articles récents…Découvrez intuitivement le caractère du grand-père de GédéonMy Profile

    • Marie Kelenn dit :

      Bonjour Sylviane,

      Tu sais on trouve en France de la stévia qui pourrait te réconcilier avec elle.
      Peut-être proche de la stévia du Brésil justement.
      Et franchement son goût se rapproche plus de celui du sucre que celui du xylitol.

      Marie.

  • wenck dit :

    Bonjour Marie,

    Que pensez vous des fruits sèchés au soleil comme par ex: l’abricot , les prunes ,les figues ?
    Merci
    Amicalement
    Nicole

    • Marie Kelenn dit :

      Bonjour Nicole,

      Même séchés au soleil, les fruits secs sont des concentrés de sucres.
      A manger avec beaucoup de modération.
      Il est plus naturel de suivre les saisons et de manger les fruits frais disponibles.

      Amitiés.
      Marie.

  • Cécile dit :

    Bonjour Marie,

    Pas toujours facile de fuir ce sucre…mais on y arrive petit à petit.
    Le sucre de fleur de coco est une belle découverte, un régal !
    Sinon, plus de sucre « blanc », ni sirop d’agave (qui remplaçait notre sucre avant!), plus de jus de fruits, plus de céréales…c’est déjà pas mal.
    On se garde qqs pâtisseries (faites maison, donc avec des ingrédients sélectionnés malgré tout..) occasionellement !
    Le mélange « miel-cannelle » pour les fringales est très efficace.

    Mais..je m’inquiète par rapport au Fruits que l’on mange beaucoup(petit déj, dans la matinée, dans l’après-midi, soit en moyenne 3 ou 4 fruits/jour), qu’en est-il du fructose de ces fruits sur l’organisme ? Génère – t-il un pic d’insuline?

    Merci pour ta réponse
    Belle journée

    • Marie Kelenn dit :

      Bonjour Cécile,

      La démarche est déjà très avancée, bravo !
      Avec la suppression des sucres raffinés, des jus de fruits et des céréales.
      Du petit-déjeûner, j’imagine, les céréales ?

      Tu as vu ce que sont les pâtisseries, maison ou pas cela ne change pas grand chose.
      Mais rarement…!

      J’espère que beaucoup liront cet effet du mélange miel-cannelle.
      J’avais pourtant été fort attaquée à la suite de la publication de cet article, par des gens un peu en retard, et pas d’une seule étude en plus !

      Les fruits…là aussi je vais frôler l’excommunication !
      Ils nous apportent de très bonnes choses, est-ce une raison pour en manger trop ?
      A supposer que nous ayons jamais été frugivores, (hypothèse jamais démontrée, sauf par des personnes engagées dans une démarche peu liée en fait à la santé, qui n’est pas la mienne ni celle de la majorité des historiens, chercheurs ou penseurs), cela ne prouverait aucunement que nous serions actuellement en mesure d’en manger beaucoup.
      Revenir aux temps anciens ? C’est pour rire ?

      Je me moque de toutes ces bagarres très idéologiques (si, si !).
      Par contre des études sérieuses ont démontré le rapport entre obésité et fructose.
      Le fructose ne fait pas monter le taux d’insuline, mais il neutralise la leptine, l’hormone de la satiété…
      Il est en même temps très stimulant pour la ghréline, hormone de la faim !
      En un mot plus vous mangez de fruits plus vous avez envie d’en manger.
      « C’est trop bon ! », évidemment, et les candidas vous remercient.
      Sans parler de la fermentation, donc de la dégradation de la muqueuse intestinale.
      Un cadeau je te dis !

      En plus tout le monde ne digère pas bien le fructose.
      A chacun de vérifier ce que dit son corps.
      Mais inutile de sortir l’inévitable « ressenti », car là c’est la tête qui parle : « je veux ma drogue ! »
      Il ne faut pas laisser croire de telles blagues.

      Modération, toujours !
      A bientôt.
      Marie.

      • Cécile dit :

        Bjr Marie,
        Merci pour ta réponse, mais je n’ai pas tout compris probablement…ou du moins je ne sais plus.

        En effet, et pour suivre tes conseils (ton article sur le petit déjeuner), nous avons supprimé bcp de choses sucrées (céréales au petit dej!), les pâtisseries maison (j’ai bien compris qu’elles sont pas top aussi, mais cela reste occasionnel), et donc nous faisons dorénavant un petit déjeuner de fruits…..ces derniers nous stimuleraient donc la faim??
        J’ai toujours pensé « un petit creux…un petit fruit »!
        Du coup je ne sais plus quoi prendre au petit dej et pour les petites fringales d’entre les repas!!!

        Merci pour ton aide dans ma compréhension!
        Cdt
        cécile

      • Marie Kelenn dit :

        Bonsoir Cécile,

        Les fruits le matin sont la meilleure manière de peu perturber le cycle d’élimination du corps, car ils se digèrent vite.
        Normalement on ne devrait pas manger quand le corps élimine.
        Et il élimine jusqu’à midi…
        Voir cet article :

        http://www.nourriture-sante.com/le-petit-dejeuner-ideal/

        Mais cela n’a rien à voir avec le fait que les fruits stimulent telle hormone et au contraire en diminuent une autre.
        Ce n’est que la réalité, qu’on le veuille ou non.
        Et ce n’est pas un problème si on en consomme modérément.

        « un petit creux, un petit fruit », on lit ça dans les journaux féminins, non ?
        Ce qui n’est pas un problème non plus, juste un peu court comme conseil !
        On ne devrait d’ailleurs pas avoir de fringales entre les repas…

        J’espère que tu vois mieux maintenant.
        Bonne soirée.
        Marie.

  • wenck dit :

    Bonjour Marie,

    Merci , pardon pour mon mauvais ressenti ,pourriez vous svp me dire ce que signifie FODMAPs , personnellement les mandarines je les consommes entieres ou passées au presse agrume ,pour les pommes c’est different j’ajoute fenouil persil ortie ou concombre pomme ,il est vrai la pomme adouci le gout du jus ,mais la quantité consommé ne depasse pas le verre que je sirote ,c’est juste pour avoir ma dose de minéraux au quotidien.
    A bientôt
    Bonne journée
    Nicole

    • Marie Kelenn dit :

      Bonjour Nicole,

      En petite quantité cela n’est pas trop problématique.
      Mais de toute manière les mélanges devraient se limiter à deux ou trois ingrédients.
      Sur le plan digestif c’est toujours un défi.
      Et on oublie l’essentiel, à savoir que les propriétés de chaque ingrédient sont modifiées par les autres.
      Pour cette raison le grand pape des jus, Norman Walker, n’a jamais prôné ces mélanges multiples, bien au contraire.
      Il le disait clairement.

      Mais il avait mis au point des formules très précises, à visée thérapeutique particulière.
      Après avoir évalué leurs effets, modifiés au sein du mélange.
      Rien à voir avec la pratique actuelle, « sauvage ».

      Les FODMAPs sont des aliments qui fermentent très facilement dans l’intestin grêle, et sont à l’origine de troubles digestifs parfois très sérieux selon les réactions de chacun.

      Amicalement.
      Marie.

  • Fantine dit :

    Bonjour Marie,

    Je suppose que lorsque tu parles de fruits, tu inclues le melon, la pastèque et consoeurs ? Tu ne parles pas de la tomate, dans ce cas. Si ? Tous les ingrédients très sucrés, y compris les carottes ? Parce que là, j’ai tout faux ! Je bois tous les jours un jus de carottes, céleri, fenouil et en ce moment, j’y ajoute de la pastèque, avec la peau, qui commence à faire son apparition sur les marchés.
    C’est vraiment trop riche en sucre ce type de jus ?
    Merci.
    Fantine

    • Marie Kelenn dit :

      Bonjour Fantine,

      Le melon, et la pastèque tout particulièrement !
      Aucun fruit sucré ne devrait être ajouté aux jus, aussi longtemps que l’on n’a pas réglé le problème de la flore intestinale et surtout en cas de candidas.
      Sans les fibres c’est une quantité brutale de sucre qui arrive directement et nourrit les mauvaises bactéries.

      Ce que je dis là n’est pas mon opinion, je n’ai rien à défendre comme idée, sauf la réalité des connaissances constatées par des gens qui soignent parfois depuis 20 ou 30 ans des malades graves par des changements alimentaires.
      Et les guérissent vraiment.

      Je ne sais comment me faire comprendre, les sucres quels qu’ils soient nourrissent les mauvaises bactéries, sauf le miel.
      Et créent de l’inflammation intestinale.
      Jamais Norman Walker n’a mis de fruits dans ses jus.
      Et les quantités de légumes étaient calculées avec précision pour une efficacité parfaite.
      Dans ton cas (éventuellement SIBO) je t’ai expliqué que les fruits sucrés étaient une mauvaise idée.(FODMAPs)

      Mais tu fais comme tu crois bon pour toi.
      Les jus ont-ils réglé ton problème de candidas ?

      Amicalement.
      Marie.

  • Pierre dit :

    Bonjour Marie,

    Merci pour cet article très intéressant.

    Dame Nature a bien voulu me faire préférer le goût amer au goût sucré , et je n’utilise que le miel et encore rarement. ( en moyenne 2 grammes par jour et je devrai écrire cannelle sur le port pour y penser )

    Toutefois, je produis des jus de légume(s) fermentés et je mélange les légumes, ( carotte/pomme , parfois betterave toujours avec fibres ) penses tu que je doive abandonner les mélanges ?

    Le jus de pomme bio m’apporte le maximum de fibre ( j’en ai moins avec les carottes )

    J’utilise la fermentation pour générer de bonnes bactéries.

    d’avance merci !

    @+

    Pierre

    • Marie Kelenn dit :

      Bonjour Pierre,

      Dame Nature n’a vraiment aucune compassion pour nous les femmes !
      Plus attirées par le sucre, et plus de difficultés pour perdre du poids.

      Avec des fibres tes jus fermentés ne posent pas de problèmes.
      A moins d’en avaler des litres par jour.
      Bien au contraire, c’est même le meilleur apport possible et de loin en nutriments, enzymes, pré et probiotiques.
      Mais problème, comment procèdes-tu pour cette fermentation : à l’air libre ou pas ?
      Cela change tout.
      La fermentation pour les bonnes bactéries, oui bien sûr, mais pas à l’air libre.

      A bientôt pour ta réponse.
      Amicalement.
      Marie.

      • Pierre dit :

        Bonsoir Marie,

        J’ai finalement opté pour la fermentation  » bocal fermé  » au levain de gingembre.

        Si j’y mélange pomme et carottes, c’est précisément pour avoir plus de pulpe.

        J’en consomme 1,5 litre par semaine, transit parfait selon les critères déjà évoqués.

        Je tiens en permanence un levain de gingembre au frigo que je nourris quand je fais un prélèvement.

        Première fermentation : les jus mélangés ( bio sans additifs ) ajout de 3 CAS de levain par litre de jus, ajout des aromates ( j’utilise souvent le clou de girofle ou l’origan )

        Dès l’apparition de l’effervescence ou des premières mousses au col du bocal ( de 2 à 4 jours ) j’embouteille sans remplir complètement , afin d’éviter le geyser à l’ouverture.

        Je conserve à la cave et je dois éventer au moins une fois par jour durant une semaine, faute de quoi le risque d’explosion de la bouteille est certain ( déjà perdu 2 bouteilles )

        Il n’y a presque plus de sucre dans la boisson , il y a un peu d’alcool, qui permet une bonne conservation à la température de la cave; je garde une bouteille de jus de betterave dans laquelle j’ai fait fermenter de l’ail depuis un mois .. toujours parfait !

        @+

        Pierre

        Ps j’ai bien noté la remarque au sujet de la fermentation, et je produis maintenant le vinaigre de thé  » bocal fermé »

      • Marie Kelenn dit :

        Bonsoir Pierre,

        Donc c’est parfait si les bocaux sont fermés et que tu laisses peu d’air sous le couvercle.

        Mais ton levain est bien, lui, issu d’une fermentation aérobique ?
        C’est-à-dire que le ver est dans le fruit ! (levures non contrôlées)

        Et tu utilises des jus pasteurisés du commerce ?
        Je comprends mal pourquoi tu parles de pulpe alors.
        D’ailleurs c’est pour cela que la recette nécessite un apport de levain.
        La vraie fermentation des légumes ne se fait pas avec du levain.

        Je t’assure que ce que tu obtiens ne peut te fournir les bonnes bactéries.
        Car elles ne peuvent venir de tes légumes (si jus pasteurisés), mais des levures sauvages de ton levain.
        C’est logique, non ?
        Tu vois ce que je veux dire au sujet de ces recettes…?!

        Amitiés.
        Marie.

  • Pierre dit :

    Juste pour cocher la case oubliée !

    merci

    @+

    Pierre

  • Nadia dit :

    Bonjour Marie,

    voilà une récapitulation bien claire des différents sucres disponibles.
    J’avoue que je me suis laissée prendre au piège du sirop d’agave pendant quelques temps.
    Au tout début où on parlait de stévia j’en avais planté quelques pieds dans une jardinière et j’utilisais les feuilles séchées et réduites en poudre. Mais je trouve que son goût est fort et dénature le goût du café par exemple.
    Je suis passée au miel, je pense que c’est moins pire.

    Bon dimanche à toi.

    Nadia
    Nadia Articles récents…Slow food ou la vraie gastronomie retrouvéeMy Profile

  • Michel dit :

    Bonjour,

    J’ai remarqué qu’une grande marque internationale qui vendait avant uniquement de l’aspartame en grand surface mets maintenant en avant le « sucralose » et laisse « tomber » l’aspartame !?
    Que pensez-vous du sucralose ?
    Est ce bon ou dangereux ?
    Merci d’avance pour votre réponse…
    Et bravo !
    Cordialement,
    Michel

    • Marie Kelenn dit :

      Bonjour Michel et bienvenue ici !

      En écrivant « aspartame et compagnie », je songeais par exemple au sucralose, cette horreur qui prétend être bonne à la santé.
      La saccharine en fait également partie. Je ne connais pas tout ce qui existe en cette matière.

      Le sucralose augmente la glycémie et le taux d’insuline (étude de septembre 2013).
      Donc favorise le développement du diabète.

      Il a aussi été prouvé qu’il détruit la bonne flore intestinale, et ce jusqu’à 50 %.
      Or cela est la porte ouverte à tous les ennuis de santé, car si les bonnes bactéries disparaissent les mauvaises en profitent pour proliférer…
      Notre système immunitaire dépend de notre bonne flore intestinale.

      Ce sucralose est obtenu à partir de sucre, mais chimiquement il est plus proche du DDT !
      Et en plus il ne résiste pas à la cuisson, contrairement à ce que dit la pub.
      Puisqu’elle libère même de la dioxine.
      Je ne vous liste même pas les effets secondaires qui interviennent parfois dans les 24 heures.

      Fuyez-le surtout !

      Cordialement.
      Marie.

  • Pierre dit :

    Bonsoir Marie,

    Oui, je vois ce que tu veux dire !

    Le levain de gingembre s’obtient aussi bocal fermé ! en laissant un peu d’air entre le couvercle et le dessus du liquide, et je pense que ce sont les bactéries naturellement présentes dans le gingembre qui déclenchent la fermentation…. si tu as la curiosité d’essayer le procédé avec un autre légume racine, cela pourrit tout simplement !

    J’obtiens également maintenant mes légumes fermentés en version bocal fermé ( et j’ai aussi pu réduire la quantité de sel à 1% du poids des légumes )

    Pour ce qui est de la production de vinaigre de thé, le bocal où je l’obtiens est nettoyé préalablement à l’eau bouillante, les souches « dormantes » sont nettoyées à l’eau courante pour être totalement débarrassées des levures, puis laissées tremper dans du vinaigre de cidre pour liquider via le pH les éventuelles bactéries indésirables.

    Le bocal est alors rempli de thé ( vert ou blanc ) de quelques sucres et les souches y reposent bocal fermé, à la cave, aussi longtemps que je n’ai pas besoin de « vinaigre » je laisse un jour de 5 mm entre le liquide et le couvercle … et le plus surprenant c’est que les souches ( ou les mères si tu préfères ) s’y développent …. ce qui me donne à penser qu’il est peut être possible d’obtenir le thé fermenté  » bocal fermé »

    @+

    Pierre

    Ps : un jour j’espère produire mes jus moi même au départ de légumes bio, en attendant, je trouve des jus bio avec pulpe en grande surface et sans additifs !

    • Marie Kelenn dit :

      Bonsoir Pierre,

      Quand je pense que les hommes trouvent généralement les femmes compliquées…
      Jamais je ne pourrais me casser la tête comme ça.
      Tu sais une bonne choucroute crue, non pasteurisée, c’est excellent et si rapide !

      Je ne savais pas que l’on pouvait trouver des jus de légumes avec pulpe, c’est drôle.
      Donc jus ET pulpe pasteurisés…!!

      Amitiés.
      Marie.

  • Pierre dit :

    Oui, Marie,

    Jus et pulpe pasteurisés.

    Je me suis régalé de choucroute crue bio aussi longtemps que j’en ai trouvé au biocap, et qui ne soit pas pasteurisée ! …. l’hiver est passé ! et la choucroute a disparu !

    J’ai donc préparé deux kilos de carottes et 1 kilo de radis noir lacto fermenté « bocal fermé » .. la préparation de la choucroute est un peu plus délicate car il y a une phase bocal pas totalement fermé ( joint d’eau et/ou demi bouchons ) et en cette saison, la cave n’est pas assez chaude ! plus tard peut être !

    Par contre j’ai retrouvé un magnifique pot en grès avec un large ouverture ! et cela me donne des idées !

    @+

    Pierre

    • Marie Kelenn dit :

      Bonsoir Pierre,

      En mai, plus de choucroute ! Elle réapparaît en octobre.
      Le mieux est de faire comme toi et fermenter soi-même des légumes.

      Mais oui, les pots en grès si beaux étaient utilisés par nos grands-mères pour les salaisons.
      Et ils ont la bonne forme.

      Bonne soirée.
      Amicalement.
      Marie.

  • Pierre dit :

    Bonsoir Marie,

    A bien y réfléchir, la préparation de la choucroute me parait encore difficile … une partie doit se fermenter bocal partiellement ouvert à la cuisine … et je n’y suis pas seul !

    Par contre, je puis sans difficulté lacto fermenter des choux de Bruxelles « bocal fermé  » et nous connaissons les vertus de ce légume !

    A propos de bocal fermé, je viens de visiter le site de la papesse de la fermentation, Elle prépare le kéfir de fruit  » bocal fermé  » … je vais essayer !

    Je te souhaite à toi et à toutes et à tous de joyeuses fêtes de Pâques !

    @+

    Pierre

    • Marie Kelenn dit :

      Bonsoir Pierre,

      Je suis encore surprise, la choucroute ne se prépare pas bocal ouvert à ma connaissance.
      En effet, tu as bien raison, les choux de Bruxelles lacto-fermentés, c’est une excellente idée !!
      Et pour le kéfir de fruits en bocal fermé, oui, c’est mieux.

      Bons chocolats si tu les aimes, et merci pour tes souhaits.
      Bon week-end à toi également.
      Marie.

    • wenck dit :

      Bonjour Pierre,

      Merci c’est gentil , je vous souhaite également de joyeuses fêtes de Pâques ainsi qu’à Marie et à tous ceux qui visite la page.
      Cordialement
      Nicole

      • Marie Kelenn dit :

        Merci Nicole !
        Bon week-end de Pâques à vous aussi.
        Marie.

  • Pierre dit :

    Merci Marie !
    @+

    Pierre

  • wenck dit :

    Merci Marie ,
    à bientôt
    Nicole

  • Bonjour Marie,
    C’est un gros sujet que tu abordes là!
    C’est mon cas, je n’arrive pas à me passer
    du gout sucré. Je teste un peu tout.
    Il y a très peu d’aspartame laissé dans les
    rayons grâce au battage qui a été fait contre.
    Que penser du sucralose?
    hannah@techniqueTipi Articles récents…Mieux se connaitre avec les planetesMy Profile

    • Marie Kelenn dit :

      Bonsoir Hannah,

      Conseil d’amie : ne touche pas au sucralose !
      Vois ce que j’en ai dit plus haut à un autre lecteur.
      Il ne vaut pas mieux que l’aspartame, c’est dire.

      Goûte plutôt au miel !
      Marie.

  • Capucine dit :

    Merci encore Marie, pour vos articles.
    J’ai lu aussi les commentaires des internautes et vos réponses, qui m’aident à comprendre ce qu’il me reste à faire, moi qui me tourne vers le chocolat ou tout ce qui est sucré, quand je suis fatiguée ou stressée.Le chocolat industriel contient, outre ce poison de sucre, de la lécithine. Une autre ordure!
    Je vais de ce pas faire un bon ménage dans mes placards.
    Bon lundi de Pâques à vous et à tous vos lecteurs.
    Capucine

    • Marie Kelenn dit :

      Bonjour Capucine,

      Se tourner vers du sucré quand on subit du stress, vraiment c’est commun et « normal ».
      Le sucre réconforte.
      Ce que nous devons essayer de faire, c’est de changer nos goûts.
      Personnellement j’en suis arrivée à ne plus pouvoir supporter même le sucre des fruits secs, c’est beaucoup trop pour moi !
      Et pourtant j’étais très gourmande.

      Rendre nos envies plus naturelles, ne plus aimer le goût artificiel du sucre ajouté, chimique ou non d’ailleurs.
      Voilà pourquoi je conseille absolument le miel en petite quantité.

      Il est également possible de vous accorder du chocolat, s’il est noir.
      Visez 85%, voire 100%…, sinon bien trop de sucre ajouté et d’autres ingrédients.
      Un ou deux carrés chaque jour si vous aimez vont vous aider à « guérir » !
      La marque « Le Moulin des Moines » en fait un à 85% et un à 100% qui sont très agréables et bio évidemment.

      Bonne journée à vous aussi.
      Merci de votre passage.

      Marie.

      • Dorian dit :

        Bonjour Marie et Capucine,

        J’en profite également pour recommander les graines de cacao crues qui sont excellentes à la santé et personnellement j’adore ça ! On peut en trouver d’excellente qualité et à moindre coût sur le site forceultranature. J’ai essayé le chocolat 100%, ce n’était peut-être pas le meilleur mais il n’était vraiment pas à mon goût !

        Bien amicalement,
        Dorian
        Dorian Articles récents…Comment éviter la descente aux enfersMy Profile

      • Marie Kelenn dit :

        Bonsoir Dorian,

        Merci pour cette idée de gourmand !
        Mais attention d’en consommer peu, le chocolat n’est pas qu’un ami, en dépit de ce que la presse raconte.
        Son contenu en oxalates, entre autres, est un problème pour pas mal de gens même s’ils ne s’en rendent pas compte.

        Bonne semaine à toi.
        Marie.

  • Capucine dit :

    Merci Marie!
    Je ne connais pas cette marque de chocolat; c’est agréable de savoir que l’on peut et que l’on doit se faire plaisir, sans que cela cuise à notre santé.
    Capucine

    • Marie Kelenn dit :

      Bonsoir Capucine,

      Il est important de découvrir la différence entre plaisir et addiction, ce qui est le cas avec les aliments industriels.
      Et aussi la différence entre le goût sucré d’une mangue, et celui d’une pâtisserie par exemple.
      C’est du plaisir à chaque fois.

      La marque dont je te parle est d’excellente qualité, dans certains magasins bio.

      Bonne recherche !
      Marie.

  • Capucine dit :

    Merci à Marie et Dorian.
    J’ai déjà goûté les fèves de cacao crues ainsi que du chocolat cru, mais ce n’est pas mon fort.
    Je n’ai pas encore trouvé ce fameux chocolat du Moulin des Moines, mais du Rapunzel à 85 %… Assez moyen .
    Marie, je n’ai pas une addiction au sucre car pour moi aussi, entre une pâtisserie et une mangue, je n’hésite pas une seconde:je trouve que rien n’égale un fruit comme la mangue, l’ananas, les fraises ou les pêches, quand ils sont mûrs à point! J’attends tout cela en m’en régalant à l’avance!
    Bien amicalement
    Capucine

    • Marie Kelenn dit :

      Bonsoir Capucine,

      Je ne parlais pas d’addiction mais de goût à rééduquer.
      Tu semblais chercher un moyen de te libérer de l’envie de sucré.
      Mais avoir envie des fruits dont tu parles, c’est très bon signe !
      Ils arrivent…

      Bonne soirée.
      Marie.

  • Capucine dit :

    Délicieux, ce chocolat du Moulin de Moines, celui à 85 %; mais je n’aime pas du tout celui à 100 % cacao; je le garde pour un dessert au chocolat, que je sucrerai avec du sucre de coco.
    Merci pour tout!
    Capucine.

    • Marie Kelenn dit :

      Bonjour Capucine,

      Contente que les moines te plaisent !
      J’avais été frappée par ce chocolat, car je déteste réellement le chocolat noir en fait.
      Et celui-là je peux le manger sans problème.

      Pour ce qui est de la pâte de cacao, celui à 100%, je reconnais que c’est plus hard si on aime le goût sucré !
      Mais j’ai remarqué qu’il ne me lassait pas de lourdeur hépatique contrairement à tous les autres noirs.
      Je suis par contre capable de manger du chocolat au lait, blanc etc. sans aucun désagrément…! Curieux.

      Merci à toi pour ce témoignage qui encouragera d’autres lectrices et lecteurs j’espère.

      Marie.

  • Ping : Stress, surpoids, fatigue : soutenez vos hormonesNourriture-Santé

  • Ping : Cantine et matières grasses dangereuses - Nourriture-SantéNourriture-Santé

  • Elisabeth dit :

    Bonjour Marie
    1) Quand j’ai écrit que le sucre de fleur de coco est aussi neutre que le sucre de canne complet, dans le café par exemple, je parlais du goût. (Je n’ai pas dit que les deux se valaient).
    2) Dommage pour moi, le miel est un FODMAP.
    3) Vous dites que manger des fruits donne envie d’en manger d’autres. C’est vrai aussi à chaque fois qu’on mange un aliment sucré. En tout cas c’est le cas pour moi. Je ne peux m’arrêter si je commence (et je mange par exemple tout le pot de confiture ou de compote, ou tous les sojasun chocolat). Seule solution, n’avoir rien de sucré chez moi, hormis des fruits, car pas assez sucrés pour que je m’en gave jusqu’à épuisement du stock.
    Bonne semaine.
    Elisabeth.

    • Marie Kelenn dit :

      Bonjour Elisabeth,

      En effet, pour le goût c’est aussi agréable !

      A propos des FODMAPs : ils ne sont pas tous problématiques pour tous ceux qui ont des ennuis digestifs.
      C’est très personnel, lié à la composition unique de la flore intestinale.
      Donc ne vous interdisez pas le miel sans savoir si vous y êtes sensible.
      Vous vous faîtes beaucoup plus de mal en mangeant des sojasun qu’en mangeant du miel.

      De toute manière il a été prouvé ces dernières années, je n’ai pas la référence à l’instant, que le miel est très antifongique.
      Donc utile à tout le monde pour se fabriquer une flore de qualité.

      Les raisons qui font que la consommation des fruits doit être mesurée n’est pas la même que pour les autres sources de sucre.
      Le fructose augmente la faim (rôle de la lectine et de la ghréline).

      Pour les autres sucres, surtout industriels comme ceux que vous mentionnez, c’est que le sucre, spécialement raffiné, est plus addictif que la cocaïne !
      Donc il est bien normal que vous ne puissiez vous restreindre à ne manger qu’un seul de ces aliments sucrés.
      Moi aussi je préfère ne pas avoir de biscuits ou de chocolat au lait par exemple à la maison…

      Le sucre appelle le sucre comme je le dis dans mon dernier article :
      http://www.nourriture-sante.com/cantine-matieres-grasses-dangereuses/

      A une autre fois.
      Marie.

  • Ava dit :

    Bonjour !

    On peut également mentionner un produit qui s’appelle Sukrin (c’est de l’érythritol). C’est un produit d’origine 100 % naturelle et ressemble au sucre blanc sans les inconvénients cad 0 calorie, un indice glycémique de 0 et plus encore. C’est donc idéal pour les personnes qui souffrent de diabètes ou seulement pour surveiller sa ligne sans se passer de ce goût sucré dont on a l’habitude. J’ai découvert ce produit grâce au bio et notamment le site web d’une société qui s’appelle écoidées.

    • Marie Kelenn dit :

      Bonsoir Ava,

      Oui, l’érythritol est tout à fait acceptable.
      Je n’en ai jamais consommé mais je sais qu’il a un avantage sur le xylitol.
      Même s’il appartient comme lui à la famille des polyols, il ne risque pas de fermenter dans l’intestin grêle.
      Et donc éventuellement créer des problèmes infectieux sérieux (FODMAPs).

      Par contre, la meilleure solution est tout de même de régler les problèmes de flore, donc d’addiction au goût sucré.
      La dépendance ce n’est pas souhaitable.

      Et ce produit est coûteux je crois.

      Merci pour cette information.
      Marie.

  • Ping : Pour avoir moins de rides consommer moins de sucre - Nourriture-SantéNourriture-Santé

  • Bouhassoun dit :

    Bonjour marie Moi je sort du sujet : j ai trop mal en bas du dos probleme L4 / L5 et L5 / S1 Si vous aver un conseille à me donner pour me soulager ça sera le bien venue . Je vous remercie

    • Marie Kelenn dit :

      Bonsoir,

      Je comprends très bien ce que vous pouvez endurer !
      J’ai été victime ces dernières années de deux accidents de la circulation.
      Pas de mon fait, je ne conduisais même pas.

      Le premier surtout a été suffisamment grave pour déclencher des douleurs terribles pendant longtemps au niveau de cet endroit dont vous parlez justement.
      La seule manière de faire diminuer réellement les douleurs c’est de faire baisser le niveau de l’inflammation chronique dans votre corps.
      Car plus vous en avez, plus vos douleurs seront fortes et dureront.

      Lisez bien mes articles, ils sont tous orientés vers la lutte contre cette inflammation chronique.
      Et je vais bientôt approfondir cette question. Donc vous aurez des idées plus précises encore.

      Pour agir au niveau au moins des douleurs de façon ponctuelle (mais pas sur le long terme), appliquez des huiles essentielles.
      L’huile de pin sylvestre, la gaulthérie sont puissantes et peuvent faire effet.
      Essayez aussi le laurier noble plus indiqué pour les douleurs dentaires, mais il peut vous aider.

      Mais j’ai obtenu les résultats les plus intéressants avec l’huile d’eucalyptus citriodora.(citronné).
      Je vous assure que c’était presque immédiat.
      Evidemment cela ne durait pas.
      Mais c’est déjà tellement bien quand cela se produit !
      Et on peut recommencer autant que l’on veut. Cette huile ne sent pas aussi fort que celle de gaulthérie…!

      Achetez la meilleure qualité possible bien sûr, garantie naturelle.
      Bon courage à vous.

      Marie.

  • Damienne dit :

    Bonjour,

    Pour le sirop d’agave, il me semble que le livre de DDS y est pour beaucoup. En effet c’est en lisant ses livres que j’ai découvert le produit. Et donc un peu décu de voir que je ne fais pas forcément bien.

    Merci pour vos articles
    Damienne

    • Marie Kelenn dit :

      Bonjour,

      De qui parlez-vous ? DDS ?
      Je ne connais pas.
      En tous cas le sirop d’agave ne plaît plus qu’aux sites peu informés.
      Voyez ce que j’ai expliqué.

      Cordialement.
      Marie.

  • Jean luc dit :

    Bonjour,
    je pense que tous les sucres y compris le miel (on n’est pas des abeilles) sont dangereux. Et plus particulièrement quand ils contiennent du fructose et qu’ils sont chauffés. La chaleur fait apparaitre de l ‘hydroxyméthylfurfural (HMF) qui est toxique et qu’on trouve dans le miel vieux ou chauffé, dans les fruits secs, dans beaucoup de préparation industrielles ou pas, chauffés.
    Mes règles : Manger régulièrement des fruits frais, des légumes et des céréales entières, quelques légumineuses pour les protéines. Rester au plus proche de la nature avec une alimentation variée, une cuisson la plus douce possible. Eviter les compléments alimentaires et les aliments miracles genre ginseng, propolis, spiruline, les monodiètes, . . .
    Et se faire parfois plaisir avec des desserts ou autre « interdit »

    • Marie Kelenn dit :

      Bonsoir,

      Il se pourrait qu’il y ait beaucoup plus de croyances que de faits avérés dans ce que vous écrivez là.
      Je me dois de préciser un peu car il serait dommageable que vous soyez cru.

      Voyez cet article au sujet du miel :
      http://www.nourriture-sante.com/miel-parfait-pour-envies-sucre/
      Par ailleurs de récentes études sur les micro-organismes de notre intestin ont montré que le miel avait une place primordiale, au sens fort, dans la constitution de notre ADN au fil de l’évolution de l’espèce humaine.
      Je ne développerai pas ici, ce serait trop long.

      Ne pas chauffer le miel, justement je le dis dans mon article, ce qui a déclenché pas mal de scepticisme !

      Sachez également que les fameuses céréales entières, complètes, sont une source aussi importante d’inflammation que la viande rouge.

      La propolis, le ginseng ou la spiruline sont tout sauf des aliments surestimés.
      Le ginseng est consommé depuis des millénaires en Orient.
      Cherchez à connaître leur mode d’action sur le corps, vous verrez.

      Par contre se faire plaisir fait aussi partie de ces conseils si répandus et infiniment dangereux.
      La moindre bouchée de gluten crée de l’inflammation pour une durée de 4 à 6 mois en nous.
      Se faire plaisir…!!

      Vous croyez que la foule de malades et de maladies s’explique comment ?
      Rien n’est plus anormal.

      Marie.

  • Nina dit :

    Bonjour à toutes et tous,
    Tous ces avis me laissent finalement encore plus perdue lol
    Je suis cœliaque, ET insulinorésistante, en surpoids d’au moins 20kg mais je suis fibromyalgique et j’ai aussi une hernie discale qui comprime mon nerf crural et mon nerf sciatique autrement dit, activité physique nulle :/ Pour une hypernerveuse comme moi c’est pas le pied :(
    Je ne suis pas accro au sucre, mais bien au café que je n’arrive pas à boire sans sucre :/
    Honnêtement, je ne sais plus quoi faire pour m’en sortir, j’étais une jolie p’tite blonde hyper-active et je suis devenu une grosse moche invalide, et ça, je le vis très très mal surtout que je n’ai que 37 ans :(

    • Marie Kelenn dit :

      Bonsoir,

      Je comprends bien que vous puissiez vivre votre état très mal !
      Mais savez-vous qu’il n’est pas sans solution ? D’autant plus à votre âge.
      Il vous reste bien plus à vivre que ce que vous avez déjà vécu.
      Donc si vous cherchez la cause de ces ennuis, peut-être pourrez-vous y remédier au moins en partie.
      Sans connaître les causes, comme vous dîtes on ne sait plus comment s’en sortir.

      Savez-vous aussi qu’il existe un point commun, une base commune à tous vos troubles ?
      Cela s’appelle l’inflammation chronique.

      Vous dîtes ne pas être accro au sucre, mais vous avez dû l’être, ou en tous cas vous mangez beaucoup de sucre sous toutes sortes de formes.
      Sans vous en douter.
      Ce qui explique votre insulino-dépendance.
      Elle ne peut « tomber du ciel » !
      Le surpoids n’a rien d’étonnant non plus.

      Par ailleurs votre muqueuse intestinale a beaucoup souffert de cette inflammation, au point que vous êtes devenue céliaque.

      Si vous ne voyez pas bien de quoi je parle, allez écouter ma conférence ASI : Anti Spirale Inflammatoire, gratuite.
      Vous découvrirez le lien entre vous et l’inflammation chronique, comment elle s’est développée et surtout que faire pour la faire diminuer.

      La vidéo est longue car j’ai répondu à de très nombreuses questions.
      Les explications se trouvent au début, et durent un peu plus d’une heure.

      Revenez si vous ne comprenez pas certaines choses.

      Marie.

      • Nina dit :

        Bonjour Marie,

        Merci pour votre réponse et vos conseils ;-)
        Je suis bien au courant pour le lien entre l’inflammation chronique et ma santé générale, c’est d’ailleurs ce qui m’a conduite à vous.
        Mon soucis, c’est de savoir comment y remédier dans la pratique, car les aliments sont souvent très onéreux, trop pour mon budget en cas, en plus pas toujours faciles à trouver, parfois demandent bcp de travail et d’organisation ce qui n’est pas facile dans mon état :/
        Aussi, je n’ai pas trouver la vidéo dont vous me parlez dans votre réponse, peut-être ai-je mal cherché?

        Nina

      • Marie Kelenn dit :

        Bonjour Nina,
        Dans mon programme ASI rien n’est coûteux, rien à acheter de spécial.
        Les aliments sont simples à trouver, et les plus efficaces sont préparés maison.
        Ce qui est coûteux ne se justifie jamais.
        J’ai vu que vous aviez finalement trouvé la vidéo.
        Marie.

  • Nina dit :

    Arf, il suffisait de demander pour la trouver lool je l’ecoute de suite ;-)

  • Nina dit :

    C’est terriblement passionnant!!! Car mes ennuis de santé, j’ai toujours senti qu’ils venaient de mon alimentation, de mes intestins, mais comme j’étais ignorante je ne savais pas l’expliquer et aucun médecin ne m’entend du coup :/
    Donc en fait je vous découvre un peu tard mais en même temps ça éclairci et précise plein de choses que j’ai découvertes au cours de ces derniers mois.
    Je ne sais pas encore quelle direction je dois prendre dans l’immédiat car mon état de santé fait que je dois prendre bon nombre de médicaments et même si je sais que si je veux je peux me débarrasser de presque tous si pas tous, dans un premier temps je ne le peux pas donc je pense que je vais avoir besoin d’une phase BIEN costaude de rééquilibre de ma flore et de cicatrisation de ma muqueuse, si toute fois c’est possible sinon le mieux possible. Avez-vous un avis la dessus?
    En tout cas c’est un réel plaisr de vous écouter et en plus vous êtes convaincue, convaincante et drôle en plus ce qui ne gâche rien :p

    Bonne soirée,
    Nina

    • Marie Kelenn dit :

      Bonsoir Nina,

      Convaincue et convaincante, bien sûr, car j’ai réussi à « survivre » à des ennuis de santé qui, comme vous, laissaient la médecine conventionnelle et parallèle totalement désarmées…
      J’ai tout entendu durant des années !
      Pas par hasard si j’ai fait toutes ces recherches, et si je les transmets.
      Je sais ce que veut dire ne plus croire en rien.
      Et je sais que l’on peut changer la situation par une alimentation fondée sur certains principes.
      Dont on n’entend malheureusement pas parler en francophonie.

      Avez-vous écouté jusqu’à la présentation de mon programme ASI (1h40 environ), avant les questions-réponses ?
      Parce qu’il répond exactement à votre objectif.

      A vous lire je ne vous sens pas bien vieille !
      Ce qui veut dire que, plus que chez quiconque, l’amélioration est possible.

      Merci à vous et si vous avez des questions précises…
      Marie.

  • David dit :

    Je vous remercie beaucoup…

  • Ping : Quatre clés pour un smoothie santé - Nourriture-SantéNourriture-Santé

  • Bonjour ici une épicurieuse culinaire qui lit vos newsletters avec attention.
    Pour ma part, dès que je me dis « tiens, je mangerai bien une petite friandise », je bois un verre d’eau et je file me laver les dents ! (bon des fois je craque pour un carré de choc bio 80% ) – J’utilise le sucre de coco dans le café 1 fois le matin, 1,5 càc. il confère un bon goût de noisette. Je sais… mais le café sans sucre, je n’y arrive pas !

  • Geneviève GERARD dit :

    Bonjour Marie,

    J’ai découvert « Edulcobio » , sucre en poudre d’un goût merveilleusement très sucré pour une accro au sucre comme moi, qui est de l’érythritol bio.
    Qu’en pensez-vous ?
    Merci pour vos précieuses informations « à contre-courant » !

    Geneviève.

    • Marie Kelenn dit :

      Bonsoir Geneviève;

      L’érythritol est comme je l’ai écrit considéré comme non dangereux pour la plupart des gens.
      Est-il pur ici ?

      Par contre vous avez bien tort de le consommer car vous nourrissez votre forte addiction.
      Savez-vous ce qu’elle cache ? Une aussi forte candidose.

      Et savez-vous ce que signifie une candidose pour la santé ?
      C’est la base obligatoire des pires ennuis.
      Ne vous voilez pas la face, allez lire cet article au sujet des candidas

      Je ne cherche pas à être à contre-courant, mais seulement honnête et compétente.
      Et de fait je ne vais évidemment pas dans le sens du courant, en effet !

      Marie.

  • Ping : Régime cétogène et inflammation chronique - Nourriture-SantéNourriture-Santé

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge

Nettoyez votre foie en douceur après les excès des vacances






 Recevez chaque nouvel article dans votre boîte mails

ainsi que la formation  :

« Détoxication du foie »

réservée aux abonnés